#32753 par Drucci
12 juin 2013, 10:27
Image

Disponible depuis aujourd'hui!

Je posterai mon avis détaillé plus tard mais pour moi ce tome est encore meilleur que le précédent, que je considérais comme le meilleur, donc on atteint de véritables sommets!
#32755 par Raimaru
12 juin 2013, 12:19
Dans le grand domaine de la BD, il y a Billy Bat, et il y a le reste.

Mon avis pour plus tard aussi... :napo:
#32757 par Alain
13 juin 2013, 01:19
Jlai precommandé a la fnac mais ils me lont toujours pas envoyé..
#32758 par Benku1000
13 juin 2013, 07:51
Voila tome 7 lu !

Très bon tome comme le précédent.

Durant cette lecture j'ai remarquer une chose:

Spoiler : :
Dans le passage où la chauve-souris présente à Kevin le petit Kevin noir, cela m'a fait penser à 20th Century Boys quand il a parlait de successeur cela m'a fait penser directement à Kanna et Kenji. Cela veut dire que il va arriver quelque chose à Kevin, va-il mourir ?
#32766 par Saxalto
13 juin 2013, 19:02
Même chose qu'Alain, préco à la FNAC, toujours pas envoyé et jour après jour, sur la fiche du manga, la date d'envoi augmente d'un jour... il semblerait qu'ils n'aient pas été fourni... et j'ai nul part où aller le chercher près de chez moi :(
#32767 par Valdi
13 juin 2013, 20:23
Moi, j'ai une FNAC pas trop loin, mais j'ai préféré attendre demain pour aller l'acheter, en dépit de l'impatience que j'éprouve à le lire.
Car les deux dernières fois que j'ai acheté un manga là-bas, ils l'avaient pas encore sorti de la caisse, dans leur réserve ou quel que soit le nom.

C'était à chaque fois le jour de la mise en vente du tome, l'après-midi. Après, c'étaient pas Billy Bat ou une série qui cartonne, mais maintenant je suis méfiant. é__è
#32769 par Arale
14 juin 2013, 14:34
C'est pas spécifique à la Fnac non plus. J'ai bien fait de pas préco Baccano! sur Amazon parce qu'ils l'expédient entre 1 et 4 semaines même en premium...
Ah là là, rien ne vaut les magasins avec des "vrais" humains :D

Sinon je viens de terminer ce tome 7 et il est vraiment riche en intensité. Le dessin est toujours aussi époustouflant, surtout les scènes du défilé via la télé, et on a la résolution d'un évènement qu'on attendait depuis longtemps.

Benku1000 a écrit :
Spoiler : :
Dans le passage où la chauve-souris présente à Kevin le petit Kevin noir, cela m'a fait penser à 20th Century Boys quand il a parlait de successeur cela m'a fait penser directement à Kanna et Kenji. Cela veut dire que il va arriver quelque chose à Kevin, va-il mourir ?


Spoiler : :
J'y ai pas vraiment vu de similitude avec 20th moi. Je trouve que c'est amené et présenté différemment et dans Billy Bat "l'élu" est vraiment un élu :D.
Je sais pas si Kévin1 va mourir mais ça pourrait être le cas. Après, je pense surtout que l'histoire ne va pas stagner sur les années 60 et qu'on aura droit à un kévin2 beaucoup plus vieux (genre la trentaine) et donc plus en forme que son prédécesseur.
En fait, je viens de m'en rendre compte en écrivant, Billy Bat laisse pas présager une boucle fermée mais plus une ligne avec plusieurs ramifications. Il y a pas un truc spécial à faire pour se débarrasser de la CS (ou alors ça n'a pas encore été dit) et donc pas de fin programmé. Donc il y aura toujours quelqu'un pour suivre les directives de la CS, que son prédécesseur soit mort ou pas.


Sinon pour revenir au contenu du tome, une fois le livre fermé plusieurs questions m'ont sautées à l'esprit:
Spoiler : :
_Comment va se débrouiller Jackie pour la suite?
_Chuck WA va t-il se rebeller?
_Smith est-il mort?
_Pourquoi Kurusu est-il si classe ? :bouh:

Au fait, KENNEDY EST MORT !!!
Même si l'action de ce tome était uniquement concentré sur le défilé, j'ai vraiment tilté sur la réaction des 2 Chuck. Le regard de WA à la fin est quand même assez intriguant..
Jackie me fait de plus en plus penser à Kyoko. Ses réactions lorsqu'elle se retrouve dans telle ou telle situation notamment.
Et pour le petit Kevin, je trouve le truc du successeur monstrueusement bien amené. Et puis enfin un enfant quoi!! C'est Simulacra qui va être content! :D
Surtout que le faire interagir avec la CS ça risque d'être génial et ça va changer des autres. Et si comme je le pense, l'histoire se rapproche de plus en plus d'aujourd'hui, le fait que Kevin2 ait grandi en ayant des contacts avec la CS dès sa jeunesse risque d'apporter quelque chose de nouveau à l’œuvre.


Bref, je trouve ce tome aussi bon que le précédent, si ce n'est plus, et ça m'énerve de ne pouvoir lire la suite que dans 3 mois :gr:
#32785 par Drucci
15 juin 2013, 09:40
Ce tome est tellement bon que je sais pas par où commencer pour en parler dans le détail!

La tension, les dessins, la mise en scène, les surprises, la concordance et le décalage avec l'histoire réelle, la façon dont plein de pistes lancées dans les tomes précédents s'emboîtent tout à coup parfaitement... c'est clairement le meilleur tome pour moi. Le plus agréable, en fait, c'est qu'Urasawa, après avoir fait monter l'attente depuis un bon moment, ne déçoit pas au moment de le mettre en scène. Bien au contraire même.

Et je trouve ça particulièrement génial de
Spoiler : :
nous faire attendre le défilé de Kennedy aussi longtemps et nous faire espérer qu'il survive pour qu'au final il meurt exactement comme dans la réalité. Le fait que la prédiction de la chauve-souris se soit réalisée malgré tout est très bon aussi puisque ça nous prouve qu'elle dit vrai mais qu'il faut pas prendre ses paroles pour argent comptant: le sacrifice dont elle parlait n'était pas celui de Kevin mais de Kennedy.

Le lien entre Kevin adulte et le petit Kevin est parfaitement trouvé et cohérent! Et on voit enfin l'intérêt d'avoir installé le couple Goodman à Dallas, le rôle du Golden Cola, etc : tous les fils se retrouvent.

Le seul truc que j'ai trouvé un peu gros, c'est que Jackie se décide à aller à Dallas sur les bases des conseils de la "voyante". Et que personne ne bronche quand Oswald parle et gueule tout seul dans le cinéma, mais bon, ça c'est toujours le cas avec les personnages qui ont des visions.


Arale a écrit :Sinon pour revenir au contenu du tome, une fois le livre fermé plusieurs questions m'ont sautées à l'esprit:
Spoiler : :
_Smith est-il mort?


Spoiler : :
J'ai senti qu'il allait se passer un truc quand j'ai vu Smith se mettre à déclarer son amour à Kevin en souriant : chez Urasawa ça ne pardonne pas. :nerd:

Mais j'espère que Smith n'est pas mort, je serais vraiment dégoûté sinon.. j'adore ce personnage et il n'aurait pas eu de rôle à sa hauteur s'il disparaissait comme ça.


Arale a écrit :
Spoiler : :
Jackie me fait de plus en plus penser à Kyoko. Ses réactions lorsqu'elle se retrouve dans telle ou telle situation notamment.


Spoiler : :
Moi aussi, mais c'est un côté qui me dérange en fait : qu'elle soit maladroite et un peu dépassée, OK, mais dans le tome précédent elle avait aussi un côté sérieux qui la rendait intéressante et charismatique. Là, pendant tout le tome, elle se fait complètement balloter d'un point à un autre sans rien comprendre... certes, c'est voulu, mais bon, j'espère qu'elle va redevenir une Jackie plus sérieuse par la suite! Enfin je dis ça mais j'ai adoré la scène où elle demande à Kurusu si elle peut rester dans le bâtiment. Le contraste entre Jackie et le regard de tueur de Kurusu est bien marrant. :D


Enfin, niveau graphique/mise en scène,
Spoiler : :
on atteint vraiment des sommets. La double page sur la voiture de Kennedy avec le seul bruitage des coups de feu (d'ailleurs Pika a fait un très beau boulot pour adapter l'effet d'onomatopée sur leur traduction du "bang"), la page suivante avec le sang sur fond blanc et le commentaire... ça m'a fait penser à la résurrection d'Ami dans 20th en termes de suspense et de maîtrise dans la mise en page. Le genre de passage qu'on relit juste pour le plaisir de la narration.

Je trouve aussi que les expressions des visages sont encore plus réalistes et plus belles que d'habitude, notamment celles de Kevin après avoir sauvé le petit Kevin (qui a vraiment une bonne bouille d'enfant d'ailleurs, limite trop "kawaii" :nerd: ). Tout le jeu sur le Billy en relief dans le cinéma, ses changements de forme, ses mouvements est magistral. Et les dernières pages du tome, sur l'arrestation d'Oswald sans une bulle de dialogue, le zoom sur la fenêtre de projection du cinéma, est magnifique également. On ressent toute la tragédie entourant Oswald et on la lit également dans son regard.
#32820 par Simulacra
18 juin 2013, 08:25
Je viens de le lire et je suis un tout petit peu moins "happy" que vous !

En effet, il y a des petites choses qui me gènent :


Spoiler : :
1) On retrouve un schéma ultra répétitif depuis Monster, celui du "je dois t'arreter à tout prix mais je me plante comme une merde". Tenma a courru 18 tomes après Johan avant de l'arrêter et Kenji a échouer de manière magistrale contre Ami (Ami a gagné plusieurs batailles)

Là, pour moi, il n'y avait aucun suspens. D'un côté un dessinateur avec des visions, de l'autre l'alliance de la CIA, du FBI, de Walt Disney et du cartel de la drogue et au milieu, une CS qui trolle son monde. Kennedy ne pouvait QUE y rester, Kenji ne pouvait descemment pas le sauver !

Donc voilà quoi, encore une fois les héros chez Urasawa sont impuissants. Sauf que pour le coup, ba, j'avais une grosse impression de déjà vu

2) La suite de la courbe chronologique. Ca m'ennuit plus qu'autre chose. Monster et 20th, on avait une histoire "neux". Là on a la vision "urasawesque" de l'assassinat de Kennedy depuis 2 tomes. Là, j'aimerais que ça bouge, qu'on arrête de suivre à la lettre les évènements historiques. J'aimerais un vrai twist. Si Kennedy avait survécu, on aurait vraiment eu quelque chose d'intéressant, ça aurait ouvert l'histoire. Vraiment déçu qu'il meurt "comme dans la réalité" et qu'on ne s'éloigne pas un seul instant de l'histoire

3) Le personnage d'Oswald. Urasawa l'a vraiment rendu sympathique et... ça me gène. Je ne sais pas ce qu'en pense Drucci qui connait bien le personnage et son historique, mais ça me gène



Bon, à part ça, y a du très bon :

Spoiler : :
1) La mise en scène, au poil

2) Les expressions des personnages, très justes

3) KEVIN JUNIOOOOOOOOOOOR (oui, Arale a raison, j'ai craqué)
Kevin Junior, il a la classe. Kevin Junior, il va sauver le monde. Kevin Junior, c'est le plus grand voyant depuis François-Xavier. Kevin Junior il roxe, parce que Kevin Junior...

Il est trop Kawaiiiiiii :love:

:inno:

4) Le chassez-croisé des personnages. Oswald, Jacky, Kevin, Kevin junior... tous se croisent. Je crois que les héros qui sauveront le monde seront Jacky et Kevin Junior, je l'espère tout du moins. En fait, là, j'attend surtout le prochain gap temporel... surtout si on ne se coltine plus Kevin qui me fait définitivement trop penser à Kenji dans sa période "gros nul qui foire tout".

Et puis, Avec Kevin Junior, on aura ptet enfin un héros qui n'a pas du sang japonais dans les veines... (parce que bon, hein, vous reprenez Yawara, Master Keaton, Monster, Happy, 20th Century Boys et Billy Bat, quel que soit le lieu ou se situe l'action, les héros sont japonais. Pas génant dans 20th, Happy ou Yawara(au contraire), mais Master Keaton, Monster et Billy Bat, je trouve que ça fait "beaucoup", cette volonté de plaire au public japonais avant toute chose en leur donnant un héros auquel ils peuvent s'identifier de manière identitaire (Pluto mis à part, mais le scénario d'origine n'est pas d'Urasawa)


Donc voilà, je mets un peu d'eau dans votre vin, même si j'ai apprécié la lecture de ce tome. J'attends surtout un prochain arc et de l'évolution dans la naration d'Urasawa. Drucci pourrait pondre un dossier assez énorme sur les similitudes de construction dans les oeuvres d'Urasawa. Là j'ai envie que ça change un tout petit peu... car comme les oeuvres ont une construction que je juge similaire, c'est les persos qui font la différence, et j'ai plus d'attachement pour Tenma/Dieter/Nina/Johan et Kenji/Kana/Dieu/Fukube/Otcho que pour Kevin/Billy/Chuck/Smith/Jackie (pour le moment)
#32825 par Claire
18 juin 2013, 17:27
Je te rejoins Simulacra, dans le sens où la construction de Billy Bat, 20th et Monster est à peu près la même... Surtout dans ce tome qui me fait penser à celui de 20th quand Kenji et sa bande décident d'aller affronter Ami pendant le grand bain de sang de l'an 2000. Comme tu dis
Spoiler : :
le héros essaie toujours d'arrêter le gros méchant de l'histoire ou d'empêcher une catastrophe et forcément, il n'y arrive pas
.

Et pour rester sur les similitudes, je trouve que Jackie ressemble beaucoup à Kyoko dans ce tome. Elle a les mêmes mimiques, le même style de répliques (en plus de lui être semblable physiquement et mentalement), et
Spoiler : :
elle est maintenant recherchée par Kurusu et sa bande tout comme Kyoko était poursuivie par les Dream Navigators parce que supposée dangereuse.


Mais sinon ça reste un excellent tome ! Tout d'abord parce que le scénario que tout le monde attendait ne s'est pas du tout déroulé comme prévu (le "sacrifice" dont parlait la chauve-souris ne visait pas celui qu'on attendait), ensuite le fait de "mélanger" les personnages et de lier leurs histoires m'a beaucoup plu (Jackie/Oswald, Kevin/Diane et son fils). J'ai vraiment hâte de lire la suite.

J'espère qu'on aura aussi l'occasion
Spoiler : :
de voir le fils d'Oswald. Mais vu que c'est Urasawa et qu'Urasawa est un peu (souvent) cruel avec ses personnages, peut-être qu'il ne verra même pas le jour !


Par contre je me rends compte que je n'arrive pas à adhérer vraiment aux personnages contrairement aux autres oeuvres d'Urasawa. Je trouve que Kevin est trop neutre et on ne le connaît pas vraiment, Oswald est un peu ambigu, je perçois trop Jackie comme une copie de Kyoko... bref pas vraiment de gros engouement pour les personnages pour l'instant, à part peut-être pour Diane ou pour Billy. Même les "méchants" je ne les trouve pas charismatiques... Mais ça viendra !
#32826 par Arale
18 juin 2013, 19:16
Spoiler : :
Et puis, Avec Kevin Junior, on aura ptet enfin un héros qui n'a pas du sang japonais dans les veines... (parce que bon, hein, vous reprenez Yawara, Master Keaton, Monster, Happy, 20th Century Boys et Billy Bat, quel que soit le lieu ou se situe l'action, les héros sont japonais. Pas génant dans 20th, Happy ou Yawara(au contraire), mais Master Keaton, Monster et Billy Bat, je trouve que ça fait "beaucoup", cette volonté de plaire au public japonais avant toute chose en leur donnant un héros auquel ils peuvent s'identifier de manière identitaire (Pluto mis à part, mais le scénario d'origine n'est pas d'Urasawa)


+1000!
J'osais pas le marquer mais j'y ai fortement penser à la fin de ma lecture.

Même les "méchants" je ne les trouve pas charismatiques... Mais ça viendra !


Ah ouais? Moi qui trouvais que ces méchants étaient complètement inédits pour du Urasawa de par leurs buts et par leurs caractères.
En plus, il y a pas "un big boss" comme dans Monster ou 20th, là c'est plutôt plusieurs clans plus ou moins liés entre eux et je trouve que ça rend Billy Bat encore meilleur.
Pour ma part je trouve Kurusu au dessus de Johann (qui était jusque là mon méchant préféré), notamment à cause de sa froideur permanente. C'est vraiment le genre de mec avec qui t'as pas envie d'avoir des problèmes :D.
Et Chuck WA défonce aussi. Son plan de manipulation vaut pas celui de Ami, mais je trouve qu'il a quelque chose en plus.
#32827 par Claire
18 juin 2013, 19:24
Arale a écrit :
Même les "méchants" je ne les trouve pas charismatiques... Mais ça viendra !


Ah ouais? Moi qui trouvais que ces méchants étaient complètement inédits pour du Urasawa de par leurs buts et par leurs caractères.
En plus, il y a pas "un big boss" comme dans Monster ou 20th, là c'est plutôt plusieurs clans plus ou moins liés entre eux et je trouve que ça rend Billy Bat encore meilleur.
Pour ma part je trouve Kurusu au dessus de Johann (qui était jusque là mon méchant préféré), notamment à cause de sa froideur permanente. C'est vraiment le genre de mec avec qui t'as pas envie d'avoir des problèmes :D.
Et Chuck WA défonce aussi. Son plan de manipulation vaut pas celui de Ami, mais je trouve qu'il a quelque chose en plus.


Bah Kurusu, je le trouve un peu trop poussé dans le genre "super froid et flippant" :x Je trouvais Ami et Johann géniaux en tant que méchants parce qu'il y avait tout leur côté complexe qui me fascinait, et je suis un peu déçue de pas trouver de personnage comme ça dans Billy Bat. Mais sinon j'avoue que Chuck WA est pas mal, il "sort du lot" comparé aux autres méchants et aux autres bouquins de Urasawa ! Même si il me fait penser un peu à Manjûme dans la scène où il va rencontrer Chuck ils sont quand même bien différents.
#32832 par Drucci
20 juin 2013, 09:54
Simulacra a écrit :On retrouve un schéma ultra répétitif depuis Monster, celui du "je dois t'arreter à tout prix mais je me plante comme une merde". Tenma a courru 18 tomes après Johan avant de l'arrêter et Kenji a échouer de manière magistrale contre Ami (Ami a gagné plusieurs batailles)

Là, pour moi, il n'y avait aucun suspens. D'un côté un dessinateur avec des visions, de l'autre l'alliance de la CIA, du FBI, de Walt Disney et du cartel de la drogue et au milieu, une CS qui trolle son monde. Kennedy ne pouvait QUE y rester, Kenji ne pouvait descemment pas le sauver !


Effectivement, à moins de changer de manga, Kenji pouvait difficilement faire quoi que ce soit :D


Simulacra a écrit :2) La suite de la courbe chronologique. Ca m'ennuit plus qu'autre chose. Monster et 20th, on avait une histoire "neux". Là on a la vision "urasawesque" de l'assassinat de Kennedy depuis 2 tomes. Là, j'aimerais que ça bouge, qu'on arrête de suivre à la lettre les évènements historiques. J'aimerais un vrai twist. Si Kennedy avait survécu, on aurait vraiment eu quelque chose d'intéressant, ça aurait ouvert l'histoire. Vraiment déçu qu'il meurt "comme dans la réalité" et qu'on ne s'éloigne pas un seul instant de l'histoire


Le fait que l'histoire telle qu'on la connaît n'ait pas été changée m'a un peu déçu aussi. Cela dit, ce que j'ai trouvé particulièrement génial, c'est la manière dont cette histoire est justement reprise au détail près, dans tout le parcours de Lee de l'assassinat de Kennedy à l'après-coup, avec une fidélité extrême, mais en y insérant des persos fictifs sortis de Billy Bat comme Jackie et Kurusu, qui s'intègrent parfaitement dans ces moments là et parviennent à donner une explication au comportement pour le moins bizarre d'Oswald après l'assassinat (en supposant qu'il était bien le tireur). Urasawa justifie parfaitement son entrée dans le cinéma, son sourire narquois quand il est arrêté par la police, etc.

Simulacra a écrit :3) Le personnage d'Oswald. Urasawa l'a vraiment rendu sympathique et... ça me gène. Je ne sais pas ce qu'en pense Drucci qui connait bien le personnage et son historique, mais ça me gène


Personnellement j'aime bien ce parti-pris parce qu'il est original justement, on nous présente toujours Oswald comme un salaud ou un détraqué violent... de mémoire je me souviens plus ce que j'en avais lu, je pense qu'il était effectivement violent et "spécial". Mais je trouve ça plus intéressant d'en faire un personnage perdu, en quelque sorte minable mais héroïque pour cette raison, que d'en faire un salaud caricatural comme dans 23/11/63 de Stephen King où tu n'as jamais aucune empathie pour le personnage et où il est présenté dès le début - et sans discontinuer - comme une ordure qui bat sa femme.

Le personnage d'Oswald était quand même fascinant par son côté mystérieux et provocateur, et dans Billy Bat on a une bonne justification de cet aspect de sa personnalité, avec cette idée que la version publique le concernant n'a rien à voir avec la réalité où il est en fait un "héros" de l'ombre.

Simulacra a écrit :Donc voilà, je mets un peu d'eau dans votre vin, même si j'ai apprécié la lecture de ce tome. J'attends surtout un prochain arc et de l'évolution dans la naration d'Urasawa. Drucci pourrait pondre un dossier assez énorme sur les similitudes de construction dans les oeuvres d'Urasawa. Là j'ai envie que ça change un tout petit peu... car comme les oeuvres ont une construction que je juge similaire, c'est les persos qui font la différence, et j'ai plus d'attachement pour Tenma/Dieter/Nina/Johan et Kenji/Kana/Dieu/Fukube/Otcho que pour Kevin/Billy/Chuck/Smith/Jackie (pour le moment)


Je suis en train de relire Monster en ce moment et je partage ton avis : on s'éloigne quand même du parallélisme de construction flagrant par rapport aux deux premiers tomes de Billy Bat où c'est carrément dérangeant, mais dans l'ensemble, c'est vrai que j'ai cette impression. Comme si ce que Billy Bat gagnait niveau graphisme, découpage, mise en scène, force des expressions, il le perdait en termes de force des personnages et parfois de l'intrigue (par manque d'effet de surprise surtout) par rapport à Monster et 20th. Les derniers tomes de Monster, par exemple, sont le parfait dosage entre personnages auxquels on est vraiment attaché/surprises dans le scénario/mise en scène géniale et graphisme clairement sans rapport avec celui des premiers volumes.

Je pense que le personnage qui manque le plus à Billy Bat est celui de l'ancienne ordure qui change progressivement et fait amende honorable, dans le genre d'Eva, ou alors tout simplement un perso marquant par sa singularité comme Grimmer. Ce qui est sûr en tout cas c'est qu'en quelques chapitres seulement, des personnages comme Richard ou Martin surpassent l'ensemble de ceux de Billy Bat... et c'est assez étonnant de se dire qu'Urasawa n'a pas réussi à intégrer de telle figure marquante dans Billy Bat alors que les sauts entre les époques et les histoires parfois courtes lui permettent de le faire.

Claire a écrit :
Arale a écrit :
Même les "méchants" je ne les trouve pas charismatiques... Mais ça viendra !


Ah ouais? Moi qui trouvais que ces méchants étaient complètement inédits pour du Urasawa de par leurs buts et par leurs caractères.
En plus, il y a pas "un big boss" comme dans Monster ou 20th, là c'est plutôt plusieurs clans plus ou moins liés entre eux et je trouve que ça rend Billy Bat encore meilleur.
Pour ma part je trouve Kurusu au dessus de Johann (qui était jusque là mon méchant préféré), notamment à cause de sa froideur permanente. C'est vraiment le genre de mec avec qui t'as pas envie d'avoir des problèmes :D.
Et Chuck WA défonce aussi. Son plan de manipulation vaut pas celui de Ami, mais je trouve qu'il a quelque chose en plus.


Bah Kurusu, je le trouve un peu trop poussé dans le genre "super froid et flippant" :x


Je rejoins Claire là-dessus : j'aime bien Kurusu et il remplit bien son rôle de méchant mais je trouve qu'Urasawa en fait beaucoup trop sur son regard, et ce à chaque apparition. On a limite deux-trois cases obligatoires pour bien zoomer sur ses yeux et nous dire "regarde comme il a un regard méchant! bouh!" :nerd:

Alors que Finney est beaucoup plus efficace dans le genre (même s'il insiste sur son regard aussi, mais moins, et il est moins caricatural).
#32833 par Valdi
20 juin 2013, 10:22
Paradoxalement, Finney semble moins méchant.

A tel point que j'ai carrément une théorie comme quoi c'est juste quelqu'un qui a l'air méchant, mais qui en fait ne l'est pas. Pas autant que Kurusu qui veut tuer Jackie parce qu'elle en sait trop, par exemple.

J'ai eu l'idée quand il dit que Fake Culkin est un salaud ("Genre... Plus que toi ? ... Serais-tu en fait moins méchant que tu n'en donnes l'air ?" ai-je pensé à ce moment-là :D), et j'ai regardé les autres passages où on le voit, et...
Je ne vois rien qui entrave vraiment cette possibilité.

C'est pour ça que je regrette qu'on ne le voie pas du tout dans le tome 7, j'aurais aimé avoir plus d'éléments pour savoir si j'avais raison, tort, ou si le doute stagne.
#32834 par Drucci
20 juin 2013, 10:55
Finney est quand même prêt à tuer Kevin à la Nouvelle-Orléans, même s'il "regrette" d'y être obligé, et il a l'air assez déterminé à récupérer le rouleau par tous les moyens possibles donc il me semble aussi dangereux que Kurusu!
#32837 par Valdi
20 juin 2013, 11:41
Il a peut-être des contraintes qu'on ignore. Et pour le rouleau, on ne sait pas ce qu'il veut en faire...
#32839 par Simulacra
20 juin 2013, 15:12
Drucci, tu vas nous faire un dossier sur le vrai oswald vs billy bat ? N'étant pas très à la page quand à l'histoire du bonhomme, je dois passer à côté d'énormément de choses...

Pour les persos, on est un peu d'accord. Ca manque de grande figure. Ptet que Kevin Junior sera un héros différent (même si je vois en lui une Kana en devenir). Le fait qu'on sorte de l'arc Oswald devrait peut être permettre d'amener de nouveaux personnages. Car ça fait un moment qu'on n'a pas eu de nouvelles têtes en fait. (Ok, on a Jackie, mais on connaissait déjà son papa, elle faisait déjà un peu partie de la famille !)

(et le lapsus Kenji/Kevin... ça démontre juste ce que je ressens, à savoir une fraiche impression de copier coller des situations :D)
#32841 par BigFire
20 juin 2013, 17:54
Bon j’ai lu le tome 7 la semaine dernière.
Lecture sympathique, mais ce n’est pas le meilleur tome à mon goût. En effet on a une partie des résolutions des éléments mis en place progressivement avant et je n’ai pas été très surpris,

Spoiler : :
Sauf le fait peut être que la ligne temporelle n’a en rien été changée. Le fait qu’Urasawa réussisse à être raccord avec l’Histoire est plutôt bien fait mais un changement aurait été surprenant et aurait aussi offert moult possibilité.


Ensuite je dois avouer que les passages que je préfère c’est quand les intrigues se lancent car les possibilités restent ouvertes, et là on en clôture certaines.

Même remarque que la plupart sur Jackie. Elle perd toute initiative dans ce tome et c’est un peu dommage.

Et pour le moment, il n’y a toujours pas un perso véritablement attachant, c’est peut être le plus déroutant dans ce manga. Même si l’intrigue est sympa, on a de nombreux protagonistes et finalement aucun à mon sens n’arrivent à sortir du lot, peut être éventuellement sa vision Oswald. Et on ne peut pas sortir l’argument qu’on les a vus dans peu de chapitres car Urasawa a toujours su jusqu’à présent rendre des personnages attachants en quelques pages.
C’est une étrange sensation car en dehors de ça cela n’empêche nullement d’apprécier l’histoire et toutes les possibilités qu’offre l’intrigue.

On verra bien ce que donne le tome 8 et la suite.
#32849 par Arale
20 juin 2013, 20:33
Comme quoi les goûts et les couleurs :D

Personnellement, Finney je trouve qu'il fait pas trop "méchant". Il me fait plus penser à un Robert (Monster) ronchon, et avec moins de charisme. Un sous-fifre quoi :/
Pour revenir à Kurusu, je comprends qu'on ne puisse pas l'aimer parce qu'en effet il sort des méchants standards de l'auteur (et pas que d'Urasawa même). Mais pour le côté caricatural je suis pas d'accord avec toi Drucci, dans le sens ou aujourd'hui, un méchant est méchant parce qu'il a subi tel ou tel évènement qui l'a conduit à changer, un méchant doit être traité de façon complexe, un méchant est encore plus méchant parce qu’il sourit quand il traque ou tue quelqu'un, et surtout un méchant doit laisser passer ses émotions. Donc non, je ne le trouve pas caricatural, je trouve qu'il sort vraiment du lot. Il a, pour moi, un réel profil de serial-killer.

Simulacra a écrit :Ptet que Kevin Junior sera un héros différent (même si je vois en lui une Kana en devenir). Le fait qu'on sorte de l'arc Oswald devrait peut être permettre d'amener de nouveaux personnages. Car ça fait un moment qu'on n'a pas eu de nouvelles têtes en fait. (Ok, on a Jackie, mais on connaissait déjà son papa, elle faisait déjà un peu partie de la famille !)


Ah mon avis (et j'espère!!!), il aura une mentalité assez différente de celle de Kana. Déjà je pense qu'il sera plus souriant (ce qui n'est pas vraiment dur :D ) et surtout je ne le vois pas faire çi et ça pour perpétuer la volonté de Kevin1. Il agira plus en "maître du jeu" pour les raisons que j'ai écrite dans mon premier post.
Pour les nouveaux personnages, ça m'étonnerait pas qu'on en est une belle flopée dans l'épopée japonaise qui s'annonce.
#32852 par Simulacra
20 juin 2013, 23:48
Enfant, Kana était souriante :-(

Il y a un vrai risque avec Kevin Junior :'( J'espère vraiment qu'il sera un gamemaster comme tu le penses