#35797 par BigFire
25 août 2014, 17:18
Je viens de lire (enfin) ce 11ème tome.
Je l'ai dans l'ensemble apprécié, il fait avancé l'intrigue comme déjà souligné plus haut et la fin apporte son lot d'interrogation. Est-ce que Kevin n'est plus ce qui à mon sens est la solution plus plus plausible au vu des propos de Finney sur le reset qui remet les compteurs à zéro pour les camps.

Petit détail qui n'a pas été mentionné ici, c'est la référence au deux hommes de main de Finney, surtout que l'on est en 1964.
En effet, on retrouve Napoleon Solo et Illya Kuryakin de la série "The Man from U.N.C.L.E.", plus connue en France sous le titre "des agents très spéciaux". Les personnages étaient respectivement joué par Robert Vaughn et David McCallum aussi connu pour ses rôles d'homme invisible et Ducky dans NCIS. (La coupe de McCallum y est pour beaucoup pour avoir reconnu le duo et pour avoir vu la série étant gosse)
La série a commencé en le 22 septembre 1964 et s'est finie le 15 janvier 1968.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Des_agents_tr%C3%A8s_sp%C3%A9ciaux

Image

Image
#35843 par Drucci
11 sept. 2014, 12:35
Merci pour l'info! Il fallait quand même aller la chercher, cette référence obscure, mais c'est loin d'être la première dans Billy Bat!

Sinon, après relecture, ce tome 11 marque vraiment la fin d'un cycle, pour sa conclusion évidemment, mais surtout parce qu'il apporte la plupart des réponses aux questions qu'on se posait depuis le premier tome. C'est plutôt rassurant pour la suite, ça montre au moins que les auteurs savent où ils vont.
#36179 par Wang Tianjun
04 mars 2015, 14:39
Allez, deux chroniques dans la même journée, du jamais vu :

Billy Bat 11

« C'est un grand mystère qui restera dans les annales de l'histoire et puis, voilà ! »

Alors que le lecteur était resté sur un insupportable cliffhanger, Naoki Urasawa nous nargue à l'ouverture de ce nouveau tome, au travers de la bouche de la célèbre chauve-souris qui nous annonce, sans ménagement, l'arrêt définitif de la série ! Fort heureusement, il ne s'agit là que d'un coup de bluff, et le puzzle de cette histoire machiavélique continue de plus belle... ou pas ?

Tandis que l'intrigue autour des parents Duvivier s'achève avec pertes et fracas, la quête du rouleau reprend de plus belle et arrive à son terme dans ce onzième opus. Mais avant d'en arriver là, Kevin Yamagata doit se débarrasser de Duvivier fils, par l'intermédiaire d'une mise en garde maternelle traversant les époques. Cela suffira-t-il à le remettre dans le droit chemin ? Rien n'est moins sur, mais Kevin n'a plus que sa plume pour se défendre...

Assurément, ce volume se présente comme la fin d'une époque, et fait le point sur les différentes forces en présence. Ainsi, les divers antagonistes (Culkin, Finney, Kurusu) soulignent leurs divergences, le rouleau sort de son trou pour révéler ses secrets en pleine lumière, et les nombreux personnages ayant croisés la chauve-souris sont réunis dans une vision prophétique nous laissant croire que l'on touche au but....

… mais on le sait, rien n'est jamais aussi simple avec Urasawa. Si on avait pu l'oublier, l'auteur vient nous le rappeler brutalement dans les dernières pages. Mais alors que l'obscurité s'abat, il ne nous reste qu'à nous accrocher à la main qui nous est tendue.
#36180 par Wang Tianjun
04 mars 2015, 17:55
Sinon, concernant les évènements de la fin du tome lui-même (vu qu'il n'y a pas eu + d'éclaircissements dans les deux tomes suivants, je poste ça ici)...

A ma première lecture du tome, la "mort" de Kevin ne m'a pas surprise, pour plein de points :
- déjà parce que Billy nous l'annonce dès le début du tome, le salopiaud ! Et ça ne pouvait pas être complètement fake
- ensuite, parce que ce n'est pas la première fois qu'Urasawa fait disparaître un personnage au moment où il est le plus serein, qu'il a accompli (ou est sur le point d'accomplir) quelque chose
- et enfin, car je ne peux me résoudre à l'idée qu'il soit véritablement mort. Même si le tome suivant semble nous confirmer que si.

Pures spéculations pour la suite, du coup je mets en spoiler, même si ce n'en est pas vraiment :
Spoiler : :
Mon hypothèse, concernant les trois héros de cette époque, c'est que Jackie s'est enfuie avec le rouleau, tandis que son père, Randy, est resté à proximité du corps de Kevin pour faire diversion. Il aurait réussi à retarder les hommes de Finney, qui sont partis à la poursuite de Jackie ensuite, mais avec trop de retard et la demoiselle s'est échappée.

Par la suite, Jackie est rentrée le soir-même aux Etats-Unis (son vol était déjà prévu), pour ensuite se rendre au Pays Basque, pour faire ce que Kevin aurait dû faire.
Quant à Randy, n'oublions pas qu'il fait partie du clan Momochi. Un clan déchu, certes, mais qui doit encore compter certains membres... en particulier dans la région. On peut donc imaginer qu'il trouve un point de chute, où il pourra aussi sauver Kevin... après, faut trouver un "Kenzo Tenma" à l'époque pour lui extraire la balle qu'il s'est prise :inno:
#36185 par Drucci
04 mars 2015, 22:30
Autant j'aurais pu croire à ce scénario pour un autre "mort" du volume (Duvivier),
Spoiler : "vrai spoiler" :
bon, OK, c'est facile de dire ça après avoir vu la couverture du tome 16 :D Mais c'était prévisible.
autant ça ne colle pas, à mon sens, pour Kevin.

Tout simplement parce que Kevin Goodman a littéralement pris sa place : non seulement c'est clairement établi dans le scénario (il a rempli son rôle jusqu'au bout, la chauve-souris est contente de lui mais passe à autre chose sans le moindre état d'âme maintenant qu'elle peut s'appuyer sur l'autre Kevin) mais surtout, je ne vois pas ce que Kevin Yamagata pourrait revenir faire dans les années 1980. Sans compter qu'on a déjà eu le coup du retour d'un personnage censé avoir passé l'arme à gauche avec
Spoiler : :
Smith.
#36191 par Wang Tianjun
04 mars 2015, 22:59
Je ne sais pas quel rôle Kevin (voire Jackie et son père) peuvent avoir dans les années 80. Mais, personnellement, ça m'embêterait profondément qu'Urasawa les traite comme des personnages "jetables", alors qu'ils ont été les héros pendant toute la partie précédente.

Pas que je me sois franchement attaché à eux (malgré ma relecture, je trouve toujours que le gros point faible de Billy Bat, ce sont ses personnages moins attachants que dans ses précédentes oeuvres), mais je trouverai quand même pas très agréable que ce soit le cas.

Et puis, tant qu'on est dans le spoil de couvertures
Spoiler : couverture tome 16 :
en + du "Young Tenma", tu as vu en haut à droite ? Y a quelqu'un qui subit une opération au crâne, façon Johann... Une extraction de balle, par exemple ? :D
#36234 par Drucci
19 mars 2015, 09:25
J'étais passé à côté de cette case sur la couverture du tome 16, effectivement ça donne tout son sens à ta théorie! Surtout qu'après lecture du tome 14 j'opère un 360 degré pour reconnaître que son retour tient la route, vu comment la scène est revisitée...