Le lieu idéal pour discuter des films, séries et animés récents comme plus anciens!
#20504 par Typhoon Swell
28 févr. 2011, 03:44
Ouep. Je souligne les références de Panty&Stocking, sinon GAINAX ne m'a jamais intéressé sauf pour les excellents Rebuild Of Evangelion. KyoAni, c'est nul. 

Studio 4ºC, c'est le bien. J'ajoute Memories (énormes figures à la tête du projet : Kôji Morimoto x Satoshi Kon x Katsuhiro Otomo), First Squad (en collaboration avec un studio Russe), les segments de Batman: Gotham Knight et d'Animatrix, et surtout Genius Party (et BEYOND), qui recueille les plus grand noms de l'animation pour un omnibus dédié à un sujet qui nous concerne tous : le temps. Et j'ai vraiment hâte de voir l'emprunte du 4ºC sur l'adaptation de Berserk en long-métrage cette année. 

De toute manière, dans l'animation japonaise, les réalisateurs que j'aime au plus haut point sont peu nombreux : Hayao Miyazaki, Shinichiro Watanabe, Katsuhiro Otomo, Hideaki Anno, Satoshi Kon et Isao Takahata. Et seuls les Studio 4ºC et Ghibli (dont Miyazaki et Takahata) m'intéressent dans leur ensemble.
#20505 par jojo81
28 févr. 2011, 04:36
Débat sur l'animation japonaise !! \O/

Enfin ce n'est pas vraiment un débat puisque je suis entièrement d'accord toi. Memories et Animatrix sont juste énormes.
Mais bon chez Gainax il y a aussi Fuli Culi qui est vraiment bon et déjanté comme il faut et il faudrait que je prenne le temps de mater Gurren Lagann dont j'entend le plus grand bien. Et ce n'est pas Rai qui dira le contraire.

De toute manière, dans l'animation japonaise, les réalisateurs que j'aime au plus haut point sont peu nombreux : Hayao Miyazaki, Shinichiro Watanabe, Katsuhiro Otomo, Hideaki Anno, Satoshi Kon et Isao Takahata. Et seuls les Studio 4ºC et Ghibli (dont Miyazaki et Takahata) m'intéressent dans leur ensemble.

En accord avec cette liste, sauf Hideaki Anno. Ouais parce qu'à part les 24 épisodes d'Evangelion il n'a pas fait grand chose de potable. Kare Kano c'est limite du foutage de gueule...

Sinon dans Satoshi Kon tout est bon. C'est comme dans le cochon. Paprika et Tokyo Godfather sont sublimes. Perfect Blue est culte. Et Millenium Actress est moins bien mais reste indispensable à visionner. Sans compter que Paranoia Agent est de très loin la meilleure série d'animation que j'ai vu. En manga son Kaikisen est vraiment bon même si c'est moins barré que ses oeuvres animées.

Et je suis dégoutté de voir le faible nombre de manga d'Otomo en France. C'est honteux ! Idem (voir même pire) pour Hayao Miyazaki !

Et à ta liste j'ajoute Yoshitoshi ABe, un réalisateur d'exception. Je te conseille de voir Lain et Haibane Renmei. Dans cet ordre. Le premier est stressant et angoissant tandis que le second décompresse en étant doux et poétique. Un très grand ce monsieur.

(Et il ne faut pas oublier de mater Aria et Gunslinger Girl)
#20517 par Typhoon Swell
28 févr. 2011, 12:08
Jojo > Gurren Lagann et Panty&Stocking with Garterbelt sont les séries intéressantes du studio GAINAX. En revanche, je n'ai jamais vu Neon Genesis Evangelion en entier. Les Rebuild Of Evangelion sont vraiment excellents en revanche, nettement meilleurs que la série qui m'avait parue trop métaphysique dès le second épisode.

Hideaki ANNO demeure malgré tout une figure très très importante dans l'histoire de l'animation japonaise. Par forcément pour ses oeuvres, mais pour leur postérité. Neon Genesis Evangelion a influencé les générations suivantes de réalisateurs japonais. Et les Rebuild Of Evangelion sont un des piliers de l'animation à mes yeux. Satoshi KON, on est d'accord. De mon côté, j'ai particulièrement aimé Tokyo Godfathers, mon Satoshi KON préféré. Et j'aurai adoré qu'il termine Yume-Miru Kikai, qui sera publiée à titre post-hume et qui dans lequel, je l'espère, on aura son emprunte bien marquée.

Katsuhiro ÔTOMO a changé l'animation avec une seule réalisation : AKIRA. Il est souvent considéré comme le film d'animation japonaise le plus influent de tous les temps, et c'est probablement vrai. Et concernant Hayao MIYAZAKI, pas la peine d'en parler, le simple fait qu'on le considère comme le Osamu TEZUKA de l'animation est explicite. Et pour moi, le plus grand de tous, c'est Shinichiro WATANABE. Cowboy Bebop est, avec Evangelion, l'une des séries japonaises qui a complètement influencé l'animation sur l'archipel en la révolutionnant. Samurai Champloo est l'une des meilleures de la décennie.

Sinon, dans les bons réalisateurs, y'a également Makoto SHINKAI et l'ascendant Mamoru HOSODA.
#20526 par Maerlyn
28 févr. 2011, 14:49
Bon du coup, il l'a posté sur l'autre topic, mais:

Raimaru a écrit :Par contre, Haruhi Suzumiya, ça suxx :p



Image


Et Samurai Champloo l'un des meilleurs anime de la décennie: non. Il faut plus qu'une bonne réalisation pour ça.
#20527 par Raimaru
28 févr. 2011, 14:54
Dans ce cas, je vais être plus constructif :

Le concept de l'animé est original (bien que maintenant plusieurs fois repris avec Kamichu et Oh My God !).
Le problème, c'est que le sujet est traité de manière trop banale. C'est un énième animé d'école, genre dont je suis moyennement friand.
Haruhi est un personnage très attachant, et Kyon, en guise de narrateur, joue très bien son rôle, mais cela ne suffit pas à mon goût, à rattraper la banalité de l'intrigue. Pourtant de très bonne réalisation, avec une bonne OST, je me suis pas mal ennuyé devant les 14 épisodes.
Il faut savoir que j'ai regardé la série dans l'ordre chronologique. Si j'avais eu à regarder dans l'ordre de diffusion, j'aurais certainement lâché prise plus vite, puisqu'en plus de l'ennui, ça embrouille l'intrigue.

Bref, ne retenez de mon avis que la chose suivante : le concept, la réalisation, et l'intrigue oscillent entre le pas mal et l'excellent, mais la série n'a pas osé aller très loin dans le divin, ce qui au final détruit l'énormitude potentielle de la série.

Concernant les personnages secondaires, je dis non. Je déteste Mikuru et son image de moé.

Vous me ferez jamais regarder la deuxième saison, la série a été descendue en flèche à cause de l'endless eight, soit la pire invention scénaristique de japanimation de tous les temps.
#20529 par jojo81
28 févr. 2011, 15:11
Avant on avait Cowboy Bebop, Evangelion, Lain, L'autre monde... Et maintenant c'est Lucky Star, Haruhi ou K-on (pour les meilleurs en plus). Franchement mon choix se fait rapidement.

Et Samurai Champloo l'un des meilleurs anime de la décennie: non. Il faut plus qu'une bonne réalisation pour ça.

Oui mais Samurai Champloo c'est plus qu'une bonne réalisation. Il y a un fil conducteur et il arrive plusieurs aventures aux héros qui le suivent. C'est vachement prenant grâce à ses héros charismatiques, sa bande son du tonerre, sa réalistion magnifique ou encore ses dialogues de folie. C'est fraichement frais et drôlement drôle.
#20530 par Maerlyn
28 févr. 2011, 15:17
@Raimaru:
Image

Mais plus sérieusement, je comprends tes reproches, surtout:

mais la série n'a pas osé aller très loin dans le divin


C'est vrai que des fois, en regardant, je suis frustré que ça reste un peu trop terre à terre (en même temps, la faute est surtout imputable aux romans de base). Mais, contrairement à toi, je suis quand même complètement sous le charme. Les personnages, le fait qu'ils se soient permis d'explorer presque un genre par épisode en saison 1, réal, musique, tout.

Et je ne pourrai pas envisager de mater la première saison dans l'ordre chronologique (je me souviens encore de mon état WTF?! en matant en premier "The Adventures of Mikuru Asahina", c'était magique).

(par contre, évitons de parler de Endless Eight, mes nerfs sont encore à vif)

@Jojo: j'ai toujours trouvé les persos de Samurai Champloo complètement antipathiques, la trame générale invisible, et les intrigues par épisode assez moyennes
Dernière édition par Maerlyn le 28 févr. 2011, 15:38, édité 1 fois.
#20531 par Raimaru
28 févr. 2011, 15:35
@Maerlyn : j'avais entendu dire que l'auteure des novels avait donné son accord pour retranscrire l'Endless Eight en 3 épisodes max. Mais les auteurs se sont taillés son conseil en biseau...

Pour ceux qui ont aucune idée de quoi on parle, l'Endless Eight, c'est huit fois le même épisode mais avec des plans différents dans la saison 2 de Haruhi.

Sinon, clair que les animés des années 90 claquent. Il faut absolument que je vois Cowboy Bebop et que je poursuive mon visionnage de l'Autre Monde.
#20532 par Typhoon Swell
28 févr. 2011, 16:03
Maerlyn > Si Samurai Champloo n'est pas considérable comme l'un des meilleurs animés de la décennie, alors y'en a pas beaucoup. Les meilleurs de la décennie, ce sont probablement Ghost in the Shell: Stand Alone Complex & Ghost in the Shell: S.A.C. 2nd GIG. Et après ? Il y a eu de très bons films d'animation (Satoshi Kon, Hayao Miyazaki, Makoto Shinkai, Mamoru Hosoda, Studio 4°C et j'en passe), mais cette décennie fut pauvre en séries d'animation de haute qualité. Je compte les premiers Manglobe (avant qu'ils ne s'adonnent à la production ultra conformiste de l'animation japonaise moderne...), Samurai Champloo, Ergo Proxy et Michiko to Hatchin, ainsi que Paranoia Agent, Gankutsuou, Eve no Jikan, Gurren Lagann, FMA: Brotherhood... et ?

Jojo > Tu as totalement raison, les animés des années 90 au Japon sont les meilleurs. Je considère d'ailleurs Cowboy Bebop comme le plus grand de l'époque, et le meilleur de tous les temps - faut dire que les références de Watanabe sont celles que j'adore, Queen, John Lee Hooker, et surtout les Rolling Stones et Led Zeppelin.

Concernant Samurai Champloo, on dirait plus 26 OAVs qu'une série en fait. Les personnages sont énormes, notamment Mugen (comment les trouver antipathiques ?!), la réalisation est à couper le souffle, la bande-son hip-hop est terrible, et SamCham est unique, au summum de l'originalité! Je reproche juste la fin baclée contrairement à Cowboy Bebop et le final ENORME du double épisode The Real Folk Blues... Après, je comprends que si tu ais pas aimé Maerlyn, tu ne fasses par l'éloge de cette série, mais force est de reconnaître que c'est une des pièces majeure de l'animation japonaise de la décennie.

Raimaru > Absolument! Oui, absolument! Par contre, mieux vaut pas commencer l'animation japonaise par là, car après cela, tout paraît bien fade...
#20533 par Maerlyn
28 févr. 2011, 16:22
Typhoon Swell a écrit :Maerlyn > Si Samurai Champloo n'est pas considérable comme l'un des meilleurs animés de la décennie, alors y'en a pas beaucoup.


En même temps, si ce sont les meilleurs, c'est un peu normal qu'il n'y en ait pas beaucoup, non ?

(puis le meilleur anime de la décennie passé, c'est Baccano! t'façons)
#20534 par Rodrinho
28 févr. 2011, 16:26
Samurai Champloo est LE meilleur animé de la décennie, la preuve, j'ai réussi à le regarder jusqu'au bout sans m'ennuyer. A part Cowboy Bebop, y en a pas deux autres pour lesquels j'ai tenu, même quand ça me plaisait, genre NHK ou Blassreiter. Donc, c'est incontestable, Samurai Champloo, c'est le bien.
#20535 par Typhoon Swell
28 févr. 2011, 16:41
Samurai Champloo, c'est le bien. Voilà qui résume très bien la chose Rodrinho. Je suis content de voir que beaucoup reconnaissent le génie de Shinichiro Watanabe sur le forum, c'est le meilleur réalisateur de série car le seul qui est régulier sur 26 épisodes.

Baccano! est un bon animé en revanche, rien à redire là dessus. Très bien foutu scénaristiquement.
#20537 par effer
28 févr. 2011, 17:24
Rin Taro est un très grand réalisateur:
Filmographie partielle

1958 : Hakujaden (film) - coloriste
1959 : Shonen Sarutobi Sasuke (film) - coloriste
1960 : Saiyuki (film) - Intervaliste
1963-1966 : Astro Boy (Série TV) - Directeur d'épisode
1965-1966 : Le Roi Léo (Série TV) - Réalisateur, directeur d'épisode
1966-1967 : Le Roi Léo TV2 (Série TV) - Réalisateur
1966 : Le Roi Léo - le film (film de compilation) - Réalisateur
1968 : Wanpaku Tanteidan (Série TV) - Réalisateur
1968-1969 : Sabu to Ichi Torimono Hikae (Série TV) - Réalisateur
1970 : Moomin (Série TV) - Réalisateur (à partir de l'ép 27)
1972 : Moomin TV2 (Série TV) - Réalisateur
1974 : Hoshi no ko Chobin (Série TV) - Réalisateur
1975-1976 : Wanpaku Omukashi Kum Kum (Série TV) - Réalisateur
1976-1979 : Manga Sekai Mukashi Banashi (Série TV) - Directeur d'épisode
1977 : Jetter Mars (Série TV) - Réalisateur, directeur d'épisode
1977-1978 : Arrow Emblem Hawk of the Grand Prix (Série TV) - Réalisateur, directeur d'épisode
1978-1979 : Albator, le corsaire de l'espace (Série TV) - Réalisateur, directeur d'épisode (ep 1,13,34,42)
1978 : Uchu Kaizoku Captain Harlock Arcadia Go no Nazo (film de compilation) - Réalisateur
1979 : Galaxy Express 999 (film) - Réalisateur
1980-1981 : Ganbare Genki (Série TV) - Réalisateur
1981 : Adieu, Galaxy Express 999 (film) - Réalisateur
1983 : Harmagedon (film) - Réalisateur
1985 : L'Épée de Kamui (film) - Réalisateur
1986 : Hi no Tori: Houou Hen (film) - Réalisateur, co-producteur
1987 : Manie Manie : Les Histoires du labyrinthe (film omnibus) - Réalisateur, scénario original (segment Labyrinthe)
1987 : X Densha de Ikou (OAV) - Réalisateur, co-scénariste
1987 : Hi no Tori: Uchuu Hen (OAV) - Réalisateur
1988 : Kaze no Matasaburo (OAV) - Réalisateur, scénario
1988 : Akuma no Hanayome--Ran no Kumikyoku (OAV) - Réalisateur
1989 : Tezuka Osamu Story: Boku wa San-goku (TV spécial) - Co-réalisateur, co-scénariste
1990 : Eguchi Hisashi no nantoka Naru deshou (OAV) - Storyboard, directeur d'épisode
1991 : Teito Monogatari (OAV) - Directeur
1992 : Down Load - Namiamidabutsu wa Ai no Uta (OAV) - Réalisateur, co-scénariste
1993 : Gunnm (OAV) - Superviseur
1993 : X2:Double X (OAV musical) - Réalisateur
1993 : Kaze no Na wa Amnesia (Film) - Superviseur
1994 : Final Fantasy: Legend of the Crystals (OAV) - Réalisateur (ep 1,4)
1994 : Kujaku-Ō (OAV) - Réalisateur
1996 : X (film) - Réalisateur, co-scénariste,
2000 : Alexander senki - le film - Co-réalisateur
2001 : Metropolis (film) - Réalisateur
2003 : Captain Herlock : The Endless Odyssey (Série TV) - Réalisateur, storyboard (ep 1,10,13), directeur d'épisode (ep 13)
2009 : Yona Yona Penguin (film) - Réalisateur.
La classe quoi! 8-)
J'aime beaucoup Nakamura Takashi et son film Palm no ki, une belle carrière également:
http://www.nautiljon.com/people/takashi+nakamura.html. 8-)
#20542 par Raimaru
28 févr. 2011, 18:09
Typhoon Swell a écrit :Raimaru > Absolument! Oui, absolument! Par contre, mieux vaut pas commencer l'animation japonaise par là, car après cela, tout paraît bien fade...


Ah ! N'oublions l'adaptation de JoJo's Bizarre Adventure, à rajouter sur ma liste :D
De ce qu'on m'a dit, c'est une série d'OAV assez bonne, bien que raccourcissant l'œuvre de départ. J'ai vu des AMV du combat final, et c'est vrai que c'est dantesque :love:

Et comment ne pas évoquer Digimon, animé qui a bercé mon enfance et qui a contribué à ma passion pour la pop-culture japonaise ! Le scénario est très bien tourné pour les plus jeunes. Pokémon en comparaison, n'est qu'une adaptation convenue et minimaliste du jeu vidéo pour en faire du fric (même si je le concède, Digimon a clairement copié le principe des Pokémon... mais c'est un copiage fort réussi !).
#20551 par jojo81
28 févr. 2011, 22:14
Maerlyn > Si Samurai Champloo n'est pas considérable comme l'un des meilleurs animés de la décennie, alors y'en a pas beaucoup. Les meilleurs de la décennie, ce sont probablement Ghost in the Shell: Stand Alone Complex & Ghost in the Shell: S.A.C. 2nd GIG. Et après ? Il y a eu de très bons films d'animation (Satoshi Kon, Hayao Miyazaki, Makoto Shinkai, Mamoru Hosoda, Studio 4°C et j'en passe), mais cette décennie fut pauvre en séries d'animation de haute qualité. Je compte les premiers Manglobe (avant qu'ils ne s'adonnent à la production ultra conformiste de l'animation japonaise moderne...), Samurai Champloo, Ergo Proxy et Michiko to Hatchin, ainsi que Paranoia Agent, Gankutsuou, Eve no Jikan, Gurren Lagann, FMA: Brotherhood... et ?

Et... Haibane Renmei ainsi que des adaptations de manga qui valent le détour: Aria, Gunslinger Girl, Monster, Excel Saga, Moonlight Mile, Planètes, Black Lagoon, Genshiken et j'en passe surement.
D'accord avec pour le déclin de Manglobe. Après Michiko to Hatchin ils sont partis en live. Adapter The Sacred Blacksmith ? Pffff... Pareil pour Goyo même si le manga est excellent.
Ah ! N'oublions l'adaptation de JoJo's Bizarre Adventure, à rajouter sur ma liste :D

De toute façon dès que le nom de Satoshi Kon apparait au générique, ça donne un résultat génial :)
Et comment ne pas évoquer Digimon, animé qui a bercé mon enfance et qui a contribué à ma passion pour la pop-culture japonaise ! Le scénario est très bien tourné pour les plus jeunes. Pokémon en comparaison, n'est qu'une adaptation convenue et minimaliste du jeu vidéo pour en faire du fric (même si je le concède, Digimon a clairement copié le principe des Pokémon... mais c'est un copiage fort réussi !).

Et Pokemon c'est pompé de Dragon Quest...
Idem, j'ai été fortemant marqué par Digimon dont je collectionnais les peluche ^^
Et Yugi-Oh et CCS par la suite.

Edit: Et Abenobashi il roxx du poney (je l'avais oublié celui là)
#20567 par Gclems
01 mars 2011, 17:49
Et ben moi je préférais Pokemon.


Sinon, je viens un peu aider Maerlyn dans sa quête pour rétablir la vérité : Samurai Champloo c'est à la limite entre le simple bâclage et le foutage de gueule.
Les personnages n'ont rien de spécial (y'a le foufou, y'a le tout taciturne, et y'a la fifille qui sert à rien fait l'arbitre).
Spoiler : Ca me rappelle quelque chose de peu glorieux :
Image

En plus de ça, la base de l'intrigue est oubliée dès le 3ème épisode (voire avant) et pouf, arrivé à l'avant dernier épisode on s'en rend compte alors vite vite vite on conclu la série vite fait mal fait en se disant que le public ne s'en rendra pas compte. (visiblement ça dérange personne, j' en suis tout chagriné)
#20570 par jojo81
01 mars 2011, 18:02
Ce week end je parlais de Samurai Champloo avec un pote et il a fait la même comparaison, sauf que lui c'était pour rigoler...

Et le fait qu'on s'éloigne de la trame de départ ne me dérange si c'est bien fait et ça tombe bien car dans Samurai Champloo c'est bien fait.
Et puis Samurai Champloo c'est réalisé de façon à ce que l'on regarde les 26 épisodes à la suite sans s'ennuyer, donc ça passe très bien.

Ce n'est pas mon anime favoris, mais c'est l'un des meilleurs que j'ai vu.
#20572 par Rodrinho
01 mars 2011, 18:18
Le fait de comparer SC et Naruto relève du troll pur et simple.
Et puis, ya un truc qui est spécifique à SC et surtout à Watanabe : Ça pète trop la classe. Franchement, ouais, le scénario est pas parfait, mais pour moi, un scénario, c'est pour les connards qui savent pas faire les chose avec classe.
Moi, SC, ça me fait penser à Pulp Fiction : les archétypes des perso sont pas originaux, mais y a un truc différent du traitement habituelle. L'histoire ? c'est juste un alibi pour pouvoir nous montrer les personnages.
Le truc qui change tout ? La classe, le talent, le génie.