#28391 par 14thgunner
12 mars 2012, 21:01
Image

Topic consacré à vos avis et commentaires sur le deuxième volume de Billy Bat, qui sort le 14 mars!
#28421 par Saxalto
16 mars 2012, 19:41
Suite des aventures de Kevin/Kinji, entre autres... bien plus palpitante et intéressante que le premier tome. Peut-être parce que l'histoire était déjà bien instaurée et que dans ce tome, on regarde l'évolution...

Mais encore une fois avec Urasawa on fait la connaissance de divers personnages que le héros (ou pas) va rencontrer au cours de son périple pour une histoire parallèle, sans rapport avec l'histoire principale (en apparence), nous laissant dans un status quo apparent sur l'histoire principale...

Bon, le premier personnage Shizu, très touchante, attachante malgré... je la voyais bien rester un peu plus... mais je me doutais que non, dommage...

Cette histoire dans le passé, au temps de Jesus... sympathique au demeurant (jolis dessins du village !!), on apprend que déjà à l'époque, quelqu'un voyait la chauve-souris qui lui dictait sa conduite...

Puis un tour vers le futur avec un bond de 10 ans sur l'histoire principale, avec un chauffeur de taxi (Kinji... notre Kinji, le mangaka... ^^) qui suit la direction de sa chauve-souris sous le rétroviseur pour conduire une mariée noire, puis son marié blanc... pour qu'ils se retrouvent... Et encore une fois, black-out total sur l'intérêt de cette histoire dans l'histoire principale. Pourtant, la détresse de cette mariée m'a passionné (et elle était si joliment dessinée)! Le fait que Kinji ait une fille (et une ex-femme...) permet de s'interroger sur l'origine de tout cela: que s'est-il passé pendant ces 10 ans a part le parc Billyland?

Enfin, le chapitre final nous plonge encore plus dans un puzzle immense... ses pièces vont-elles se rassembler au final? L'avenir nous le dira mais ce deuxième tome m'a définitivement conquis! Urasawa tient, à mon avis, une nouvelle oeuvre riche et de grande envergure!!
#28432 par Benku1000
17 mars 2012, 11:43
Ce tome étant plus varier en apparation, M.Urasawa nous montre différente époque et plein de nouveau personnages. Je me demande quel sera le lien entre ses persos ?

Spoiler : :
Pour ce qui de la femme noire et de son fiancé blanc, je me demande si il vont reapparaitre et si il auront un rôle dans le manga.
Je pense que il pourront rencontrer Kévin le dessinateur, reste à voir si j'ai raison ou pas.


En tous cas vivement le tome 3, c'est long d'attendre toujours la suite d'un manga :dead:
#28436 par Wang Tianjun
17 mars 2012, 14:13
Saxalto a écrit :Puis un tour vers le futur avec un bond de 10 ans sur l'histoire principale, avec un chauffeur de taxi (Kinji... notre Kinji, le mangaka... ^^)


Euh... non. Ce n'est pas du tout la même personne, même s'ils ont tous deux une origine japonaise et que leur prénom japonais est "Kinji". Leur nom n'est pas du tout le même et il n'y a aucune ressemblance physique, même avec un vieillissement de 10 ans ^^.

Je reviendrais plus tard pour mon avis complet :D
#28444 par Saxalto
17 mars 2012, 19:41
Ah, je doutais en fait, car effectivement, la ressemblance n'est pas flagrante... mais le fait qu'il communique avec une chauve souris imaginaire, meme prénom et sa réaction quand on parle du nouveau dessinateur... je me suis dit que ca ne pouvait etre que lui... pas fait attention à son nom de famille...
Ba dans ce cas, ce passage est encore plus flou quant à son utilité dans l'histoire principale... c'est un peu déroutant, mais c'est ce qui est génial chez Urasawa (dans la mesure où plus tard on a la réponse à nos interrogations :) )

PS: hate de lire ta chronique :)
#28467 par Sharnalk
19 mars 2012, 10:49
J'ai largement préféré le tome 2 au premier. Je dois avouer que tout ces événements passé voir historique m'ont beaucoup plu ! L'histoire sur Judas était passionnante à lire.

Je me demande vraiment jusqu'ou veut nous mener l'auteur. Bizarre je trouve qu'il y a beaucoup de reprises dans ces autres oeuvres. Cette fois l'auteur n'est pas embêté de nous dévoiler l'identité du personnage principal tel que c'était avec Ami. Mais je suis étonné de la ressemblance avec la scène Tenma-Johann et Kevin/Billy Bat dans ce tome 2.

Le chauffeur du taxi était vraiment très sympathique. Bref, un bon tome a relire de toute urgence.

Euh... non. Ce n'est pas du tout la même personne, même s'ils ont tous deux une origine japonaise et que leur prénom japonais est "Kinji". Leur nom n'est pas du tout le même et il n'y a aucune ressemblance physique, même avec un vieillissement de 10 ans ^^.

Je me suis fait avoir aussi à la première lecture. Le nom n'a en effet rien a voir.
#28469 par effer
19 mars 2012, 15:37
Ca y est, je suis mordu par les chauve souris, j'ai avalé goulûment les 2 tomes de Billy Bat et ça fait plaisir de retrouver Urasawa dans ses oeuvres, mêmes si des thèmes récurant reviennent, c'est surtout par son talent de dessinateur et ses extraordinaires effets scénaristiques qu'il m'a encore pris au piège! :D
#28503 par TypeX
23 mars 2012, 08:02
Moi j'ai bien apprécié ce deuxième tome même si trop de question venait me narguer ...

Mais connaissant l'auteur, je ne me fais pas trop de souci. Il aime bien faire intervenir plusieur histoire qui la plupart du temps ont un lien et la on se dit "Mais qu'est ce qu'il est fort !"

Bref, j'attend le 3ème tome avec impatience.
#28524 par Wang Tianjun
24 mars 2012, 19:57
Billy Bat 2 (version off)

"Non, mais, il a fumé quoi là, le Naoki ?"



Billy Bat 2 (version on)

Alors qu'il a réussi à échapper au redoutable Kurusu, Kevin réalise à peine dans quel tourbillon il vient de s'engouffrer. Au milieu de cette sombre conspiration qui l'entoure, son dernier point de repère consiste dans quelques planches de bande-dessinée, qui ont jusqu'ici réussi à prédire tout ce qui allait se passer... Mais qu'en est-il de la suite des évènements ? Alors qu'il trouve enfin un peu de repos dans les bras de Shizuko, une fille de joie, le dessinateur risque d'être de nouveau confronté à une éprouvante réalité...

Après le surprenant cliffhanger du premier volume dont nous ne vous dirons évidemment rien, la série Billy Bat reprend là où on l'avait laissé, avec un Kevin faisant le point sur les derniers évènements avant que la machine ne s'emballe à nouveau. C'est l'occasion, pour le lecteur, d'en découvrir enfin un peu plus, mais encore trop peu, sur les différents intervenants de cette sombre conspiration et même, pourquoi pas, de s'attacher enfin à quelques seconds rôles. Hélas, si la machine narrative du mangaka remplit toujours son office, les lecteurs avertis sauront anticiper certains évènements malheureux, restant alors insensibles à une suite plutôt tragique, mais maladroite dans sa mise en scène.

Qu'à cela ne tienne, l'auteur n'en démord pas, et décide soudainement de passer la vitesse supérieure quant à ses ambitions, là où la destinée du pauvre Kévin commençait à peine à s'écrire... A l'instar d'un 20rh Century Boys, Urasawa usera une nouvelle fois de nombreux sauts temporels, mais à une échelle encore plus grande ! C'est ainsi que nous nous retrouverons, par des transitions plus ou moins habiles, aux fondements de la civilisation chrétienne, à Manhattan à l'aube des années 1960 ou encore dans un Japon féodal du temps d'Oda Nobunaga ! Seul fil rouge à tout cela : notre énigmatique chauve-souris, dont le rôle deviendra de plus en plus trouble au fil de ses apparitions. Ces histoires s'apprécieront de manière différente selon chaque lecteur, selon que l'on aime se faire mener en bateau par l'auteur, ou bien retrouver enfin des personnages attachants au premier coup d'œil, sans parler des nombreuses thématiques abordées. Mais toutes se rejoindront par une impression de "trop peu", même s'il est encore possible de recroiser ces héros d'un jour en d'autres occasions...

Si la suite et fin (pour le moment ?) des mésaventures de Kevin patinent encore un peu, Billy Bat déploie peu à peu toute son ambition, en revisitant l'Histoire en long, en large et en travers. On sera donc partagé entre perplexité et engouement, en voulant en savoir d'avantage tout en craignant que le château de cartes ne s'effondre. Espérons simplement qu'il ne s'agisse pas d'un simple artifice pour masquer le manque de renouvellement d'une narration toujours efficace, mais ronronnante. Billy Bat, le coup de poker d'Urasawa ?
#28567 par Satie
01 avr. 2012, 21:00
Petit avis rapide sur ces deux premiers tomes :) (avec spoilers, attention à ceux qui n'auraient pas lu les deux volumes)

C'est moi ou Urasawa nage en plein délire avec Billy Bat ? :shock:
Pas que cette nouvelle série soit mauvaise, bien au contraire, mais franchement, cette histoire de symbole ancestral en forme de chauve-souris, c'est juste... carrément pas crédible, surtout pour un manga qui est quand même relativement ancré dans un contexte réaliste post-Seconde Guerre mondiale.
Bon, que dire ? On va commencer par le meilleur selon moi, c'est-à-dire, les graphismes. Je les trouve à la limite de la perfection: on retrouve le trait typiquement urasawaïen, dans la lignée des modifications qu'il avait commencées avec Pluto (traits moins appuyés, plus "flous"), mais en plus abouti. Le chara-design des personnages a, comme vous le dites, tendance à s'épuiser un peu, dans la mesure où Urasawa reprend ses designs-types. Ça ne me gêne pas en soi, mais le problème est que je commence à anticiper le caractère des personnages rien qu'en voyant leurs têtes :D Comme par exemple avec le type que Kevin est censé avoir tué au début du premier volume et dont je ne me rappelle déjà plus le nom... J'ai tout de suite su qu'il était louche alors qu'il est tout de même un "ami" du héros. Et je pense que son apparence (i.e. la manière dont il est dessiné) n'y est pas pour rien.
Concernant le scénario, en dehors du problème que j'ai évoqué au début, je suis forcée d'admettre que je n'accroche pas plus que ça pour l'instant. A part quelques coups de maître tels que le premier chapitre du premier volume ou encore les chapitres avec Judas du deuxième, le tout me semble assez maladroitement ficelé, ou alors plutôt pas mal foutu, mais sans âme véritable (exemple de la mort de la prostituée).
Bon, j'ai quand même légèrement l'impression de cracher dans la soupe, là. Je suis face à un nouvel Urasawa, quand même ! :o Allez, les quelques points qui laissent présager du bon pour la suite:
- La prise de risques de l'auteur (en espérant qu'il aille encore plus loin et que les chapitres ne se mettent pas à tourner en rond, on a tous compris que le symbole est important et ancien, c'est pas la peine de remonter jusqu'à la préhistoire pour nous le prouver, les lecteurs préfèreront sans doute apprendre ce qu'il y a derrière).
- Le charisme des personnages, surtout secondaires, et la manière dont ils sont développés (le chapitre avec la mariée et le chauffeur du taxi était vraiment excellentissime, par exemple :love:).

Bon, autant dire qu'Urasawa a du pain sur la planche pour nous sortir une série digne de 20th et de Monster. Cela dit, c'est vrai qu'il est souvent lent à démarrer ses séries. J'espère vraiment pouvoir me montrer plus enthousiaste par la suite, parce que j'avoue pour l'instant n'être qu'à moitié convaincue :/
#28571 par 14thgunner
01 avr. 2012, 22:09
Satie a écrit : mais franchement, cette histoire de symbole ancestral en forme de chauve-souris, c'est juste... carrément pas crédible


Je te rejoins sur ce point! Je sais pas pourquoi, mais je trouve aussi que le symbole de "marche pas"... J'arrive pas à y croire... Pourtant je voudrais bien hein...

Par contre:

Satie a écrit :Cela dit, c'est vrai qu'il est souvent lent à démarrer ses séries. J'espère vraiment pouvoir me montrer plus enthousiaste par la suite, parce que j'avoue pour l'instant n'être qu'à moitié convaincue


Je veux pas dire de bêtises, mais il me semble qu'Urasawa a justement tendance à commencer ses histoires très fort! Quel que soit le récit, on est très très vite dedans, ça va vite au début pour se ralentir par la suite; à la fin du premier tome de Monster, il y a déjà eu une dizaine de morts, la vie de Tenma en a pris un coup et il a affronté Johann. Et dans 20thCB pareil: Donkey est mort, on a vu un bout de l'enfance et de la fin du monde, exploré Ami et sa secte et découvert le robot...

Bref ça va très vite au début, et dans BB aussi. Du coup, c'est peut-être à cause de ça qu'on a du mal à entrer dans le récit; on a pas le recul nécessaire qu'on a acquis dans les autres oeuvres après la lecture de la suite...
#28572 par Satie
01 avr. 2012, 22:17
14thgunner a écrit :
Satie a écrit :Cela dit, c'est vrai qu'il est souvent lent à démarrer ses séries. J'espère vraiment pouvoir me montrer plus enthousiaste par la suite, parce que j'avoue pour l'instant n'être qu'à moitié convaincue


Je veux pas dire de bêtises, mais il me semble qu'Urasawa a justement tendance à commencer ses histoires très fort! Quel que soit le récit, on est très très vite dedans, ça va vite au début pour se ralentir par la suite; à la fin du premier tome de Monster, il y a déjà eu une dizaine de morts, la vie de Tenma en a pris un coup et il a affronté Johann. Et dans 20thCB pareil: Donkey est mort, on a vu un bout de l'enfance et de la fin du monde, exploré Ami et sa secte et découvert le robot...

Bref ça va très vite au début, et dans BB aussi. Du coup, c'est peut-être à cause de ça qu'on a du mal à entrer dans le récit; on a pas le recul nécessaire qu'on a acquis dans les autres oeuvres après la lecture de la suite...


C'est peut-être juste une question de ressenti, et tu as parfaitement raison en ce qui concerne les "faits" qui se déroulent dans ces premiers tomes, mais j'ai toujours eu l'impression en ce qui concerne ces deux séries que l'intrigue prenait beaucoup de temps à se mettre en place (au moins 3 à 5 tomes pour 20th, environ 8 pour Monster). Ce qui ne les empêche pas d'être excellents, hein. Si on se faisait chier, on aurait vite fait de reposer le bouquin :D
En ce qui concerne Billy Bat, ce que je reproche surtout à Urasawa, c'est de tomber dans une sorte de boucle répétitive assez lassante dès le début de sa série. J'espère que je me trompe et que tout le scénario est déjà mûri et réfléchi dans sa tête ^^
#28575 par Raimaru
01 avr. 2012, 22:46
J'avais dit que j'interviendrai pas, mais là ça me démange.

Globalement d'accord avec tout ce qui a été dit. Sauf l'histoire du renouvellement des visages. Comme Urasawa est à son apogée niveau graphique et que c'est pour le moi le meilleur créateur d'expression en dessin au monde, je vais pas râler. D'après moi, il peut se targuer d'être un des meilleurs dessinateurs au monde, sinon le meilleur. Le contraindre à faire évoluer les types de visages, ça représenterait certes un petit défi, mais il y a des chances qu'on y perde aux changes, parce qu'il ne serait peut-être pas à l'aise, et ça se verrait.

Pour le principe des histoires courtes, je comprends que ça puisse être déroutant. Mais clairement Urasawa veut nous perdre dans les méandres de son histoire avec un truc bien mégalo. Alors à mon avis, il faut juste se laisser prendre au piège sans trop trop se poser de question. Les histoires de ces premiers volumes nous emmènent quand même de l'époque de Jésus aux années 60 américaines, en passant par le Japon d'après-guerre, avec des références historiques. Rien que pour ça, pour cette reconstitution agrémentée d'une machination surnaturelle, ça a eu, à l'époque en tout cas, le mérite de me laisser sur le cul. Le risque comme vous dites, c'est que finalement, le mythe de la chauve-souris soit un peu bateau. Mais je fais confiance à Urasawa pour nous en mettre plein les mirettes.
#29037 par Rozenwyn
12 juin 2012, 22:05
je suis plutôt d'accord avec ce qui a été dis. Pour l'instant j'en suis à peu près là.
Le début m'a intéressé puis le scepticisme s'est installé , mais j'ai bien aimé l'histoire de Judas et de la mariée,. Je ne comprends vraiment pas où l'auteur veut nous emmener pour l'instant je n'arrive pas à rentrer dans l'histoire.
Et je ne suis pas trop convaincue par la chauve souris non plus. Par contre ça ne m'empêche pas d'être très intriguée quand même !
#30728 par Drucci
24 déc. 2012, 00:24
La trouvaille du jour : la chanson Tokyo Boogie qui est diffusée à la radio lorsque Kevin et Ônuki discutent dans un bar.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=MsUCFHCrdsQ[/youtube]

(On dira que ça fait office de cadeau de Noël :inno: )