#36219 par Wang Tianjun
14 mars 2015, 13:28
Image

Sortie le 18 mars 2015.

Spoiler : Résumé :
Kevin Goodman et le vrai Chuck Culkin, ont décidé de renverser l'imposteur à la tête de Chuck Culkin Entreprise avec l'aide d'Audrey, et de remettre l'authentique “Billy Bat” sur le devant de la scène. La parution d'une première aventure enthousiasme aussitôt le public, mais Kevin est en lutte avec son scénario : il ne parvient pas à empêcher un sinistre personnage de se rendre sur la Lune… et si par malheur ce funeste bonhomme va jusqu'au bout de son voyage, la Terre est perdue !


Je m'y prends un poil en avance pour la création du topic dédié, mais quelles sont vos attentes sur ce volume ?
#36220 par Raimaru
14 mars 2015, 22:58
[JE NE METS PAS DE BALISES SPOIL]

Puisque les pistes sur la lune se resserrent, j'en attends un truc bien mégalo et paranoïaque. J'ai vraiment envie que les auteurs se focalisent sur la dimension SF voyage temporel/multidmensionnel de leur récit.

(Et d'ailleurs, si comme moi vous êtes fan de ces histoires, je ne saurais que trop vous conseiller le comics Black Science qui vient de sortir).
#36235 par Drucci
19 mars 2015, 09:47
"Spoilers" sans balise sur ce volume :

C'est clairement le tome "choc" de Billy Bat qu'on attendait depuis un moment vu l'avancée de l'intrigue! La claque prise est comparable à la fin de Monster et au tome 12 de 20th pour moi, on est tenu en haleine de bout en bout avec un mélange de suspense et de révélations, et, surtout le déclenchement d'un événement clé (enfin, cette fameuse lune est mise à contribution).

La couverture est "trompeuse" dans le sens où on n'a plus de retour sur le passé de Kurusu (tout avait donc déjà été dit) mais le personnage gagne encore plus en charisme et devient même touchant, dans une histoire de rédemption typique d'Urasawa : la dernière planche du tome est juste magnifique. D'ailleurs, Kevin est carrément secondaire dans ce tome, et ça passe plutôt bien après son omniprésence des volumes précédents.

J'ai beaucoup aimé aussi le retour sur des scènes clé de l'intrigue, dont on découvre la suite ou une alternative : le fait que Culkin observe Kevin depuis l'atelier d'en face (le "clin d'oeil" à l'espion communiste d'en face, évoqué dans le premier tome, est un coup de maître!), le fait que Kurusu cherche en fait à "protéger" Kevin et sauve Smith (Urasawa aurait-il beaucoup aimé le rebondissement final sur Rogue dans Harry Potter? :nerd: ), l'arrivée de Kurusu et de son complice au village de Komori, la progression de Kurusu sur la lune (graphiquement c'est magnifique, et dans le parcours du personnage aussi)...

Le coup de la dernière toile d'Hitler qui représente la vision d'apocalypse dessinée par Kevin à la fin du tome 13 est génial aussi, et ça rend très bien visuellement (je sais pas de quel effet graphique il s'agit mais c'est classe).

En quelques phrases, Billy en dit long sur son origine : j'aime beaucoup cette idée d'une dispersion d'une créature fantastique, l'une sur terre, l'autre sur la lune. Ça donne tout son sens à l'importance accordée, depuis le premier tome, à la lune, et aux légendes racontées sur la chauve-souris et la lune. Et puis avoir une explication comme ça, sans qu'elle soit forcément détaillée par la suite, c'est mieux que d'avoir une explication à la toute fin du manga, qui paraîtrait forcée et moins convaincante.

Par contre, deux points du scénario me paraissent bizarres :

- Pourquoi Kurusu attend aussi longtemps avant d'aller sur la lune? Il dit lui-même qu'il attend que la chauve-souris lui parle, et suit Kevin de près pour ça, mais après sa mort, et jusqu'aux années 1980, vingt ans s'écoulent. Qu'est-ce qu'il fait pendant tout ce temps? Pourquoi il ne tente pas à ce moment-là d'aller sur la lune? C'est un peu gros qu'il attende que Kevin G. se mette à grapher les murs avec la chauve-souris pour essayer de l'entendre à nouveau...

- Billy dit à Kurusu que son double lunaire va exaucer son souhait parce qu'il est seul depuis trop longtemps, ce qui sous-entend qu'il n'a jamais eu de visite humaine : pourtant il y a eu la mission Apollo un peu plus de dix ans plus tôt, et on sait que les astronautes ont découvert la marque vu que la scène revient plusieurs fois. Pourquoi Billy n'aurait pas proposé aux astronautes d'exaucer leur voeu?

J'ai aussi un peu de mal avec le personnage d'Audrey, qui a l'air de suivre le même parcours que Jackie : elle fait une entrée remarquée et on a hâte d'en savoir plus sur son parcours, et finalement elle devient vite assez "molle". En gros, Audrey passe son temps à répéter qu'elle veut "démasquer" son père sur la place publique et lui faire payer ses mensonges et son infidélité, mais on ne sait pas vraiment pourquoi, surtout que ça semble contradictoire avec son train de vie, financé entièrement par Chuck...

On sent en revanche, comme le disait Wang sur le volume précédent, que les auteurs savent où ils vont depuis le début et que c'est comme si on sortait d'un très long prologue qui devait aboutir à ces moments là.

J'aime aussi beaucoup l'ironie de la situation, quand Kevin dit que si Kurusu pose les pieds sur la lune ce sera la fin de l'intrigue, sachant que ça signifierait aussi la fin de Billy Bat, le manga qu'on est en train de lire. Et le retour de Kevin Yamagata me semble désormais certain - oui, quelques semaines après avoir affirmé que scénaristiquement il n'avait aucun sens :boulay: - puisqu'on voit qu'un hélicoptère non identifié débarque juste après qu'il se soit fait tirer dessus : le fait que Kurusu s'en aille sans voir ce qu'il se passe ensuite indique clairement qu'il va être sauvé.

Bref, pour moi ce tome 14 est - jusqu'ici - l'apothéose de Billy Bat, ça me renforce dans mon idée que cette série est ce qu'Urasawa a fait de mieux en termes de scénario, de dessin, de narration, de références historiques/culturelles, d'interrogations sur le rapport à la BD. Et ça me donne le déclic pour tout relire d'une traite, histoire de patienter en attendant une suite qui s'annonce géniale.

Mais, surtout, ce que je trouve le plus dingue, c'est que je n'arrive pas du tout à imaginer la suite. Comme pour tous les tomes de la série (à quelques exceptions près), ce qui prouve que le scénario est plein de rebondissements quasi-permanents! C'est quand même rare de suivre une série sans pouvoir prédire la suite, et ça rend l'attente encore plus excitante.

Concrètement, je ne vois pas ce qui peut se passer, puisque, même si Kurusu n'a pas détruit la terre en allant sur la lune, il est quand même au bout de sa quête. De son côté, Culkin peut se réjouir - même si ça le contrarie pour l'instant - que Billy Bat ait repris. Kevin, lui, a accepté de reprendre le flambeau. Du coup, tout le monde semble avoir atteint son objectif... alors, à part un retour de Jackie et de Kevin Y. et un voyage vers la fameuse caverne en Espagne ("l'antre" du Billy terrestre?), je ne vois pas trop ce qui nous attend. Vivement qu'on découvre ça!
#36252 par Wang Tianjun
22 mars 2015, 22:16
Tome 14 lu à l'instant... Woah :shock:

J'ai pas grand-chose à dire pour le moment, d'une parce que Drucci en a déjà dit beaucoup et je suis d'accord avec l'essentiel, de deux parce que je suis juste complètement sur le cul. En effet, c'est le climax qu'on attendait, et le tout est mené avec une de ces précisions... je m'incline :incline:
#36253 par Gugus
23 mars 2015, 07:58
Drucci a écrit :- Pourquoi Kurusu attend aussi longtemps avant d'aller sur la lune? Il dit lui-même qu'il attend que la chauve-souris lui parle, et suit Kevin de près pour ça, mais après sa mort, et jusqu'aux années 1980, vingt ans s'écoulent. Qu'est-ce qu'il fait pendant tout ce temps? Pourquoi il ne tente pas à ce moment-là d'aller sur la lune? C'est un peu gros qu'il attende que Kevin G. se mette à grapher les murs avec la chauve-souris pour essayer de l'entendre à nouveau...

- Billy dit à Kurusu que son double lunaire va exaucer son souhait parce qu'il est seul depuis trop longtemps, ce qui sous-entend qu'il n'a jamais eu de visite humaine : pourtant il y a eu la mission Apollo un peu plus de dix ans plus tôt, et on sait que les astronautes ont découvert la marque vu que la scène revient plusieurs fois. Pourquoi Billy n'aurait pas proposé aux astronautes d'exaucer leur voeu?


-Autre détail qui motive Kurusu à aller sur la lune : il n'a plus beaucoup de temps. Partir sur la lune pour pouvoir parler à la chauve-souris n'a pas dû être le genre de décision qu'on prend en se pressant (il qualifie lui-même son entraînement "d'infernal"). D'autant plus que l'occasion de voyager sur la lune doit pas se présenter tant que ça. Donc les dessins sur terre qui ne lui disent rien + sa maladie empirante = décision de voyager sur la lune, 15 ans après avoir échoué à protéger Yamagata.

-Tout le monde ne peut pas voir la chauve-sourir, il est plus ou moins établi qu'il y a des voyants prédisposés. Elle apparait plus ou moins comme bon lui semble... Si Armstrong n'était pas au courant que le dessin sur la lune permettait d'exaucer les vœux et qu'il n'a jamais rencontré la chauve-souris avant, il est possible que même sur la lune elle ne lui apparaisse pas.
#36255 par Raimaru
24 mars 2015, 12:19
J'ai trouvé que c'était un excellent tome comme les autres, mais je n'y ai pas vu un tome charnier dans l'intrigue comme vous, si ce n'est qu'on en apprend un chouilla plus sur les chauve-souris et que l'univers a été rebooté plusieurs fois (bon ok, c'est déjà pas mal en fait :D ).

Maintenant, ce que j'aimerais, c'est qu'Urasawa nous montre à quoi ressemblaient les Terres précédentes. Et j'espère qu'il a vraiment l'intention de nous montrer ça...

Sinon, j'ai remarqué quelque chose graphiquement : Urasawa abuse du "montrage" de photo quand un personnage veut savoir si un autre l'a déjà vu :D Pour cela, il ne fait pas de nouveau dessin, il c/c l'image. D'où ma question : est-ce que les passages qui font référence aux précédents tomes sont redessinés ou copiés ? Je ne les ai pas sous la main pour comparer...
#36256 par Wang Tianjun
24 mars 2015, 14:09
Raimaru a écrit :J'ai trouvé que c'était un excellent tome comme les autres, mais je n'y ai pas vu un tome charnier dans l'intrigue comme vous, si ce n'est qu'on en apprend un chouilla plus sur les chauve-souris et que l'univers a été rebooté plusieurs fois (bon ok, c'est déjà pas mal en fait :D )

C'est ça d'être un fanboy ! :fish:

Sinon, j'ai remarqué quelque chose graphiquement : Urasawa abuse du "montrage" de photo quand un personnage veut savoir si un autre l'a déjà vu :D Pour cela, il ne fait pas de nouveau dessin, il c/c l'image. D'où ma question : est-ce que les passages qui font référence aux précédents tomes sont redessinés ou copiés ? Je ne les ai pas sous la main pour comparer...

Je viens de comparer le début du volume avec celui du tome 1, et non, Urasawa a tout redessiné ! La plupart des cases sont avec un angle de vue différent, et la temporalité de certaines répliques est différente aussi. D'ailleurs, une partie des textes du tome 1 saute au niveau de la page qui se concentre sur la fenêtre d'en face.

Par contre Urasawa a fait une erreur grossière en laissant la planche que tient l'un des deux inspecteur en sens japonais, ce qui n'était pas le cas dans le premier volume :p
(ou alors c'est un indice pour nous montrer qu'on est déjà dans une réalité parallèle.. comment ça je m'emballe ? XD)

Sinon, vous avez remarqué que Kurusu cosmonaute remplaçait Billy, en quatrième de couverture ? ^^"
#36257 par Raimaru
24 mars 2015, 17:05
Je viens de comparer le début du volume avec celui du tome 1, et non, Urasawa a tout redessiné ! La plupart des cases sont avec un angle de vue différent, et la temporalité de certaines répliques est différente aussi. D'ailleurs, une partie des textes du tome 1 saute au niveau de la page qui se concentre sur la fenêtre d'en face.


Excellent ! Je vous ai parlé de ma théorie des dessinateurs qui se cassent le cul et des feignasses ? :D
Pour moi, les dessinateurs qui copient leurs cases sans les redessiner sont d'un cran nettement en-dessous (ou en tout cas, ils sont peu impliqué dans leur création, c'est comme ça que je le vois). J'avais peur qu'Urasawa ait changé :napo:


- Billy dit à Kurusu que son double lunaire va exaucer son souhait parce qu'il est seul depuis trop longtemps, ce qui sous-entend qu'il n'a jamais eu de visite humaine : pourtant il y a eu la mission Apollo un peu plus de dix ans plus tôt, et on sait que les astronautes ont découvert la marque vu que la scène revient plusieurs fois. Pourquoi Billy n'aurait pas proposé aux astronautes d'exaucer leur voeu?


Qu'est-ce qui nous dit qu'elle ne lui a pas parlé ? ;)
La théorie de Gugus me semble la plus probable, mais ça serait effectivement bizarre qu'Armstrong ait vu une telle chose sans jamais rien dire à son retour. Du coup, ça serait peut-être réutilisé par la suite... (Ou alors, c'est vraiment qu'un effet d'annonce "oh mon Dieu, c'est quoi ce dessin sur la Lune !!").
#36258 par Wang Tianjun
27 mars 2015, 08:33
Et voilà le verdict :

Billy Bat 14

Après plusieurs décennies où il se cachait derrière son crayon, le véritable Chuck Culkin a enfin de décider de renverser l'imposture autour de Billy Bat, avec l'aide d'Audrey, la fille de l'usurpateur, et de Kevin Goodman, le jeune talent qui va bientôt redonner ses lettres de noblesse à la chauve-souris. Mais au même moment, une autre menace autrement plus importante se dessine : Au crépuscule de sa vie, Kurusu paye le prix fort pour pouvoir rencontrer la « blanche », ce qui pourrait provoquer la fin de l'Humanité, purement et simplement...

Avec les révélations en cascade et la dédiabolisation du personnage de Kurusu, Naoki Urasawa préparait le terrain pour l'un des plus gros climax de la série... et réussit son pari avec brio ! A l'instar de la fin du précédent tome, l'auteur concentre ses efforts sur deux des principaux antagonistes de la série, Chuck l'usurpateur d'une part et Kurusu de l'autre. Et pour cela, il nous fait revivre les moments-clés de la saga sous un autre regard. Notons d'ailleurs que s'il redessine des situations déjà vues, Urasawa ne reprend aucune de ses vieilles planches et reprend tout de A à Z, afin d'apporter des angles de vue, des propositions différentes. Ainsi, on se surprendra à redécouvrir les premiers chapitres de l'aventure sous un jour nouveau, et on se délectera de voir le puzzle se reconstituer. Du grand art !

Mais ce quatorzième volume ne s'arrête pas là : il continue de nous présenter les motivations et la déchéance de ces deux personnages troubles, en suivant un suspens haletant. On prendrait presque le faux Chuck en pitié tandis que son empire financier lui échappe, mais ce qui retient notre attention, c'est surtout Kurusu, sur le point de commettre l'irréparable sans que personne ne puisse intervenir. A moins que... ?

Si les débuts de Billy Bat ont pu nous paraître maladroits, hésitants, trop ambitieux ou pas assez entraînants, Naoki Urasawa fait ici taire toutes nos inquiétudes en revenant à son meilleur niveau. Le chemin aura été long, mais tout semblait finalement converger vers ce pur moment de dramaturgie, rappelant les meilleurs passages de ses œuvres précédentes. Et l'on ressent enfin de l'empathie pour les personnages, et pour les méchants, qui plus est ! Finalement, il est difficile d'analyser ce volume sans le trahir, aussi on préfèrera savourer la grande claque qu'il nous offre sans autre forme de commentaires. Rendre les critiques muettes d'admiration, ce n'est pas donné à tout le monde.


---------

Pour info, c'est la troisième fois de ma carrière que je mets la note maximale sur un volume. Et au passage je l'ai imposé comme coup de coeur de la semaine sur MN.

Comme quoi, tout vient à point à l'homme averti qui en vaut deux :k
#36259 par effer
27 mars 2015, 09:37
Ca m'a l'air super bien ce Billy Bat T14, mais je suis très en retard!
:( :(
#36260 par Arale
28 mars 2015, 13:28
J'ai beaucoup aimé ce volume également, c'est même pour moi le meilleur au niveau de la narration/construction à ce jour, mais pas au niveau du contenu en revanche.

Wang Tianjun a écrit : Et l'on ressent enfin de l'empathie pour les personnages, et pour les méchants, qui plus est !

C'est pour moi un des principaux bémols du tome concernant Kurusu. Autant pour des personnages tels que Manjûme, Chuck WD, voire Johann, l'empathie que l'on ressent pour eux renforce leur prestance et amplifie l'envie de les suivre au cours de l'histoire. On pourrait même parler de sympathie dans certaines situations ce qui rend plusieurs scènes torturantes pour le lecteur (Ah mon p'tit Manjûme...). Là, quand j'ai fini ce tome, j'ai plus été déçu par le comportement de Kurusu qu'autre chose, et ce malgré le précédent volume. C'est pour moi un personnage qui existait surtout par rapport à ce qu'il faisait ressentir aux autres. Bon je sais que pas grand monde n'est d'accord avec ça mais je tenais quand même à le dire :D
Raimaru a écrit :Maintenant, ce que j'aimerais, c'est qu'Urasawa nous montre à quoi ressemblaient les Terres précédentes. Et j'espère qu'il a vraiment l'intention de nous montrer ça...

J'aimerais bien moi aussi !! Mais sans s'attarder dessus par contre, le risque confusion serait trop grand je pense
#36262 par Drucci
31 mars 2015, 08:14
Gugus a écrit :
Drucci a écrit :- Pourquoi Kurusu attend aussi longtemps avant d'aller sur la lune? Il dit lui-même qu'il attend que la chauve-souris lui parle, et suit Kevin de près pour ça, mais après sa mort, et jusqu'aux années 1980, vingt ans s'écoulent. Qu'est-ce qu'il fait pendant tout ce temps? Pourquoi il ne tente pas à ce moment-là d'aller sur la lune? C'est un peu gros qu'il attende que Kevin G. se mette à grapher les murs avec la chauve-souris pour essayer de l'entendre à nouveau...

- Billy dit à Kurusu que son double lunaire va exaucer son souhait parce qu'il est seul depuis trop longtemps, ce qui sous-entend qu'il n'a jamais eu de visite humaine : pourtant il y a eu la mission Apollo un peu plus de dix ans plus tôt, et on sait que les astronautes ont découvert la marque vu que la scène revient plusieurs fois. Pourquoi Billy n'aurait pas proposé aux astronautes d'exaucer leur voeu?


-Autre détail qui motive Kurusu à aller sur la lune : il n'a plus beaucoup de temps. Partir sur la lune pour pouvoir parler à la chauve-souris n'a pas dû être le genre de décision qu'on prend en se pressant (il qualifie lui-même son entraînement "d'infernal"). D'autant plus que l'occasion de voyager sur la lune doit pas se présenter tant que ça. Donc les dessins sur terre qui ne lui disent rien + sa maladie empirante = décision de voyager sur la lune, 15 ans après avoir échoué à protéger Yamagata.

-Tout le monde ne peut pas voir la chauve-sourir, il est plus ou moins établi qu'il y a des voyants prédisposés. Elle apparait plus ou moins comme bon lui semble... Si Armstrong n'était pas au courant que le dessin sur la lune permettait d'exaucer les vœux et qu'il n'a jamais rencontré la chauve-souris avant, il est possible que même sur la lune elle ne lui apparaisse pas.


Effectivement, ça a du sens en fait! Merci des explications.

Arale, tu veux dire que ce que tu aimais chez Kurusu c'était son rôle "d'intimidateur"?
#36275 par Arale
04 avr. 2015, 11:32
Drucci a écrit :Arale, tu veux dire que ce que tu aimais chez Kurusu c'était son rôle "d'intimidateur"?


Ce que j'aimais chez lui c'était sa froideur et la peur qu'il inspirait chez les autres protagonistes. Après c'est vrai qu'il y avait un "jeu de regard" qui pouvait paraître ridicule par moment mais bon...
#36284 par Valdi
11 avr. 2015, 22:47
Je ne suis pas surpris qu'Arale ait été déçu par le Kurusu de ce tome, je l'avais pressenti. :D

(Même si j'ai du mal à le comprendre.)

C'est vrai qu'il en imposait avec la froideur de son regard, mais c'était tellement énorme de le voir pleurer... :shock:
#36286 par BigFire
12 avr. 2015, 14:02
Je viens de finir ce tome 14 et en effet whaaaouuu!!!
Ce tome est dense très dense et fait une ramification avec beaucoup de séquences déjà vues mais sous un angle différent.
Soit tout était prévu à l'avance soit les auteurs ont su ramifier le tout avec brio.

Pour le départ tardif de Kurusu sur la Lune, c'est à mon sens logique. Il est plutôt affilié communiste donc difficile de partir avec les américains et les opportunités russes n'étaient pas légion.

A présent je suis bien curieux de savoir vers quelle orientation le manga va partir car là on nous disais que cela pouvait être la fin à tout moment et finalement et c'est ça qui est très fort c'est que l'on ne sait absolument pas si on se rapproche de la conclusion du manga ou pas.

En tout cas vivement le tome 15.
#36321 par Drucci
04 mai 2015, 11:11
Je suis en train de relire toute la série d'une traite, et c'est assez bluffant de voir que, dès le tome 9, Urasawa et Nagasaki évoquaient l'origine de la chauve-souris lunaire : Akechi parle en effet déjà d'une théorie selon laquelle la Lune aurait été créée suite à une collision entre une météorite et la Terre. Les fragments de la météorite se seraient éparpillés dans l'espace et auraient donné naissance à la Lune, ainsi qu'à l'éparpillement de "virus venus du cosmos sur Terre" : c'est exactement le scénario évoqué par Billy à Kurusu dans le tome 14, pour expliquer la présence de son double sur la Lune!
#36322 par Wang Tianjun
04 mai 2015, 11:39
Hmmm, ce n'est pas tout à fait la même chose : les révélations du tome 14 annoncent que la CS Lunaire vient de la Terre, alors que ta citation d'Akechi laisse penser que la CS vient du cosmos (youpi, en fait c'est une histoire d'alien depuis le début :nerd: )
#36324 par Raimaru
04 mai 2015, 17:28
Wang Tianjun a écrit :Hmmm, ce n'est pas tout à fait la même chose : les révélations du tome 14 annoncent que la CS Lunaire vient de la Terre, alors que ta citation d'Akechi laisse penser que la CS vient du cosmos (youpi, en fait c'est une histoire d'alien depuis le début :nerd: )


Les astéroïdes qui ont formé la terre et les bactéries qui ont formé la vie viennent également d'outre-espace. Beaucoup disent que la vie sur Terre est déjà extraterrestre :D
#36326 par Drucci
06 mai 2015, 10:57
Wang Tianjun a écrit :Hmmm, ce n'est pas tout à fait la même chose : les révélations du tome 14 annoncent que la CS Lunaire vient de la Terre, alors que ta citation d'Akechi laisse penser que la CS vient du cosmos (youpi, en fait c'est une histoire d'alien depuis le début :nerd: )


En effet, mais ça reste une histoire d'espace (comment ça je vulgarise? :nerd: ).

Cela dit, l'explication "alien" me semble la plus logique vu la tournure de la série non? Je préfère ça à une explication du genre "en fait la chauve-souris est Dieu".
#36330 par Wang Tianjun
06 mai 2015, 11:54
Moi je pense qu'elle vient de l'espace entre les espaces :k (Indy 4 forever :fouet: )

Plus sérieusement (ou pas...), avant que le tome 14 nous explique que la CS lunaire est originaire de la Terre, je pensais à un scénario de boucle temporelle : la CS aurait été dessinée de la main de l'Homme, mais ayant la capacité de remonter dans le temps, elle serait revenue aux origines de l'humanité, formant ainsi un cycle parfait :nerd: