Jeu vidéo old school, actuel, PC comme consoles, online comme solo, voilà la section consacrée aux loisirs numériques!
#15092 par Typhoon Swell
06 oct. 2010, 18:37
Nouvelle vidéo du multijoueur, et découverte d'un nouveau personnage : Le Maraudeur. En tout cas, ça se précise de plus en plus. Même si AC n'a pas besoin de multi, il sera un peu comme avec Uncharted 2 : Among Thieves (meilleur jeu de tous les temps!).

#15340 par Typhoon Swell
16 oct. 2010, 19:06
Reportage très intéressant publié par JeuxVideo.com sur l'exposition Assassin's Creed et la manière dont son fascinant univers a été conçu. Les déclarations de Mohamed Gambouz (directeur artistique) sont également très intéressantes. Et les artworks présentés, sublimes.

Sinon, les dernières vidéos présentant de nouveaux personnages du multijoueur! Respectivement la voleuse, l'officier et l'arlequin.





#15392 par Drucci
18 oct. 2010, 20:58
La dernière vidéo spoile à mort mais j'avoue que la mise en scène est magnifique, digne d'un véritable trailer de film! :incline:
#16057 par Typhoon Swell
16 nov. 2010, 19:53
Comme je le disais sur twitter hier soir, on aura probablement un nouvel Assassin's Creed en 2011/12 : http://www.jeuxvideo.com/news/2010/0004 ... n-2011.htm

En attendant, J-2 avant l'arrivée d'Assassin's Creed: Brotherhood! Encore peu de tests, même si Game Informer a mis une très bonne note de 9.25/10 au jeu (les américains peuvent déjà gamer dès aujourd'hui ^^).

Et avant la floppée de tests qui arrivera d'ici la fin de semaine, une dernière vidéo de Brotherhood, la publicité de lancement :


Vivement jeudi! Ca sera probablement LE meilleur de la série! J'espère que Dock Games auront encore quelques Auditore Edition en stock, car elle a déjà été dévalisée chez Micromania si j'en crois leur site! Et pareil pour le guide collector sur Amazon...
#16281 par Gclems
19 nov. 2010, 23:30
Comme l'a suggéré WT, je viens donner mon avis sur le jeu.

Bon, c'est pas vraiment une grosse surprise : il est pourri.
Non s'pas vrai. Personnellement, je m'attendais à une simple suite au 2, sans évolution dans le gameplay, juste une avancée dans le scénario. En fait, c'est tout l'inverse.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je vais parler rapidement du multijoueur. Je n'ai pu essayer qu'un mode de jeu sur les trois disponibles. Le principe est simple : 8 joueurs sont réunis dans un quartier. Chacun se voit attribué un joueur cible à tuer sans se faire repérer, et est désigné cible d'un joueur différent. Si l'on arrive à tuer sa cible, le meurtre est évalué et rapporte un certain nombre de points. Autrement dit, si vous foncez comme un dératé et ne parvenez à tuer votre cible qu'après une longue course poursuite, vous aurez très peu de point. Le maître mot est "discrétion".
Je n'attendais vraiment rien du multi, je pensais qu'il serait anecdotique au mieux, et franchement c'est une très bonne surprise ! On se prend très vite au jeu, et on fait tout pour ne pas se faire repérer. J'ai fait une partie où les autres joueurs ne devaient pas avoir plus de 13 ans et courraient partout, et là c'était un peu nase, mais les autres parties se sont même avérées stressantes par moment.
Enfin, on peut noter la présence d'un système de leveling permettant de débloquer des skins pour mieux se fondre dans la masse, et des aptitudes spéciales (pour l'instant j'en ai qu'une qui permet de se déguiser pendant un temps limité).
Je pense qu'Ubi a trouvé le seul moyen d'adapter efficacement AC au multijoueur. Rien à dire, c'est vraiment très bon. Maintenant, il faut accrocher au style, c'est pas du FPS, c'est pas du Splinter Cell, c'est... du Assassin's Creed, mais vos cibles sont de vrais humains :)

Passons maintenant au solo, dans lequel j'ai un peu plus avancé, même si j'ai décidé de prendre mon temps pour une fois.
Tout d'abord, les mauvais points. Y'en a pas beaucoup, mais ils tiennent presque du foutage de tronche en bonne et due forme. D'un point de vue technique, déjà, le moteur du jeu n'a pas évolué depuis le 2 (donc depuis le premier Assassin's Creed). Autrement dit, si le level design et le travail sur l'esthétique n'étaient pas aussi aboutis, le jeu serait franchement moche. Entre les personnages tout carrés, les bugs de collision en pagaille, et le clipping à 5m d'Ezio, on se demande si on a bien fait de claquer autant d'argent dans un jeu qui a 3 ou 4 ans de retard.
Deuxième point noir (que j'ai pu repérer pour le moment en tout cas) : le scénario. Je ne suis pas assez avancé pour savoir si l'intrigue va avancer ou pas, mais ça me semble plutôt parti pour être une simple histoire pour permettre de faire un autre jeu. Le test de JeuxVideo.com confirme d'ailleurs que le schmilblick n'avance pas beaucoup. Sachant qu'ils ne sont généralement pas très difficiles côté scénar, je pense que la situation va rester quasiment identique à la fin du 2. De plus, autant les dialogues contemporains (Desmond, etc.) sont plutôt pas trop mal, autant les lignes des personnages romains frises parfois le ridicule (vieux français, mélangé à de l'italien et tout). Le jeu n'est pas aidé par les doublages français vraiment mauvais, mais heureusement on peu changer la langue audio. Et ça c'est un bon point qui mériterait que l'on envoie plein de lettres d'amour à UbiSoft parce que c'est vraiment trop rare.

Vous vous en doutez, tout le reste du jeu est bon :)
Je vais tempérer un peu les points noirs. Si les graphismes sont techniquement faibles, le jeu reste joli car les décors sont plutôt travaillés, la tenue d'Ezio est toujours super classe, les animations sont très propres, et les vues depuis les hauteurs de Rome (whaaa le Colisé !) sont toujours aussi impressionantes.
Et si le scénario semble, disons, léger, on reste captivé par le jeu grâce à l'ambiance toujours aussi singulière de la série.
Niveau gameplay, contrairement à ce à quoi je m'attendais, les systèmes d'Assassin's Creed 2 ne sont pas simplement remis dans cet Assassin's Creed Brotherhood. Je vais les détailler un peu donc si vous voulez garder un peu de surprise, ne lisez pas ce qui suit.


Spoiler : Le gameplay est vachement cool, en gros :
Un point qui reste identique : le système de combat. De ce que j'en ai vu pour le moment en tout cas. C'est toujours aussi dynamique, technique et chorégraphié. Du bonheur en barres d'hémoglobine ! Maintenant on peut se battre avec des arbalètes, il me semble que c'était pas possible avant (perso je m'en fous, je ne joue qu'avec l'épée et la lame secrète).

A cause de ce qui se passe au début du jeu, on n'a plus à gérer l'évolution de la villa Auditore. Cependant c'est maintenant une tâche bien plus importante qui vous attend : c'est tout Rome qu'il va falloir restaurer. Et ça ne sera pas qu'une affaire d'argent. Vous devrez à la fois remettre en état des monuments (arches, aqueducs, ...) mais aussi les commerce. Pour retaper les monuments, il faut juste de l'argent. Beaucoup d'argent. En revanche, pour les commerces c'est pas la même affaire. En effet, Rome est parsemée de tours militaires présidées par des capitaines Borgia. Ces derniers ont la main mise sur les quartiers alentours, et il vous faudra tuer le capitaine puis incendier la tour afin de pouvoir enfin rénover les commerces. Certains capitaines sont trouvable assez facilement en ville, mais d'autres sont parfois bien entourés de gardes au milieu de leur forteresse ou encore dans des sous sols. Certains vous combattront, d'autres fuiront. Il ne faut surtout pas les laisser fuir, car alors il faudra attendre la tombée de la nuit pour pouvoir recommencer.
Comme dans l'opus précédent, la rénovation de chaque batiment rapportera de l'argent toutes les 20minutes. Pour le moment, l'apport d'argent me semble plus modéré qu'avant, ce qui devrait éviter d'être plein aux as avant la moitié du jeu.

Les points d'observation, et les missions de meurtres données par les pigeons sont toujours de mise. Je ne sais pas si les courses sont de retour, je n'en ai pas trouvé. Faut dire que ça ne m'a jamais intéressé, donc je ne les cherche pas non plus.
On peut toujours améliorer son équipement, acheter de nouvelles armes, teindre sa tunique, et les plumes, drapeaux et coffres à récupérer sont de retour.
Il y a de nouveau une tenue ultime à récupérer en explorant une série de donjons avant de pouvoir l'atteindre. Je suis un peu déçu que ça soit calqué sur le procédé pour acquérir la tenue ultime d' Assassin's Creed 2, mais c'est cool quand même parce que, de loin derrière sa grille, elle a l'air classe.


Pour ceux qui n'ont pas lu le spoiler, en gros les systèmes de jeu qui ont été introduits par Assassin's Creed 2 sont conservés, mais sous des formes plus crédibles par rapport à la situation d'Ezio vis à vis du scénario, et le système économique semble plus équilibré.


Pour finir, le jeu est vraiment très bon. On lui pardonne bien vite sa technique vieillissante (mais moins le scénar qiui n'est pas passionant) grâce à... Ben tout ce qui fait Assassin's Creed. (Pour moi, la série a commencé au 2, le 1er était trop chiant, je le considère comme un essai raté).
J'ai été très agréablement surpris, je m'attendais à une pale copie du précédent, dont la sortie était juste prétexte à un mode multijoueur pourrave et finalement, tout a été repensé, amélioré, et le multijoueur me semble vraiment prometteur.
#16558 par jojo81
24 nov. 2010, 17:34
Image

édition: Pix'N Love
date de parution : 16/11/2010
nombre de pages : 228
format : A5
qualité : 100% couleur, dos carré cousu collé, couverture avec vernis sélectif, papier glacé luxe
prix : 16€

La Saga Assassin’s Creed
Malgré sa jeunesse, la série Assassin’s Creed est d’ores et déjà mythique ! Dès la sortie de son premier épisode en 2007, cette saga vous proposait d’arpenter des villes gigantesques dans la peau d’un Assassin aux compétences exceptionnelles. À travers différentes époques aussi originales que celles de la troisième croisade ou de la Renaissance italienne, cette série de l’éditeur français Ubisoft a su séduire tous les amoureux de jeux vidéo. Son scénario passionnant, narrant le conflit millénaire opposant les Assassins aux Templiers, vous dévoile ses nombreux mystères en mélangeant allègrement fiction et réalité.

Les Sagas du jeu vidéo
Retrouvez notre collection des Sagas du jeu vidéo : chaque numéro propose le panorama complet d’une seule saga, l’exploration de toutes ses facettes à travers trois grands axes. La partie « Création » s’intéresse à la naissance de la série et aux détails de son développement. La section « Univers » se consacre à l’étude du scénario et de ses inspirations. Enfin, le chapitre « Décryptage » décortique et analyse les mécaniques de jeu. Préfacé par un acteur important de l’industrie vidéoludique, chaque volume sera réalisé avec le concours des créateurs de la saga traitée, afin de vous proposer l’ouvrage le plus complet possible.

Les auteurs
Nicolas Courcier et Mehdi El Kanafi ont débuté sur format papier en 2005 en éditant le magazine Console Syndrome. Après six numéros, l’aventure s’est poursuivie sur Internet avec le site Console Syndrome.com. Aujourd’hui, l’association N2M s’est transformée pour devenir Console Syndrome Éditions, une maison d’édition dont l’ambition est de proposer des ouvrages
passionnés sur le jeu vidéo.


http://editionspixnlove.fr/collectiondetail.php?ID=69
#16559 par Typhoon Swell
24 nov. 2010, 17:44
Tu l'as acheté? Il vaut le coup? Je l'avais vu en naviguant sur Amazon, je me demande bien ce qu'il vaut. Mais bon, priorité au guide collector qui commence déjà à faire défaut aux vendeurs sur le web. L'année dernière déjà, j'étais passé à côté de la version collector du guide Assassin's Creed II qui selon les retours, valait l'achat.
#16568 par Drucci
24 nov. 2010, 18:33
Ta critique donne envie Gclems, je pense que je me laisserai tenter pour Noël du coup! Ca me surprend un peu que le scénario soit pas à la hauteur cela dit, vu que c'est censé être un point fort du jeu et que le dernier s'achevait sur une grosse révélation.
#16580 par Gclems
24 nov. 2010, 20:38
Ouais, je suis un peu déçu par le scénario...
Cependant, il sert plutôt bien le gameplay, c'est déjà ça.