#34006 par Drucci
18 sept. 2013, 10:38
Image

Il est sorti, et disponible avec la planche collector dans les librairies participantes!

Je posterai mon avis détaillé plus tard mais pour moi c'est une énorme déception... Urasawa aurait dû renommer ce volume "Billy Bat : comment délayer l'intrigue dans tout un volume".
#34012 par Arale
18 sept. 2013, 12:06
Tu me fais peur là ...
Toi qui d'habitude es super enthousiaste.. J'espère ne pas être aussi déçu :/
#34015 par Drucci
18 sept. 2013, 15:50
J'espère que mon avis pas non plus influencer votre lecture mais oui, franchement, j'ai vraiment pas accroché, au point de pas avoir envie de le relire alors que j'enchaîne d'habitude rapidement sur une relecture. Non seulement Urasawa ne fait que délayer, mais en plus ça pose de gros soucis de cohérence scénaristique.

Et pour couronner le tout on a une erreur (ou un changement volontaire mais je comprends pas trop pourquoi si c'est le cas) de traduction vu que "Jackie" devient "Jacky"!
#34017 par Wang Tianjun
18 sept. 2013, 17:23
Je sors de la lecture (je l'ai mis en priorité de pile, rien que ça), et je te rejoins sur tes impressions. Sauf qu'étant moins à fond dans la série, la chute est moindre ! :D

En effet, on quitte un arc scénaristique assez costaud (Kennedy) pour aller vers un autre qui a l'air tout aussi copieux (le rouleau), et Urasawa pose pas mal de rappels, quitte à reprendre complètement certaines scènes. Et du coup, ça patine un peu. Je crois même que c'est la première fois que je vois l'auteur nous tenir autant par la main.

Drucci a écrit : en plus ça pose de gros soucis de cohérence scénaristique.

Faudra que tu dises ou (en spoiler, évidemment), j'ai pas fait gaffe. Mais bon, j'ai même pas percuté pour Jacky, alors... :p
En tous cas, c'est toujours Chollet à la trad'. Mais ce qui est inquiétant, c'est que ce n'est pas une erreur isolée, son prénom est dit plusieurs fois dans le volume.

D'ailleurs, niveau édition, un autre point qui m'a fait tiquer sur les premières pages couleur :
Spoiler : :
Un enfant ne remplit pas ses dessins avec des caractères d'imprimerie, nomdidiou ! :o
#34020 par Raimaru
18 sept. 2013, 19:53
Sur les artworks d'Urasawa pour le magazine de prépu, il est toujours inscrit "Jacky"...

Là où ça cloche plus, c'est pour Henry-charles Duvivier (nom à consonnance française) qui est appelé Henry-charles Devivie sur les sites anglo-saxons (ça me fait penser à des noms comme Danny Devito, c'est moins français déjà)... Où est l'erreur ?

Sinon, j'ai bien aimé le tome, comme d"hab. Je développerai plus tard.
#34022 par Drucci
18 sept. 2013, 20:52
Wang Tianjun a écrit :Je sors de la lecture (je l'ai mis en priorité de pile, rien que ça), et je te rejoins sur tes impressions. Sauf qu'étant moins à fond dans la série, la chute est moindre ! :D

En effet, on quitte un arc scénaristique assez costaud (Kennedy) pour aller vers un autre qui a l'air tout aussi copieux (le rouleau), et Urasawa pose pas mal de rappels, quitte à reprendre complètement certaines scènes. Et du coup, ça patine un peu. Je crois même que c'est la première fois que je vois l'auteur nous tenir autant par la main.


C'est clairement la première fois qu'il y a autant de flashbacks chez Urasawa, et même "des" flashbacks tout court. D'habitude on en a mais vraiment à dose minuscule, l'espace d'une case ou deux maximum. Là c'est sur des pages entières et des scènes quasi-complètes qu'on a déjà vu... je comprends la volonté de faire le lien avec les tomes précédents vu qu'il y a beaucoup de changements d'époque et de lieu mais bon.

Wang Tianjun a écrit :
Drucci a écrit : en plus ça pose de gros soucis de cohérence scénaristique.

Faudra que tu dises ou (en spoiler, évidemment), j'ai pas fait gaffe.


C'est un truc tout bête :

Spoiler : :
le saut dans le temps de 10 mois entre la fin du tome précédent et le début de celui-là. Ça sert juste à avancer jusqu'à 1964 et aux JO de Tokyo mais scénaristiquement ça n'a aucun sens : qu'a fait Kevin pendant ce temps là? Aucune idée. Il est resté au même point qu'à l'assassinat de Kennedy. Pareil pour Jackie. C'est trop gros qu'ils restent inactifs pendant autant de temps, et encore plus délirant que Kevin reçoive la lettre de Smith dix mois après (une lettre qui sert à rien d'ailleurs à part à rappeler qui sont Finney et Kurusu, comme si on savait pas jusqu'ici - ou que Kevin s'en doutait pas - qu'ils étaient dans le complot).

Franchement j'ai eu une impression désagréable tout au long de ma lecture, celle qu'Urasawa cherchait plus à placer des clins d'oeil et références à la culture japonaise qu'à faire avancer son intrigue. Comme s'il voulait plus jouer le guide touristique en faisant "oh, regardez, j'ai reproduit des bâtiments célèbres de Tokyo créés en 1964!" qu'aller de l'avant.

C'est quand même incroyable que l'intrigue sur le rouleau en soit au même point depuis la fin du tome 6, quand Jackie apprend qu'elle doit aller au Japon avec Kevin... Et leur rencontre n'a aucun intérêt, ils se contentent d'échanger des informations, y a aucun lien affectif ou autre qui se crée, c'est froid.


Raimaru a écrit :Là où ça cloche plus, c'est pour Henry-charles Duvivier (nom à consonnance française) qui est appelé Henry-charles Devivie sur les sites anglo-saxons (ça me fait penser à des noms comme Danny Devito, c'est moins français déjà)... Où est l'erreur ?


Je pense que Sylvain Chollet a bien traduit pour le coup vu que le personnage est français (enfin c'est ce que j'ai compris).
#34025 par Wang Tianjun
18 sept. 2013, 22:07
Par rapport aux problèmes de cohérence, c'est vrai, j'ai un peu tiqué dessus aussi.

Spoiler : :
L'ellipse de dix mois, elle s'explique narrativement histoire de faire vieillir le petit Kevin, faire que l'affaire Kennedy se tasse un peu (et dépasser l'assassinat d'Oswald), et atteindre les JO de Tokyo. Mais effectivement, on peut se demander ce qu'ont foutu les héros pendant ce temps...

Sinon, je me demandais si la nouvelle série de Kevin, "Fuji Pontaro", n'était pas inspiré par un autre gag manga de l'époque :nerd:
#34033 par Raimaru
19 sept. 2013, 23:37
Je pense que Sylvain Chollet a bien traduit pour le coup vu que le personnage est français (enfin c'est ce que j'ai compris).


Tu l'as lu quelque part ou tu l'as déduit ? Rien ne laisse penser jusqu'à présent qu'il est plus français qu'américain (bon après, il y a des noms français qui trainent aux États-Unis...). J'ai même essayé de trouver qui est à l'origine de la construction de Disneyland Tokyo pour voir s'il y a un clin d’œil, mais j'ai pas trouvé.

Sinon pour le tome :

C'est vrai que c'est pas le meilleur tome d'Urasawa, du fait qu'il y a quelques lourdeurs au niveau des flashbacks et des incohérences. Vous avez cité les 10 mois (qui ne m'a pas plus choqué que ça), mais quand une série de morts mystérieuses coïncident avec l'arrivée d'un étranger, sans l'accuser de suite, on peut au moins se faire la remarque "c'est louche, et si c'était lui ?" :o
Cela dit, comme à chaque fois, j'ai dévoré complètement le tome. Je me laisse totalement guidé par l'auteur, preuve en est qu'on peut être captivé malgré le rajout de lourdeurs.

Bon, à part ça, j'ai été agréablement surpris par les dialogues à la limite du burlesque entre Randy et Jacky. Je retrouve un peu la Jacky désabusée par son entourage du tome 6 et ça c'est bien. Et j'ai trouvé Randy très drôle dans ses répliques, ce que je n'avais pas remarqué jusqu'à maintenant. Quant à sa rencontre avec Kevin... c'est pas obligé que le courant passe tout de suite. On verra bien dans le tome 11 où ça en est, sachant qu'ils sont à l'honneur tous les deux sur la couverture.

Et sinon, il y a que moi à être littéralement subjugué par les pages couleur ? Çà se voyait déjà dans les tomes précédents, mais là, merde, c'est du grand art !
#34034 par 14thgunner
20 sept. 2013, 09:23
**Les gars, pas besoin de balises spoiler si vous parler du tome auquel ce topic est consacré!**

Ben moi perso, j'ai beaucoup aimé, encore une fois. Je ne trouve vraiment pas que ça patine, au contraire! Un événement se conclut, le suivant est mis en place. Mais c'est fait de manière clair, et l'on apprend malgré tout beaucoup! Il y a aussi de nouvelles pistes mises en place, des nouveaux personnages, des nouveaux lieux etc.

En gros, j'ai trouvé ce tome excitant pour les réponses probables qu'il lance (la machine à voyager dans le temps, l'officialisation des deux organisations), et les événements à venir (le duo Kinji - Jacky, la lune).

Mais surtout, j'ai été halluciné par le dessin. Comme l'a dit Rai, les pages couleurs sont magnifiques! Mais c'est le dessin du tout le tome qui m'a parut être au sommet! Les visages sont vraiment beaux et détaillés, j'ai eu l'impression qu'Urasawa commence à ajouter des petits traits (notamment sur le visage de Kinji). Je sais pas ce que vous en avez pensé sur ce point, mais j'ai eu l'impression qu'Urasawa a encore passé un palier en tant que dessinateur.
#34038 par Drucci
20 sept. 2013, 15:30
Raimaru a écrit :
Je pense que Sylvain Chollet a bien traduit pour le coup vu que le personnage est français (enfin c'est ce que j'ai compris).


Tu l'as lu quelque part ou tu l'as déduit ? Rien ne laisse penser jusqu'à présent qu'il est plus français qu'américain (bon après, il y a des noms français qui trainent aux États-Unis...). J'ai même essayé de trouver qui est à l'origine de la construction de Disneyland Tokyo pour voir s'il y a un clin d’œil, mais j'ai pas trouvé.


C'est ce que j'ai déduit! Après effectivement il est sans doute américain mais dans tous les cas c'est certain que son nom est français : Henry-Charles et Duvivier ça sonne français, d'autant que "Devivie" c'est juste une mauvaise retranscription à mon avis.

14thgunner a écrit :**Les gars, pas besoin de balises spoiler si vous parler du tome auquel ce topic est consacré!**


Oups, désolé, j'avais zappé!

Je te rejoins sur les nouveaux persos et nouveaux lieux, Duvivier est très intéressant, et Yamashita est réussi (mais bon ça va pas être un perso marquant dans le sens "sérieux"). L'intrigue dans le village promet, l'ambiance des meurtres est bien faite, mais voilà, Urasawa prend quand même trop de temps à poser tout ça et je trouve ça frustrant.

Surtout que si on en juge d'après les couvertures, l'arc dans le village sera pas résolu avant le tome 11... j'espère que je me trompe mais ça a l'air d'être le cas. Ce qui veut dire encore trois tomes avant de trouver le rouleau ou de s'en approcher!

Je te rejoins aussi sur le dessin, c'est un régal, mais le délayage plombe tout l'intérêt que je peux trouver à ce tome :o
#34039 par 14thgunner
20 sept. 2013, 15:48
Ah et j'avais oublié de dire un truc:

Il y a eu de nombreuses critiques après Pluto, disant qu'Urasawa n'arrivait plus à créer graphiquement de nouveaux personnages, et qu'ils avaient tous tendance à ressembler à d'autres plus anciens (genre Leichwein pour Pluto, Sakurada/Kenji, etc.)

Force est de constater que dans ce tome 8, on retrouve des personnages qui sont complètement inédits, graphiquement parlant. Genre Duvivier ( qui ressemble méchamment à De Funès malgré tout!), le petit Kevin ou encore les deux tueurs qui sont après Kinji...

Et c'est plaisant!
#34040 par Wang Tianjun
20 sept. 2013, 16:09
Je cherche aussi où il est allé chercher le physique de Duvivier, c'est à la fois très exagéré (au concours du nez le plus long, il doit être bien placé) et à la fois assez réaliste, si bien que je me demandais si c'était pas une figure historique.

Mais le design le plus bizarre du tome, pour moi, c'est le vieux mangaka et sa barbe improbable ! :D
#34041 par Raimaru
20 sept. 2013, 16:48
+1

Quand il fume, ça fait vieux cartoon dégueulasse :D

(Burlesque, je vous dis.)
#34045 par Valdi
20 sept. 2013, 19:39
Bon, je l'ai lu, et l'ellipse m'a pas choqué.
C'est surtout que j'ai pas réalisé sur le moment, mais bon.

Enfin, dans ces cas-là, je me dis toujours que ça peut très bien être révélé plus tard.

Et les rappels, ils sont faits pour ceux qui saisissent la série à partir de cet arc. Du moins, je l'espère.
Par contre, c'est curieux que dans ce cas, on n'ait pas celui dans lequel Kevin bouscule Jackie. A-t-elle l'oublié ? Ne l'a-t-elle pas reconnu ?

-Le nouveau Zofu a un diantre de charisme. Il est trop classe. :goku:

-Ma théorie concernant Finney attend toujours un élément qui la contredise.
Spoiler : :
La façon de faire d'Henry-Charles Duvivier ( HCD ) serait presque de nature à me conforter dans cette idée. DVV travaille pour l'empire Billy Bat, donc probablement sous les ordres de FakeChuck. Donc Finney pourrait le connaître, et peut-être est-ce à lui qu'il pensait quand il a averti Kevin de ne pas parler de leur conversation, à l'aéroport.
Surtout que tous ceux que DVV a éliminé semblaient au courant de l'existence du rouleau, ce qui accrédite encore ma théorie.


Spoiler : :
Image
-On dirait Kyoko, sur cette image. :D

Sinon, c'est la nouvelle mode, d'appeler Kevin "Kinji" ? :nerd:
#34046 par 14thgunner
20 sept. 2013, 19:47
Valdi a écrit :Sinon, c'est la nouvelle mode, d'appeler Kevin "Kinji" ?


Bah c'est son nom japonais, et ça permet de le distinguer du petit Kevin, qui devient un personnage important lui aussi. Alors on tente le coup!
#34047 par Valdi
20 sept. 2013, 20:01
C'est vrai qu'il y a deux Kevin, maintenant. :D
#34048 par Wang Tianjun
20 sept. 2013, 21:54
14thgunner a écrit :
Valdi a écrit :Sinon, c'est la nouvelle mode, d'appeler Kevin "Kinji" ?


Bah c'est son nom japonais, et ça permet de le distinguer du petit Kevin, qui devient un personnage important lui aussi. Alors on tente le coup!


Je croyais que vous parliez du chauffeur de taxi quand vous parliez de Kinji ! :D

Sinon, on n'a qu'à appeler le petit "Little Kévin".
(Ah, on me fait signe dans mon oreillette que c'est déjà pris...)
#34056 par Valdi
20 sept. 2013, 22:59
Le chauffeur de taxi, c'est Randy.

Sinon, en feuilletant le premier volume, je me suis rappelé qu'une autre hypothèse m'était venue à l'esprit, et celle-là, c'est du lourd.

Spoiler : :
Kurusu saurait plus ou moins comment se déroulent les évènements futurs.
Ça expliquerait pas mal de choses, à commencer par le fait que ça l'a pas dérangé qu'Oswald ne fasse que blesser sa cible. Je suis sûr que si Oswald l'avait tué, il s'en serait accommodé aussi.
Oswald agit toujours d'une manière qui l'arrange. Soit il fait les choses de la bonne façon, soit il a le sens du timing. Timing mon œil.
Ça expliquerait aussi qu'il ait l'air de savoir ce qui se trouve sur la lune, ce qui est quand même ultra louche à une époque où personne n'a encore mis un pied dessus. L'idée que débarquer trop tôt dessus puisse déclencher une 3e guerre mondiale est déjà intrigante, mais le savoir à l'avance est encore pire.