Page 1 sur 1

Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :23 janv. 2013, 21:28
par Drucci
Lieux et objets clés de Billy Bat a écrit :Image

Transposition à peine déguisée de Coca-Cola, la boisson Golden Cola est omniprésente dans les années 1960 fantasmées de Billy Bat. Tony est l'héritier peureux de cette compagnie en plein essor, qui rafle le monopole du marché en Union Soviétique dans les années 1950 avant de chercher à s'implémenter à Dallas en 1960.

Oswald, Kurusu et Kevin boivent chacun, à un moment donné, du Golden Cola.


Urasawa insiste trop sur cette boisson, depuis son apparition dans le tome 2, pour qu'elle soit véritablement "innocente" dans l'intrigue...

Le lien le plus évident avec l'affaire Kennedy, c'est que Diane et Tony s'installent à Dallas en 1960 et seront donc présents, au même titre que la marque Golden Cola, dans la ville au moment de la tentative d'assassinat de Kennedy, en 1963. Mais quel rôle ont-ils vraiment à jouer là dedans?

Dans mon avis sur le tome 4, je parlais du sens du détail assez incroyable d'Urasawa pour reproduire des éléments historiques importants. Je pensais surtout à un détail important de l'affaire Kennedy, qui a justement trait au Coca-Cola!

La Commission Warren, qui a officiellement désigné Lee Harvey Oswald comme l'assassin de Kennedy, note à plusieurs reprises dans son rapport que, juste après qu'on ait entendu les détonations du drame, un témoin monté au Texas School Book Depository a aperçu Oswald devant un distributeur de sodas. Le témoin aurait assuré que Lee n'avait pas "de bouteille de Coca-Cola" à la main. Une précision bizarre qui s'explique par le fait que, si Oswald avait bel et bien eu une bouteille à la main, tout le timing établi par la Commission pour le désigner comme coupable serait tombé à l'eau vu que le temps passé à obtenir la bouteille de Coca (sortir la monnaie de son portefeuille, la mettre dans la machine puis attendre qu'elle tombe) aurait tout faussé et aurait prouvé que ce n'était pas lui le tueur.

Dans son livre, William Reymond considère donc ça comme une preuve que la Commission a volontairement modifié les déclarations des témoins pour faire croire qu'Oswald n'avait pas de bouteille à la main et donc qu'il avait eu le temps de redescendre juste après avoir tiré sur Kennedy. Or, les témoignages d'origine (toujours d'après Reymond) indiquent qu'il avait bien une bouteille à la main et qu'il n'aurait donc pas eu le temps de tirer et de redescendre aussi vite.

Au final, ce qui apparaît clairement dans Billy Bat, c'est qu'Urasawa a retenu ce détail tiré d'une thèse tendant à innocenter Lee Harvey Oswald...

Urasawa l'a réintégré, dans le tome 4, bien avant le jour de l'assassinat, quand un collègue interpelle Oswald devant un distributeur de Golden Cola au Texas School Book Depository :



On trouve cette planche dans le chapitre 35, où Urasawa nous présente les différents leurres visant justement à faire accuser Oswald du futur assassinat de Kennedy. Ce n'est donc clairement pas un hasard que le distributeur du Book Depository apparaisse à ce moment là et on peut penser qu'il sera réutilisé le jour de l'assassinat, dans un prochain tome!

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :23 janv. 2013, 22:57
par 14thgunner
C'est énorme ce que tu nous dis là!!

J'avais remarqué l'importance de cette boisson, mais les infos historiques que tu nous amènes en plus, chapeau!!

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :25 janv. 2013, 12:52
par Raimaru
Ca a l'avantage d'être une ficelle logique, inspirée, et pas visible pour énormément de lecteurs bien que prévisible car tiré de faits réels. Le problème, c'est que Drucci est un expert et maintenant, on ne va être surpris :D

La question que je me pose maintenant : est-ce un parti pris artistique ou politique de choisir cette thèse, de la part d'Urasawa ? Ca pourrait très bien être une belle manière de mener l'histoire, comme d'afficher sa conviction.

Ca me fait penser que les Japonais sont plutôt avares là-dessus en matière de BD, ils ne donnent pas facilement leur avis, même pour des sujets qui s'y prêtent (Sayonara Monsieur Désespoir par exemple, qui traite de sujets de société, mais se révèle très léger). Pendant longtemps, on n'a pas vu d'avis d'Urasawa dans ses mangas, jusq'à Pluto en fait. Alors qu'en occident, il y en a qui y vont fort, genre Alan Moore et Frank Miller (pour citer deux opposés).

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :26 janv. 2013, 19:02
par Claire
C'est vrai que c'est la première fois que je lis un manga où l'auteur s'engage vraiment pour une thèse ou un parti précis. Ici il privilégie la thèse qui innocente Oswald ou qui du moins le montre comme complètement manipulé et pas vraiment coupable, ou comme tu le dis Raimaru dans plutôt où il montre les Etats-Unis comme des menteurs et des manipulateurs... Peut-être qu'il s'est dit qu'il avait envie de montrer aux lecteurs ses engagements, et que c'est plus qu'un parti pris artistique :)
Sinon Drucci ton article est super intéressant !

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :06 févr. 2013, 12:48
par Drucci
Ce qui est d'autant plus intéressant, c'est que le Golden Cola n'a pas seulement un rapport avec l'affaire Kennedy mais aussi avec Walt Disney, donc, dans Billy Bat, avec Chuck Culkin et son empire commercial! Et plus précisément avec l'émission Billy Bat Hour, elle-même inspirée d'une véritable émission de Disney.

Je recopie les ajouts que je viens de faire sur la page Objets & lieux clé de Billy Bat :

Golden Cola

Image

Quand on sait que Coca-Cola avait sponsorisé la première émission de télévision de Walt Disney, le 25 décembre 1950, et que la marque est depuis devenue la boisson incontournable des parcs Disneyland, on peut s'attendre à ce que le Golden Cola entretienne des relations similaires avec l'empire commercial « Billy Bat » bâti par Chuck Culkin... Cette piste est en tout cas développée dans le cinquième tome, puisqu'une publicité pour le Golden Cola est diffusée juste avant l'émission « Billy Bat Hour ».

Billy Bat Hour

Image

Cette émission hebdomadaire présentée par Chuck Culkin connaît un immense succès. Elle commence à être diffusée dès 1950 et occupe encore les écrans de télévision en 1963.

Sa popularité est telle que les rues d'Amérique se vident littéralement pendant sa diffusion... Sa part d'audience grimpe même jusqu'à 70% en Californie.

« Billy Bat Hour » est la reproduction d'une véritable émission de télévision réalisée par les studios Disney. Intitulée Disneyland, elle a commencé à être diffusée en 1954 sur la chaîne ABC aux États-Unis, un an avant l'ouverture du premier parc d'attractions du même nom.

Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, Urasawa a repris plusieurs éléments caractéristiques de cette émission : la mise en scène de Walt Disney/Chuck Culkin dans son bureau, les traits de lumière qui accompagnent le vol de la fée Clochette et de Billy Bat...

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=x31xYrZOJHQ&feature=player_embedded[/youtube]


Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :07 févr. 2013, 09:05
par Simulacra
Belle trouvaille... Comment t'as fait pour tomber sur ça ? :D

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :07 févr. 2013, 10:59
par Drucci
J'ai relu le tome 5 et je me suis demandé si l'émission faisait pas référence à quelque chose, du coup après avoir tapé "walt disney tv show 1950" sur Google j'avais ma réponse!

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :11 juin 2013, 15:37
par Drucci
Le tome 7 m'a fait réaliser que j'avais légèrement anticipé sur la suite avec mon topic puisque le distributeur de Golden Cola en question n'était pas celui de School Book Depository!

Cela étant, on voit finalement le bon distributeur dans le tome 7 donc ça reste un détail important... et surtout le Golden Cola joue (et va apparemment jouer) un rôle encore plus crucial que prévu dans l'intrigue!

Re: Le rôle du Golden Cola

MessagePublié :18 juin 2013, 08:27
par Simulacra
Kevin Junior, en tant qu'héritier de Golden Cola, va sauver le monde avec son Soda !

:fish:

Mais c'est vrai que le Golden cola est omniprésent dans le tome 7 de billy bat. Coca et Pepsi devraient verser de l'argent à Urasawa pour la pub déguisée