#35638 par Wang Tianjun
18 juin 2014, 09:17
Volume 12 pour le 17 septembre 2014.

Résumé :
Spoiler : :
1981. Kevin Goodman, a bien grandi et ses talents de dessinateur aussi. Le jeune garçon est maintenant à l’université de Princetown, dans l’état du New Jersey. Plus que pour ses résultats scolaires, il est réputé pour les graffitis qu’il trace un peu partout la nuit dans la ville. Serait-ce d’ailleurs pour la valeur de ses œuvres que cette jeune femme blonde lui colle aux basques ? Un nouveau protagoniste entre en scène et soudain, les mystères convergent.
#35753 par Drucci
06 août 2014, 10:20
La couverture française :

#35864 par Raimaru
16 sept. 2014, 17:54
[Spoil sans balise, comme d'hab']

J'ai beaucoup aimé ce tome, comme d'habitude. Le nouveau Kevin a une dégaine qui me plait, et j'apprécie aussi toutes les références culturelles aux années 1980. En plus, on voit beaucoup New York sous un angle très urbanisé, et c'est pas pour me déplaire.

J'ai été moins emballé par contre sur l'apparition d'Hitler. Première chose qui me dérange : j'ai du mal à voir (pour le moment) pourquoi Culkin accepte cette mission. Il aurait pu dire oui pour sauver sa peau et se barrer en quatrième vitesse plutôt que d'obéir au monstre qui éradique son peuple.

Ensuite, j'ai l'impression de voir une tentative de fictionnalisation d'Hitler qui ne me plait pas trop. Ce ne sont que des supputations, mais il a l'air très informé en ce qui concerne la chauve-souris y compris celle à abattre, qui serait la blanche. Deux choix s'offrent aux auteurs en termes de développement de scénarios : la blanche est l'incarnation du bien, Hitler qui est une forme de malveillance veut l'éliminer ; ou la blanche est la mauvaise, et on pourrait nous raconter que la machine de guerre hitlérienne serait un moyen de vaincre ce démon. C'est tiré par les cheveux, mais ça me parait être un truc envisageable, d'autant que ça surprendrait pas mal de monde tant Hitler n'a pas cette image de sauveur. J'ose espérer qu'Urasawa et Nagasaki ont bien pesé ce qu'ils allaient faire, parce que de par chez nous, le deuxième choix ne passerait pas. En fait, j'ai peut-être tort, mais j'ai l'impression que les Japonais ne comprennent pas toujours bien le nazisme, car ça ne c'est pas vraiment déroulé sous leurs latitudes (en témoigne le cas Kinnikuman).

(Après, c'est très dichotomique, ce que j'évoque comme possibilité, il y a peut-être d'autres pistes prévues par les auteurs.)
#35866 par Gugus
17 sept. 2014, 07:26
Raimaru : il y a de fortes chances que si Culkin a accepté la mission, c'est parce que Hitler (qui n'est pas la personne à qui on peut faire vraiment confiance mais qui, dans la scène, à quand même l'air de savoir de quoi il parle) lui affirme qu'en remplissant cette mission, il deviendrait extrêmement riche. Sachant qu'Hitler a sauvé sa vie et que ça peut le rendre très très riche, il accepte la mission. Bien sûr, toute personne normalement constituée aurait fui ou refusé cette mission, c'est vrai quoi, il a tué mon peuple quand même, sauf qu'on parle de Culkin, et ce n'est pas la personne qui a le plus de courage ou de scrupules sur terre, donc au final, je trouve ça très plausible (et génial) !

Génial d'autant plus que le prallèle Hitler-Disney et Shoah-Copyright, c'est un sacré tour de force ! Encore une fois Urasawa fait passer des messages puissants (et très provocateurs) avec simplicité, et c'est sublime ! Et à ce stade de l'histoire, je pense qu'on peut se permettre de ne plus douter si oui ou non, les scénaristes savent ce qu'ils font ! Ils nous ont montré que oui, et l'avenir ne fera que le confirmer !
#35869 par Raimaru
17 sept. 2014, 18:15
Oui, c'est une façon de voir les choses. Après, ça reste quand même bizarre de croire sur parole les drôles d'histoires mystiques d'un dictateur génocidaire :D

Ce qui m'a fait marrer, c'est de faire de Culkin un juif qui cache son identité alors que Walt Disney était profondément antisémite (d'ailleurs, Urasawa fait peut-être référence à une théorie réelle sur les origines de Disney, comme J. Edgar Hoover qui était un homosexuel homophobe ?). Et encore un truc qui le distingue du vrai Walt : il est mort en 1966 alors que l'histoire se passe maintenant en 1981.

Sinon, je pense comme toi : je suis sûr qu'Urasawa et Nagasaki savent beaucoup mieux où ils vont sur Billy Bat, bien plus qu'avec 20th Century Boys par exemple.

Et sinon Drucci, tu penses quoi du retour de Smith ? Moi je l'aime encore plus qu'avant, il a une sacrée bonne tête :D
#35879 par Sharnalk
18 sept. 2014, 11:24
J'aime bien ce tome, ça me fait le même effet qu'avec le tome 5 de 20Th Century Boys : Que sont devenus les héros ?
Spoiler : :
J'ai beaucoup ce qui se passe pour Kevin, les intérractions ... L'apparition d'Hitler, j'avais été spoilé de sa présente sur le groupe "La base secrête" sur Facebook ... C'était donc un petit étonnement ... Mais c'est tellement délicat de parler du personnage dans la fiction, mais de son vécu le personnage à effectué beaucoup de recherches sur les forces occultes, du coup ça s'emboite bien pour moi. Mais il est évident que le nazisme n'est pas perçu pareil au Japon, je me rappel encore de la saison 2 de Jojo Bizarre Adventure qui avait posé problème à cause d'un personnage nazi qui sauvait le héros. Je suis d'accord avec l'analyse de Raimaru plus haut sur la blanche.


Quoi qu'il en soit, j'ai été ébahi de voir Culkin rentrer les instructions d'Hitler, inattendu ! Je me demande ce que devient l'ex collègue de Kevin ? Ils cherchent un remplaçant donc ça sent pas bon pour lui.

Bref, que de questions, cette série continue de me fasciner et j'attends de pied ferme la suite.
#35882 par Raimaru
18 sept. 2014, 19:55
Encore que dans JoJo, Joseph dit clairement que lui et Stroheim ne partagent pas les mêmes idéaux, ce qui instaure une certaine distance entre les deux personnages au-delà des autres qualités qu'ils s'accordent. Je me demande si les mangakas ne pensent pas un peu trop aux nazis dans Indiana Jones ou à l'Empire dans Star Wars quand ils évoquent le nazisme : ce sont plus des méchants de fiction pour eux.

Je me demande ce que devient l'ex collègue de Kevin ? Ils cherchent un remplaçant donc ça sent pas bon pour lui.


Si tu parles de Kevin Yamagata, c'est sous-entendu qu'il est mort par Billy lui-même dans les premières pages du dernier tome. Mais comme on a pas vu le corps... C'est un gimmick d'Urasawa dont on pourrait parler dans le topic ouvert par Drucci récemment :D
#35885 par Sharnalk
22 sept. 2014, 08:06
Image
Je ne sais pas si la réponse était ironique mais je ne parlais pas du tout de Kevin Yamagata. Mais de son ancien associé Chuck (pas l'ursupateur). Kevin Yamagata n'a jamais collaboré avec Chuck (l'usurpateur) de toute façon.
Dernière édition par Sharnalk le 22 sept. 2014, 08:10, édité 1 fois.
#35906 par AmShagar
06 oct. 2014, 21:14
Cette question de la motivation d'Hitler m'a tellement surpris que je me suis créé un compte sur ce magnifique forum juste pour en discuter !

Car contrairement à vous, j'ai au contraire perçu la motivation d'Hitler comme un moyen pour lui de revenir en arrière afin d'abandonner son rôle de dictateur. La case où on le voit demander à Culkin de revenir dans le passé pour lui faire réussir son examen d'entrée aux Beaux Arts m'a en effet laissé cette cette sensation d'un homme considéré comme l'un des plus grands "méchants" de notre histoire qui n'a en quelque sorte jamais souhaité en arriver là.

Après ça reste une interprétation personnelle et je ne cautionne absolument aucun des actes d'Hitler mais j'ai trouvé pour le coup intéressant cette vision du personnage, celle d'un homme qui au fond voulait seulement réaliser son rêve et n'en a pas eu la possibilité.

(Une fois encore je ne cautionne pas le nazisme hein :bouh: )
#35907 par Gugus
07 oct. 2014, 09:02
Nous avions parlé des motivations de Culkin et non celles d'Hitler, mais c'est un point à soulever également; et je crois que tu as entièrement raison sur ces dernières !
#35908 par Drucci
07 oct. 2014, 21:50
AmShagar a écrit :Cette question de la motivation d'Hitler m'a tellement surpris que je me suis créé un compte sur ce magnifique forum juste pour en discuter !

Car contrairement à vous, j'ai au contraire perçu la motivation d'Hitler comme un moyen pour lui de revenir en arrière afin d'abandonner son rôle de dictateur. La case où on le voit demander à Culkin de revenir dans le passé pour lui faire réussir son examen d'entrée aux Beaux Arts m'a en effet laissé cette cette sensation d'un homme considéré comme l'un des plus grands "méchants" de notre histoire qui n'a en quelque sorte jamais souhaité en arriver là.

Après ça reste une interprétation personnelle et je ne cautionne absolument aucun des actes d'Hitler mais j'ai trouvé pour le coup intéressant cette vision du personnage, celle d'un homme qui au fond voulait seulement réaliser son rêve et n'en a pas eu la possibilité.

(Une fois encore je ne cautionne pas le nazisme hein :bouh: )


J'ai eu la même interprétation de la scène et du personnage, du coup je suis assez mitigé : autant je trouve l'idée vraiment osée et originale, autant le fait que ça rende (ou cherche à rendre?) Hitler plutôt sympathique est assez gênant, voire dérangeant. C'est un peu la méthode Urasawa (rendre un personnage de "raté" attachant) appliquée au point Godwin. :bouh:
#35911 par Gugus
10 oct. 2014, 18:11
Urasawa a tout à fait conscience des horreurs du nazisme (cf les néo-nazis de Monster) (d'ailleurs il me semble qu'il a déclaré être fan de la BD "Maus"). Je ne pense pas qu'il essaye de rendre Hitler sympathique, mais il met en avant le caractère pathétique du personnage. De là à ce qu'on le prenne en affection, c'est un peu beaucoup je crois...

Ceci dit après relecture pas sûr qu'Hitler sauve Culkin pour que ce dernier modifie le passé (le rouleau n'est abordé que tardivement dans la conversation). Les chapitres à venir nous en diront plus.

Autre chose, je trouve très drôle le face-à-face Kevin Goodman et Phil, dans la mesure où leurs physiques sont largement inspirés respectivement de ceux de Michael Jackson et de Frank Zappa. Voir Zappa agresser Michael Jackson je trouve ça très amusant !

(Au fait, personne ne fait un petit commentaire sur Audrey ?...)

Ha, dernier point...

Vous avez remarqué que dans Billy Bat (et ailleurs chez Urasawa) les dialogues ont un petit côté Tarantino ? Ça m'avait marqué dans le tome 4 avec les deux agents de Finney qui parlent de sushis, et ici pareil avec le tsukimi (et Urasawa qui rebondit de façon très intelligente sur ces sujets, jusqu'avec les plats que mangent les protagonistes) !
#35912 par Raimaru
10 oct. 2014, 18:58
C'est une bonne façon de voir les choses.

Cela dit, je ne sais pas si on en a déjà parlé ici, mais je trouve que les mangas d'Urasawa sont particulièrement a-politisés. Il a beau parler de dictatures, de racisme, de politique, il ne montre que des valeurs universelles, pas une idéologie politique (et en soit, c'est un exploit, parce que dans les fictions, il y a de la politique partout).

Et c'est ce qui me fait dire qu'il essaie de générer du pathos avec Hitler. Parce que si on lit en filigrane ses mangas (je pense beaucoup à Monster et sa théorie de la vengeance), on voit qu'il essaie de transmettre des valeurs de paix, les plus simples et efficaces possibles, et ça, ça inclut le fait que tous les hommes sont humains, y compris les pires. Sauf que nous, de notre vieille Europe, on a beaucoup mal à admettre ça pour Hitler.
#35913 par Gugus
11 oct. 2014, 00:53
Franz Bonaparta a fait des horreurs dans sa vie; à la fin de cette dernière il essaie de s'amender et prend conscience de ses erreurs.

Hitler a fait des horreurs dans sa vie, par conviction (il maintient que les juifs sont bêtes par essence) et par vengeance (la rancune due à sa non-admission aux beaux-arts); à la fin de sa vie, essaie-t-il de s'amender ? A-t-il conscience de ses erreurs ? A quoi son amertume est-elle due ? A son échec à rentrer aux beaux-arts, ou aux actes horribles qu'il a fait perpétrer par revanche ?

Le Hitler d'Urasawa est obstiné, imposant, menaçant, désabusé, ses propos sont chaotiques et parfois à la limite du raisonnable. Malgré tout on l'écoute. Est-il proche de la réalité ?

(Merde, il va falloir lui ouvrir un topic à lui tout seul...)
#35914 par Arale
11 oct. 2014, 13:52
J'ai trouvé ce tome vraiment excellent !!

Le nouveau Kevin est pour ma part un bien meilleur personnage que l'ancien, que ce soit au niveau du caractère ou de sa relation avec la CS.
Le retour de Smith est plutôt bien foutu (d'ailleurs j'ai de suite pensé à toi Drucci :D ), Audrey me plaît beaucoup pour l'instant (elle apporte un peu de glamour au manga sans être une cruche pour autant), Culkin est toujours aussi bon et voir un peu l'origine du mec fait du bien, et enfin, malgré le fait que ce soit très court, j'ai trouvé l'apparition de Kurusu énorme.
Ensuite j'ai beaucoup aimé le décor et l'ambiance du tome (Un New-York bien rythmé, une université ou on trouve des personnages haut en couleur..) mais il y a quand même quelques points ou j'ai tilté:

_L'emploi du mot "Buzz" par Akechi (En fait ça m'a fait sourire, je fais juste mon chieur :inno: )
_Finney (J'étais déjà pas super convaincu par le mec, mais là... perte énorme de charisme)
_Le personnage d'Hitler (S'il veut le rendre sympathique, bienveillant voire même pathétique ça me dérangerait pas, mais par contre j'ai du mal à le voir comme quelqu'un de posé, calmé et réfléchi. Pour moi Hitler c'est ce mec sur-excité obnubilé par sa personne, comme Tezuka l'a dépeint dans Les 3 Adolf.)
#35915 par Raimaru
11 oct. 2014, 14:04
_L'emploi du mot "Buzz" par Akechi (En fait ça m'a fait sourire, je fais juste mon chieur :inno: )


J'ai tiqué aussi :inno:

Ensuite j'ai beaucoup aimé le décor et l'ambiance du tome (Un New-York bien rythmé, une université ou on trouve des personnages haut en couleur..) mais il y a quand même quelques points ou j'ai tilté:


Je tiens d'ailleurs à préciser que Kevin fait les mêmes études que moi, et je pensais jamais voir ça dans un manga ou un film tellement c'est peu glamour, les sciences de gestion :napo:
#35916 par Gugus
11 oct. 2014, 15:17
Finney n'a pas besoin de charisme, il a le rouleau ! ^^^^^^^
#35917 par effer
11 oct. 2014, 16:33
Bonsoir,
je reviens,
j'ai récupéré mon ordinateur mais j'ai une très mauvaise connexion internet où je suis à présent.:(
Ca rame pour moi. :calimero:
#35918 par Raimaru
11 oct. 2014, 16:37
Content de te revoir, l'ami Effer !! Même si t'es pas sur le bon topic :D

Hâte d'avoir ton avis sur les derniers tomes de Billy Bat :hello: