#29738 par Adanedhel
02 sept. 2012, 17:26
Par rapport à la comparaison avec la musique, je comparerai plutôt ce manga au EP que Weezer a fait avec des chants de noël :
- moins long / moins cher (ok le tome est cher mais il est en one shot)
- c'est crétin à souhait mais c'est quand même bien fait (soin apporté au dessin, histoires qui se tiennent quand même)

Du coup je trouve que c'est juste un petit truc en plus qui sera toujours en marge de leur production habituelle mais dont la démarche aurait dû faire plaisir aux fans...
#29805 par Simulacra
14 sept. 2012, 17:49
C'est juste impossible à juger. Oui c'est mauvais, mais c'est fait de manière volontaire.

ALors, pourquoi ? Quel intérêt ? C'est à voir plus généralement qu'une pièce dans la construction d'Urasawa... a plusieurs reprises, j'ai pensé directement à des choses que Drucci dit dans son livre...

En gros, faut lire le bouquin de Drucci pour comprendre ce one shot :o
#29809 par Simulacra
15 sept. 2012, 17:16
Wang Tianjun a écrit :
Simulacra a écrit :En gros, faut lire le bouquin de Drucci pour comprendre ce one shot :o


ça c'est de l'argument commercial ! :D Mais tu entendais quoi par là sinon ?



On a l'application même de toute la philosophie d'urasawa à propos des mangas "commerciaux".

L'erreur des 2 mangakas étant de vouloir faire un manga qui marche avec histoire d'amour et petite culotte. Yukiji ici tient le rôle d'Urasawa himself qui explique que oui, il faut faire un manga qui marche, mais que le public attend autre chose que du pur commercial, et qu'il ne faut pas trahir son propre talent pour rencontrer le succès mais au contraire aller au bout des choses jusqu'à avoir l'approbation du public qui au delà du purement commercial suit ce qui est bien :o
#29865 par Simulacra
18 sept. 2012, 11:36
Pour moi, ils en font car ils pensent que c'est nécessaire pour réussir. Qu'ils soient tordus, c'est un fait, mais je ne vois pas ça comme un gout de leur part, juste une lubie du fait que ce soit nécessaire.

Ils ne font jamais que du "fan service" :o
#29979 par Saeko Doyle
25 sept. 2012, 09:51
Hello, long time no see !

Mais j'ai eu envie de poster mon avis sur ce spinoff !

Lu hier soir, j'ai été vraiment déçue et dépitée par les histoires, (Même Yukiji était trop gentille avec eux ;-) Du début à la fin, j'ai trouvé le tome sans intérêt (juste l'histoire de la Princesse et l'apparition de Kenji étaient pas trop mal) tout le reste pour moi c'était un enchaînement de petites histoires inintéressantes au possible, je pensais que ca parlerait de la vie des 2 mangaka mais pas du tout...
Le fan service OK mais là c'était vraiment trop, j'ai dû grimacer tout du long, je me suis forcée à le lire jusqu'au bout, mais à la fin je me disais que j'aurai mieux fait de lire autre chose et que de mettre 9€ la dedans ne valait pas le coup.
J'en attendais trop de ce spin off, d'où la grosse déception aussi, mais même s'il faisait exprès de faire des histoires nulles, je me suis dis, comment il a fait pour ne pas s'ennuyer à dessiner ça.
Parfois sortir un tome juste parce que c'est untel ou untel je ne suis pas d'accord, n'importe qui d'autre n'aurait pas été édité avec ça...
Suis sans doute dure là, mais Urasawa peut mieux faire ;-)
En plus ayant même pas le temps de lire un manga par jour, là, j'ai eu une sensation de perte de temps terrible !
Je pensais aussi qu'après toutes les histoires maladroites, il y aurait une dernière histoire relevant le niveau pour conclure ;-) d'où ma déception encore plus grande à la fin.

Je rejoins donc entièrement l'avis de Wang Tianjun.
#30406 par Buyht
06 nov. 2012, 17:21
Je comprends que certains soient frustrés de lire des mangas ratés d'Urasawa sur un volume! Personnellement, je trouve ça marrant à feuilleter sur place pour voir un peu à quoi ça ressemble, mais je ne pense pas que ça soit fait pour être lu sérieusement... On en apprend un peu plus sur la personnalité du tandem mais ça s'arrête là, les parodies de shôjo, c'est sympa sur un épisode.

Alors oui, bonne question : Pourquoi est-ce qu'Urasawa en a dessiné tout un volume (même si c'est une passion, le métier est très fatigant) et pourquoi est il vendu jusqu'en France? :shock:

Totalement d'accord avec Saeko :D

Simulacra a écrit :
Wang Tianjun a écrit :
Simulacra a écrit :En gros, faut lire le bouquin de Drucci pour comprendre ce one shot :o


ça c'est de l'argument commercial ! :D Mais tu entendais quoi par là sinon ?



On a l'application même de toute la philosophie d'urasawa à propos des mangas "commerciaux".

L'erreur des 2 mangakas étant de vouloir faire un manga qui marche avec histoire d'amour et petite culotte. Yukiji ici tient le rôle d'Urasawa himself qui explique que oui, il faut faire un manga qui marche, mais que le public attend autre chose que du pur commercial, et qu'il ne faut pas trahir son propre talent pour rencontrer le succès mais au contraire aller au bout des choses jusqu'à avoir l'approbation du public qui au delà du purement commercial suit ce qui est bien :o


Je ne pense pas qu'Urasawa ait écrit tout un volume juste pour faire la leçon... Une interview ou au pire un épisode aurait suffi?
#30411 par Drucci
07 nov. 2012, 14:44
Buyht a écrit :Alors oui, bonne question : Pourquoi est-ce qu'Urasawa en a dessiné tout un volume (même si c'est une passion, le métier est très fatigant) et pourquoi est il vendu jusqu'en France? :shock:


C'est le mélange de deux éléments tout bêtes à mon avis : une volonté de délire d'Urasawa, qui a écrit ces histoires pour s'amuser... et sa notoriété/son statut de monstre du manga lui ont permis de les éditer.

Après j'avoue que j'aurais jamais pensé voir le manga arriver en France mais bon, le nom d'Urasawa devait être suffisamment vendeur pour tenter le coup.
#30419 par Buyht
07 nov. 2012, 18:43
Son nom est vendeur, c'est sur, mais sur des seinen et pas des mangas ratés de petites culottes... Alors c'est marrant, mais au final le produit n'est pas très vendeur. :|
Mais je suis content de voir le genre de bonus que les japonais trouvent! :)
#30420 par Drucci
07 nov. 2012, 19:17
Buyht a écrit :Son nom est vendeur, c'est sur, mais sur des seinen et pas des mangas ratés de petites culottes...


La preuve que si, vu que le one-shot s'est apparemment bien vendu sur le seul nom d'Urasawa (et de 20th Century Boys)!
#30423 par Buyht
07 nov. 2012, 19:32
C'est sur que si la même chose avait été écrite par un auteur moins célèbre, on en parlerait même pas!
Mais est-ce que ça va vraiment être acheté par des gens? A part si on a gagné au loto ou qu'on fait la collection des Urasawa ^^
#30426 par Raimaru
07 nov. 2012, 23:25
Buyht a écrit :C'est sur que si la même chose avait été écrite par un auteur moins célèbre, on en parlerait même pas!
Mais est-ce que ça va vraiment être acheté par des gens? A part si on a gagné au loto ou qu'on fait la collection des Urasawa ^^


Ça a été relevé une fois, honte à moi de ne pas avoir fait le rapprochement plus tôt : un auteur l'a déjà fait il y a 15 ans. Il s'appelle Ryû Fujisaki, et il a fait une réflexion de quelques pages sur les comédies romantiques pourries qui ont envahie les magazines de prépu. C'était court, c'était extrêmement drôle dans le contexte du manga dans lequel il a évoqué ça (à savoir Hôshin), bref, c'était mieux :D

Non franchement, je voue une admiration sans borne à Urasawa, mais le résultat est là : message ou pas, ce spin-off est incroyablement rasoir.