#31507 par Wang Tianjun
22 mars 2013, 16:23
Je vais la faire courte mais effectivement, je pense aussi qu'il s'agit du meilleur volume jusqu'ici. Pour une seule bonne raison : Urasawa décide enfin d'éclaircir les choses ! Et tout prend un sens assez intéressant, même s'il y a évidemment encore pas mal de zones d'ombre et de pistes intriguantes pour continuer à nous tenir en haleine. La quête du rouleau sacré a pris d'un coup une place prépondérante dans le récit, occultant même le suspens autour de la mort de Kennedy... Reste à voir quelles en seront les conséquences sur l'Histoire en elle-même.

Je ne suis évidemment pas venu sur ce topic avant ma lecture pour éviter tout spoil et toute influence. Mais je vous rejoins sur pas mal de réactions, en particulier sur la ressemblance de certains personnages d'une série à l'autre (Manjume-Faux Chuck et Kyoko-Jackie). Du coup, j'ai quand même ressenti un manque de renouveau même si, comme l'a dit Raimaru, Urasawa a affiné depuis la complexité de ces personnages. Mais bon, si l'auteur décide de faire passer 20th pour un brouillon de Billy Bat, je vais pas être d'accord ! :D

Reste que j'ai eu aussi un peu de mal sur la narration de certains passages, et sur le fait que la ligne vers Kennedy soit occultée peu à peu... Cependant, l'arrivée de Jackie apporte une vraie fraicheur, l'attachement pour elle est immédiat. Et avec un peu d'empathie, on a tout de suite plus envie de savoir la suite ^^"
#31520 par Raimaru
23 mars 2013, 23:00
Tiens, en faisant des recherches, je viens de me rendre compte que deux des frères Jackson s'appellent Jackie et Randy. Clin d’œil ou pure coïncidence ?
#31521 par BigFire
24 mars 2013, 10:58
Cela faisait un moment que je n’avais pas commenté un tome de Billy Bat.
C’est un tome que j’ai apprécié dans l’ensemble. Je ne dirais pas que c’est ce lui que je préfère, mais il a le mérite de donner du sens à l’histoire pour les lecteurs se sentant un peu perdu. Personnellement j’aimais bien le flou dans les tomes précédents.

L’intrigue en tout cas prend forme et certaines conjonctions se font
Spoiler : :
entre le rouleau la compagnie ferroviaire etc…
qui montre encore une fois qu’Urasawa sait toujours où il va (D’ailleurs je pense que ce n’est même plus une question à se poser et ce pour même pour ces prochaines œuvres, la véritable question est comment il va tout enchevêtrer.)

J’adore le concept du manga mais il est vrai que pour le moment c’est l’œuvre d’Urasawa où je m’attache le moins aux personnages et pourtant cela ne m’empêche nullement d’apprécier l’histoire qui est riche.
Par contre il est vrai que Jackie est le personnage qui donne de la fraîcheur et du dynamisme au récit. On sent que l’intrigue va rebondir grâce à elle.

Concernant le cas Culkin
Spoiler : :
Entre Culkin WA et Culkin WD. Pour moi il est indéniable que le dernier manipule le premier en lui disant que Kevin en veux à sa vie et c’est pour ça que Culkin WA reste dans sa cage dorée.
Quand Culkin WD parle de sa communication avec Billy Bat pour les récits, cela sous entend bien évidemment qu’il « parle » à Culkin WA et que pour ses interlocuteurs c’est sa manière aussi de dire qu’il trouve son inspiration.


Le seul bémol que j’ai trouvé
Spoiler : :
dans la relation Culkin WA/WD et que l’on retrouve d’une certaine manière dans le dialogue entre Otcho et Kakuta à la prison de la Luciole des mers dans 20th Century Boys, c’est le doute soudain de Culkin WA à ce moment de la narration alors qu’il aurait pu le faire bien avant.
Certes c’est compréhensible du point de vu narratif car cela évite les temps morts et revenir inutilement en arrière dans le récit mais on se dit tout de même pourquoi Culkin WA commence à douter de Culkin WD à présent alors que rien ne devrait l’y pousser à ce moment.


Quoiqu’il en soit Culkin WD est un personnage assez intriguant avec son physique à la Clark Gable (même si Urasawa s’est basé sur Walt Disney pour le personnage, c’est indéniable le physique de Clark Gable).

Image

On se demande quels sont ses objectifs et il est tombé sur Culkin WD assez facilement. D’ailleurs je me demande si ce n’est pas lui qui a informé Kevin sur le Billy japonais afin d’isoler Culkin et de mieux le manipuler.

En tout cas il permet pour certains lecteurs de personnifier le "méchant" chose qui bloquaient certains dans la lecture ne sachant qui était "l’ennemi à éliminer".
Il est intéressant de souligner que le personnage est tout en nuance, il apparaît comme un personnage sûr de lui et affable quand il y a du monde, mais seul, il apparaît plus désabusé. Chose étonnante, cela ne l’emballe pas de devoir éliminer Kevin dans le sens où il donne l’impression qu’il donne l’ordre plus parce qu’il n’a pas le choix pour atteindre ses objectifs qu’autre chose. Ceci le rend bien entendu plus humain.

Enfin pour ce qui est des chauve-souris noire et blanche, à mon sens la blanche n’est pas forcément celle positive et inversement la noire négative. Et la mort de Kennedy, le 11 septembre sont des évènements peut être obligés pour éviter bien pire. Certes ce serait osé de faire un truc pareil mais ce serait à mon sens très intéressant de la part d’Urasawa. En gros les humains devraient subir de grosses épreuves / catastrophes afin d’éviter la fin du monde.

Pour ce qui est de la narration c’est toujours aussi bien fait. Les séquences d’apparition de Billy sont bien fun et particulièrement lors de sa rencontre avec Jackie. On a vraiment l’impression qu’il sort de la BD.
C’est assez marrant de voir comment Urasawa s’est aussi fait plaisir en incluant Bob Dylan dans son récit. Cela permet aussi de bien ancrer son histoire dans l’Histoire. De même le coup du World Trade Center pour faire le lien avec les origines américano-japonaises de Jackie est bien vu surtout que j’imagine que l’on aura à un moment ou un autre une histoire sur le WTC, Urasawa ne lançant jamais rien au hasard.

Bien évidemment j'attends la suite avec impatience.
#31525 par Drucci
24 mars 2013, 14:31
Raimaru a écrit :Tiens, en faisant des recherches, je viens de me rendre compte que deux des frères Jackson s'appellent Jackie et Randy. Clin d’œil ou pure coïncidence ?


J'ai tout de suite pensé à Jackie Kennedy comme référence mais je pense que tu as mis le doigt sur un clin d'oeil musical!

BigFire > je me suis fait la même remarque sur le moment très opportun scénaristiquement parlant où le personnage est saisi d'un doute qu'il aurait pu avoir bien avant... même si là ça m'a pas dérangé parce que j'ai eu l'impression que Chuck WA avait déjà eu le doute par le passé, comme si c'était une interrogation récurrente qu'il avait fréquemment, à la fin de son travail sur des chapitres plus éprouvants que d'autres par exemple.

Par contre je vois pas à quel élément précis tu fais référence dans le dialogue Otcho/Kakuta?

La ressemblance avec Clark Gable est frappante, bien vu!

Pour rester dans le thème des ressemblances, je ne peux pas m'empêcher de voir Yukiji vieille dans le visage de Marina Oswald :

Image

Image

Pour le World Trade Center, l'idée est excellente, mais je suis pas sûr qu'Urasawa ose les intégrer dans son manga, c'est quand même un sujet à risque, même si c'est bien traité... mais c'est intéressant de voir qu'il y donne suite en tout cas vu que je pensais que la mention de la chauve-souris dans le tome 3 était juste une référence qui n'appelait pas de développement!
#31526 par BigFire
24 mars 2013, 15:08
Drucci a écrit :Par contre je vois pas à quel élément précis tu fais référence dans le dialogue Otcho/Kakuta?


Otcho est coincé pendant plus de 14 ans en prison et c'est simplement au moment où Kakuta arrive que ses souvenirs lui reviennent en tête et qu'il a sa grande révélation.
Après il faudrait que je relise le manga le tome 6 plus précisément car cela fait un moment que je ne l'ai pas fait mais cela m'avait frappé à l'époque.

En fait en terme de narration cela fonctionne au niveau du rythme mais on se demande pourquoi le personnage ne tilte que 14 ans après alors qu'il a eu tout le temps de ressasser tout ça.
#31531 par Drucci
24 mars 2013, 18:24
Ça m'a pas frappé dans ce passage là, mais c'est vrai que c'est une facilité scénaristique récurrente dans 20th! J'ai surtout trouvé ça gros au moment où Otcho se rappelle de Yamane dans le tome 12 en fait, ça tombait vraiment à pic pour faire monter le suspense mais ça impliquait qu'Otcho n'ait jamais réfléchi sur la question d'Ami et de ses complices au cours de son long séjour en prison...
#31534 par Simulacra
24 mars 2013, 19:02
Il avait ptet autre chose à faire, genre, essayer de s'évader :D
#31575 par Wang Tianjun
27 mars 2013, 19:23
Allez, voilà ma chronique. Et ce sera le premier volume de Billy Bat dans le top MN, "enfin" diront certains ^^"

Billy Bat 6

Des années après que la popularité de son personnage lui ait échappé, Kévin découvre que le Chuck Culkin de ses souvenirs, qui a repris la série, est bien différent du personnage médiatique tenant les rennes de l'empire Billy Bat. Mais qui est cet imposteur, et où est passé le vrai Chuck ? Pendant ce temps, le compte à rebours menant à l'assassinat de Kennedy continue sa course folle... A moins que le destin ne soit bouleversé par une rencontre précipitée ?

Après un cinquième tome frustrant et un brin maladroit, Billy Bat revient avec un tome haletant, qui devrait satisfaire bien des attentes ! En effet, après avoir longtemps tourné autour du pot, Naoki Urasawa décide enfin de concéder quelques révélations autour de l'énigmatique chiroptère et des personnages gravitant autour de son mystère. Après avoir éclairci la situation des Chuck, le récit se recentre vers la poursuite entre Kévin et Oswald, qui prendra un tour inattendu. En effet, si jusqu'ici l'Histoire semblait gravée dans le marbre, Urasawa ouvre le champ des possibles en semant le doute chez ses personnages. Et si, en modifiant leur présent, ils aboutissaient à un futur plus terrible encore ?

Tandis que nos héros sont perturbés par ce profond dilemme, l'auteur décide, comme bien souvent, de changer totalement d'ambiance ! Si l'on reste bien en 1963, nous quittons la Nouvelle-Orléans pour New York, pour partir à la rencontre de Jackie, jeune étudiante en histoire. Le rapport avec le reste de l'intrigue semble floue au premier abord, mais nous retrouvons rapidement quelques référents historiques, et même de quoi relier les fils perdus de son intrigue ! Tout cela pour aboutir à une ligne directrice enfin consolidée, ouvrant vers une nouvelle quête si s'annonce fort passionnante.

Si l'on pouvait perdre pied dans la profondeur scénaristique de Billy Bat, Naoki Urasawa nous ramène à la surface en donnant un sens à tous les éléments précédents, ou presque. Et pour rassurer les vieux de la vieille, l'auteur joue même sur les ressemblances de ces nouveaux héros avec d'autres figures connues de sa bibliographie. Bien évidemment, de nombreuses questions restent en suspens, et certains pourront même être désorientés devant le changement de cap en plein milieu d'un climax de l'intrigue. Mais c'est un mal pour un bien !
#36824 par 14thgunner
18 févr. 2016, 21:27
Je suis dans ma relecture de toute la série, pour pouvoir savourer le tome 17.

Et là, question: A la fin de ce tome 6, Jackie, dans un café, se fait bousculer par un type avec un bouquet de fleur. Il souhaite ensuite "happy birthday" à une blonde en arrière plan.

Quelqu'un sait quelque chose sur cette scène? C'est un clin d'oeil à quelque chose? A une amie d'Urasawa?

ça me perturbe, car ça semble gratuit et sans sens...
#36826 par Drucci
19 févr. 2016, 12:11
J'ai pas le tome sous la main mais je regarderai ça !

C'est peut-être une référence à une série télé ou autre vu qu'il y en a pas mal dans Billy Bat. Ou alors on devient juste paranos à force de lire du Urasawa!
#36833 par Drucci
22 févr. 2016, 11:46
J'ai relu le passage, ça ressemble en effet vraiment à une référence/un clin d'oeil comique. De là à retrouver la source sans autre indice... mais ce serait a priori un film ou une série qui se passe dans les années 1960. Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à du Woody Allen :nerd:
#36835 par 14thgunner
22 févr. 2016, 18:31
Ouais, ça va être chaud... Mais on est d'accord pour dire que c'est hyper bizarre quand même!! ;)

J'ai une nouvelle théorie: Ce serait lié à l'onomatopée. Est-ce que, par hasard, le frash est le même que le même son en japonais que le flap des ailes de Billy? Son qui poursuit Jackie continuellement, et la fait complètement paniquer un peu plus tôt dans le chapitre. Du coup, ce serait pour faire croire à l'arrivée de Billy, alors que non en fait... Je sais pas ou contrôler ça, par contre.
#36837 par 14thgunner
22 févr. 2016, 19:40
Image

Image

Bon, après enquête, c'est pas les mêmes, mais ils se ressemblent. Je lis pas le japonais, je sais pas s'il peut y avoir réellement un lien, voire une confusion possible?
#36840 par Drucci
23 févr. 2016, 15:53
Ta théorie va vraiment loin là :D

Malheureusement non, comme tu le dis les onomatopées ne sont pas les mêmes et n'ont donc pas la même prononciation. Le mystère reste entier (pour l'instant)!