#11065 par Uchifuji
07 mai 2010, 15:16
Merci pour ta réponse :)

Cette dernière hypothèse pourrait être juste, mais Kiriko dans sa jeunesse a réellement vu une autre personne porter le masque de Sadakiyo avec Yamane et Fukube, lorsque Sadakiyo lui-même (il a retiré son masque, c'était bien son visage) était avec elle :/

Une autre question me vient : contre qui la vieille commerçante s'acharne-t'elle quand elle pense que c'est un voleur ? Sadakiyo, Katsumata ou Hattori (celui-ci a aussi porté ce même masque à un moment) ?
#11076 par Sharnalk
08 mai 2010, 00:29
Uchifuji a écrit :Une autre question me vient : contre qui la vieille commerçante s'acharne-t'elle quand elle pense que c'est un voleur ? Sadakiyo, Katsumata ou Hattori (celui-ci a aussi porté ce même masque à un moment) ?

Ca fait un moment que je n'ai pas lu le manga, mais dans mes souvenir, j'avais compris qu'il s'agissait de Katsumata.
#11418 par masaaki44
27 mai 2010, 21:37
Réponse : Katsumata, qui restera traumatisé par cet épisode de son enfance.
#12476 par foreverblue
16 juil. 2010, 18:27
Z'avez remarqué que les enfants de Fukube ont tous la tête de Sango de Happy! ?
Oui c'est pas capital mais je trouvais ça marrant... :/
#12607 par foreverblue
27 juil. 2010, 20:37
Petite question: Que veux dire Ami2 quand il balance à kanna dans l'ascenseur: "Plus que tout autre, je suis le 20th century boy?"
Est-ce que ça a un rapport avec la scène finale quand en 1973 Kenji passe le disque et que Katsumata (?) grimpe au grillage puis finalement redescend? Mais Katsumata serait resté depuis 1970 dans la même école que les autres et tous le croiraient mort?
#12608 par Wang Tianjun
27 juil. 2010, 21:49
Sur ce point, le troisième film offre une réponse assez construite sur ce symbôle assez mystique. En gros, quand il dit "je suis le 20th century boys", cela signifie qu'il est le produit de la décadence du 20ème siècle, ou quelque chose comme ça... il faudrait que je revoie la scène :D

Mais dans un sens, ça a aussi un rapport avec la scène que tu décris, mais bon là je ne peux pas trop en dire ^^"
#12676 par foreverblue
01 août 2010, 11:27
Question que je me pose à chaque lecture: Qu'est-ce que le mensonge de 1970? Apparemment c'est juste que l'épisode de la côte de la pendue a eu lieu en 1970 alors que Koizomi l'a vu en 1971. Mais quand Manjûme va dans le simulateur et qu'il voit qu'il est vraiment en 1971 avec le bowling, il est paniqué en disant que personne ne doit voir la vraie année 1971. Ajoutez à ça la traduction qui inverse parfois les 2 années...
#12684 par effer
01 août 2010, 13:28
Je pense qu'un de ces jour je relirais tous les albums! :fear: :inno:
#12737 par masaaki44
05 août 2010, 11:40
Pour répondre à vos questions :

- Katsumata déclare dans l'ascenseur "Je suis le 20th Century Boys", car c'est en entendant cette chanson (diffusée par Kenji en 1973 au collège) que Katsumata renonce à se suicider en se jetant du toit du collège. A un niveau plus métaphysique, c'est peut-être également pour faire comprendre qu'il est le produit final du 20ème siècle, étant devenu le président du monde.

- le mensonge de 1970 : Fukube a volontairement truqué les dates du simulateur, pour faire croire que l'épisode de la maison de la pendue a eu lieu en 1971 (alors que celui-ci a eu lieu en 1970), et donc pour cacher ce qui s'est réellement passé en 1971, à savoir l'épisode de la nuit en salle de biologie (nuit pendant laquelle Ami est né officiellement). C'est la raison pour laquelle Manjume panique lorsqu'il est dans le simulateur et voit le vrai 1971 : il dira lui-même "Je ne suis pas censé voir ça !"
#30959 par Claire
27 janv. 2013, 19:40
Désolée de faire remonter le post, mais il y a une question qui me chiffonne depuis que j'ai lu les 20th en fait...

Dans le tome 11, Kanna part à la recherche de sa mère et découvre que c'est elle qui a créé le virus de l'an 2000, avec le message dans lequel elle se compare à Godzilla. Dans ce message, Kiriko regrette son acte puisqu'elle se compare à un monstre fictif qui a tué 150 000 personnes. Là dessus pas de problème, mais je ne comprends pas pourquoi elle a accepté de créer un virus mortel sans aucun remède, tout ça sans poser de question, pour ensuite se rendre compte que bizarrement, le virus mortel qu'elle a créé a tué des milliers de gens. Même si Fukube en personne le lui a demandé, elle se serait bien douté qu'il serait utilisé à des fins douteuses... Et étant donné qu'elle regrette vraiment son acte, je ne pense pas qu'elle aurait créé un virus tout en sachant pertinemment qu'il serait à l'origine du grand bain de sang (surtout qu'elle va refuser plus tard de créer un nouveau virus mortel, lorsqu'elle rend visite à Yamane).

C'est un truc qui m'a toujours échappé, pourquoi Kiriko a accepté de créer un virus mortel et puissant, étant donné qu'elle n'adhère pas aux plans d'Ami/Fukube. Surtout qu'elle regrette ce qu'elle a fait, alors qu'elle aurait pu se douter que créer un virus mortel n'était pas un acte anodin...
#30960 par Drucci
27 janv. 2013, 23:21
Claire a écrit :C'est un truc qui m'a toujours échappé, pourquoi Kiriko a accepté de créer un virus mortel et puissant, étant donné qu'elle n'adhère pas aux plans d'Ami/Fukube. Surtout qu'elle regrette ce qu'elle a fait, alors qu'elle aurait pu se douter que créer un virus mortel n'était pas un acte anodin...


Le laboratoire dans lequel Kiriko travaille sur le virus dans les années 1990 est financé par l'organisation d'Ami mais, à ce stade, Kiriko ne sait pas que Fukube est Ami, ni même que celui-ci existe en fait. Quand Kanna découvre les ruines de l'hôpital en 2014, elle-même ne réalise pas tout de suite l'origine du labo vu que l'organisation d'Ami a un nom ambigu, à double prononciation.

Quant à savoir pourquoi elle travaille à créer un virus, il me semble que c'est courant pour les scientifiques de travailler sur des maladies ou de faciliter la "progression" de celles-ci pour mieux les étudier et donc élaborer des virus, non?

Enfin là je spécule parce que je crois avoir lu ça, mais sinon, même si Kiriko ne connaissait pas Ami à l'époque, ça n'aurait effectivement pas trop de sens de créer un virus en toute conscience. Surtout que lors de ses retrouvailles de 2003 avec Yamane, celui-ci lui dit qu'à chaque fois il crée un virus, Kiriko, elle, élabore un vaccin, ce qui sous-entend qu'il aurait inventé celui de 1997. Ce qui est d'ailleurs possible puisque son bureau était situé à côté de celui de Kiriko. Mais vu qu'elle s'accuse elle-même, c'est bien qu'elle a créé le virus (ou au moins participé à son élaboration) donc... il faudrait qu'un scientifique ou un connaisseur du milieu nous éclaire là-dessus, sinon c'est juste une incohérence!
#30961 par Drucci
27 janv. 2013, 23:28
Sinon, vu que j'ai relu les messages de ce topic, j'en profite pour préciser l'autre utilité du mensonge de 1970.

La première, masaaki l'a bien expliquée :

masaaki44 a écrit :- le mensonge de 1970 : Fukube a volontairement truqué les dates du simulateur, pour faire croire que l'épisode de la maison de la pendue a eu lieu en 1971 (alors que celui-ci a eu lieu en 1970), et donc pour cacher ce qui s'est réellement passé en 1971, à savoir l'épisode de la nuit en salle de biologie (nuit pendant laquelle Ami est né officiellement). C'est la raison pour laquelle Manjume panique lorsqu'il est dans le simulateur et voit le vrai 1971 : il dira lui-même "Je ne suis pas censé voir ça !"


Mais le mensonge de 1970 ne sert pas seulement à cacher la naissance d'Ami en salle de biologie : il permet aussi de passer sous silence le fait qu'Ami n'était pas à l'exposition universelle de 1970...

Fukube rédige tout son journal de vacances de l'été 1970 en faisant croire qu'il se trouve à Osaka, et il commence même à porter le masque de Sadakiyo pour entretenir cette illusion : c'est son véritable premier gros mensonge, avant même sa fausse mort, qui est censée marquer la "naissance" d'Ami. Donc, en faisant croire que la nuit de la côte de la pendue, où il est présent à visage découvert, a lieu en 1971, on ne peut pas savoir qu'il n'est pas allé à l'expo d'Osaka vu qu'il était justement à la villa cette nuit là.
#30966 par Claire
28 janv. 2013, 20:06
Drucci a écrit :Quant à savoir pourquoi elle travaille à créer un virus, il me semble que c'est courant pour les scientifiques de travailler sur des maladies ou de faciliter la "progression" de celles-ci pour mieux les étudier et donc élaborer des virus, non?


Ah oui, vu de ce point de vue, c'est plus compréhensible. Elle l'aurait créé pour les progrès de la sciences, et ensuite il aurait été utilisé par Ami pour tuer des milliers de gens. Je me suis posé la question plein de fois, et en fait la réponse est toute bête :) Merci !
#31049 par Claire
10 févr. 2013, 22:16
Désolée, je repose une question parce que je suis en train de relire les 20th :)

Dans le tome 16, Ami et Sadakiyo installent un Teruteru bozu dans la maison hantée. Un couple entre dans la maison, et s'enfuit en criant. Ami pense qu'ils ont eu peur du Teruteru bozu, mais Sadakiyo lui dit assez gêné que les deux amoureux ne sont pas allés en bas de l'escalier, et donc n'ont pas pu avoir peur de leur installation. La seule chose qu'il y a au bout du couloir, c'est un miroir. D'ailleurs, l'homme s'écrie en s'enfuyant "Il a pas de visage!", les mêmes paroles que Sadakiyo prononcera lorsqu'il regardera plus tard, avec Ami, dans le miroir brisé. Du coup, j'ai deux hypothèses:

- la villa de la côte de la pendue est vraiment hantée, non pas par des fantômes, mais par l'effet produit par les miroirs: apparemment, personne ne peut distinguer son propre visage dedans.

- l'homme du couple avec vu Ami dans le miroir, en pleine crise d'identité, soit un enfant sans visage.

Cependant, je trouve quand même des contradictions dans mes hypothèses...
Pour la première, il serait plus logique de penser que c'est le visage d'Ami qui se reflète dans les miroirs et qui fait peur à tout le monde, et non pas ceux des visiteurs. En plus, Ami semble plutôt gêné que l'homme ait eu peur de lui et non pas de son Teruteru bozu: il dit à Sadakiyo "Ils ont eu peur de notre Teruteru bozu. Ne dis plus jamais n'importe quoi", et il regarde son reflet dans le miroir avec un air étrange. La page d'après, il se regarde une nouvelle fois dedans, et ne voit plus son visage.
Pour la deuxième, je ne comprends pas comment l'homme a pu voir Ami dans le miroir, puisque ce dernier était caché dans l'escalier, perpendiculairement au miroir situé au fond du couloir, impossible que son image se reflète dans le miroir...

C'est une question pas très importante mais qui m'intrigue quand même ^^
#31050 par Drucci
11 févr. 2013, 10:47
J'ai aussi été très intrigué par ce passage et j'y accorde toujours une importance particulière lors de mes relectures!

Je rejoins ta première hypothèse :

Claire a écrit :- la villa de la côte de la pendue est vraiment hantée, non pas par des fantômes, mais par l'effet produit par les miroirs: apparemment, personne ne peut distinguer son propre visage dedans.


On peut supposer que le miroir cassé et poussiéreux renvoie une drôle d'image de celui qui se regarde dedans, au point justement qu'il ait l'impression de ne voir aucun visage.

Ou, pour rester sur la même hypothèse, que la villa est bel et bien hantée!

Dans le folklore japonais, on trouve des nopperabo, qui sont des fantômes sans visage. D'ailleurs, en japonais, le couple crie justement avoir vu un nopperabo. Et un numéro du Big Comic Spirits de l'époque où paraissaient ces chapitres là (tome 16) était vendu avec un miroir à fantôme!



Ce qui est intéressant dans ce rapport au miroir, c'est que Fukube ne comprend pas ce qui effraye Sadakiyo, Otcho, Kenji et le couple pour la simple et bonne raison qu'il ne trouve rien d'anormal à voir un visage vierge dans le miroir puisque c'est quelque chose qui lui arrive fréquemment (et qui est révélateur de ses troubles identitaires).

Alors que tout le monde trouve ça effrayant et anormal, Fukube, lui, n'y voit que son reflet habituel. On est donc censé comprendre qu'après la scène où il enlève le masque de Sadakiyo et crie d'horreur devant son reflet sans visage, qui est probablement la première manifestation de son trouble identitaire, Fukube s'habitue à avoir cette vision dans n'importe quel reflet.
#31051 par Claire
11 févr. 2013, 19:47
Ah, je ne suis donc pas la seule à trouver ce passage intriguant :)

Après tout, 20th nous montre une histoire un peu fantastique, alors une maison hantée, pourquoi pas... Je me répète, mais ce que je trouve un peu bancal dans cette hypothèse, c'est que Fukube semble vraiment gêné à l'idée que quelqu'un ait pu le voir ou ait pu voir un reflet sans visage dans le miroir. Il répond sèchement à Sadakiyo et lui explique clairement que le couple a eu peur du teruteru bozu. Peut-être qu'il pense que ce n'est pas seulement lui qui se voit sans visage, mais que tout le monde le voit ainsi, et sa personnalité est d'autant plus trouble...

Mais visiblement, ta théorie (Fukube qui ne comprend pas la réaction des autres face au miroir) tient la route ! Et merci pour la réponse :)
#31056 par Drucci
12 févr. 2013, 21:45
Claire a écrit :Je me répète, mais ce que je trouve un peu bancal dans cette hypothèse, c'est que Fukube semble vraiment gêné à l'idée que quelqu'un ait pu le voir ou ait pu voir un reflet sans visage dans le miroir. Il répond sèchement à Sadakiyo et lui explique clairement que le couple a eu peur du teruteru bozu. Peut-être qu'il pense que ce n'est pas seulement lui qui se voit sans visage, mais que tout le monde le voit ainsi, et sa personnalité est d'autant plus trouble...


J'ai toujours compris la réaction de Fukube comme de la gêne à l'idée que le couple ait eu peur d'autre chose que de son teruteru bozu. En gros, il se montre agressif avec Sadakiyo parce qu'il refuse d'imaginer qu'on a pu avoir peur d'autre chose, que son plan n'a pas fonctionné!
#31064 par Claire
13 févr. 2013, 19:06
Drucci a écrit :J'ai toujours compris la réaction de Fukube comme de la gêne à l'idée que le couple ait eu peur d'autre chose que de son teruteru bozu. En gros, il se montre agressif avec Sadakiyo parce qu'il refuse d'imaginer qu'on a pu avoir peur d'autre chose, que son plan n'a pas fonctionné!


Aaaah, mais oui! Ca se tient carrément! Merci encore ^^