#22648 par Raimaru
28 avr. 2011, 22:43
Image

À ma grande surprise, pas de fiche de Pineapple Army ! Du coup je m'y colle =)

Fiche signalétique

Titre original : パイナップルARMY
Auteurs : Naoki Urasawa au dessin; Kazuya Kudo au scénario
Dates de parution au Japon : 1986-1988
Date de parution en France : 1998
Nombre de volumes : 1 en France, 8 au Japon
Éditeur japonais : Shogakukan (prépublié dans Big Comic Original)
Éditeur français : Glénat


Résumé

Jed Goshi est un vétéran du Vietnam d'origine japonais. Il réside à New York et le FDC l'emploie en tant qu'instructeur. Il n'est pas un tueur à gage ni un mercenaire, il ne fait qu'apprendre à des débutants comment se défendre avec de l'armement militaire.

Pour la petite histoire

Urasawa est très connu en France pour Monster, 20th et Pluto, mais je parie que beaucoup de ses lecteurs (à part les fans hardcore comme nous) ignorent l'existence de Pineapple Army en France, un de ses plus vieux mangas et le plus vieux paru en France, en 1998, soit trois ans avant Monster. À vrai dire, Urasawa ayant bloqué les droits de ses plus vieilles séries pendant longtemps, elle ne pouvait que tomber aux oubliettes. Ainsi, Pineapple Army ne compte qu'un seul et unique tome en France, et les sept suivants se font attendre. Ce qui m'échappe, c'est que Glénat semblait l'avoir anticipé puisqu'il n'y a pas de numérotation sur le tome...

La critique de Rai

Scénario : le scénario est dans ce seul et unique tome ne sert que de base à une succession d'histoires courtes. Dans un premier temps, des anonymes en difficulté font appel à Goshi auprès du FDC, une sorte d'organisme militaire si j'ai bien compris. Dans un second temps, certaines histoires nous font en découvrir un peu plus sur Goshi et ses connaissances dans l'armée. Les histoires sont globalement sympathiques et portent chacune une pierre à l'édifice. Certains se sont mêmes révélés touchants, comme "Le vieux soldat du mardi" et "Le pari de cinq dollars", tout comme le dernier chapitre qui conclut de façon admirable le one shot.

Narration : Malgré la possibilité pour bien des personnages de mourir, on reste dans la note positive, sans pour autant tomber dans le gnangnan. Là-dessus, le dosage est clair et ça sonne juste : il y a des ennemis, certains sont terribles, d'autres pas tant que ça. La façon dont est amenée les évènements est plutôt légère donc, avec des pics de tension, et le tout est maitrisé.

Dessin : Depuis les années 80, le style et la qualité du trait d'Urasawa ont considérablement évolué. Le dessin est de qualité, mais n'a pas la finesse actuelle et les décors ne sont pas aussi fournis que maintenant. Même les personnages me semblent plus rigides au niveau des expressions. Mais il faut un début à tout...

L'édition de Glénat

Elle accuse le coup de l'âge aussi : sens de lecture occidental, pas de jaquette, pas de rabat. Reste la qualité du papier relativement bonne et une assez bonne traduction des onomatopées si on compare avec les massacres de l'époque sur Kenshin et Dragon Ball. La qualité d'impression n'est pas toujours au rendez-vous, avec des pages "éclaircies".

Conclusion

Ce manga est vraiment à part dans le paysage des mangas d'Urasawa parus en France. Déjà, n'étant pas aux commandes du scénario, la comparaison avec ses autres mangas ne peut se faire que visuellement, ce qui est limité.

Le one shot en lui-même se révèle une lecture sympathique, mais pas de quoi sauter au plafond non-plus. Et pour les fans que nous sommes, ce n'est finalement qu'anecdotique. Mais les fans ont tendance à apprécier ce qui est anecdotique justement (en tout cas, c'est mon cas).
Dernière édition par Raimaru le 29 avr. 2011, 15:59, édité 2 fois.
#22650 par Drucci
28 avr. 2011, 23:22
Topic très complet, beau boulot! J'avais fait un topic sur Pineapple Army à une époque mais j'ai du faire une fausse manip' vu qu'il a disparu.

Sinon je partage ton avis global sur le manga même si je trouve intéressant de constater que la plupart des thèmes ou personnages abordés (les enfants, les vieux, le héros rongé par son passé, la mafia...) deviendront la marque de fabrique d'Urasawa par la suite, en tant que scénariste, alors qu'il faisait juste les dessins sur Pineapple Army. Si le volume reste globalement anecdotique c'est assez rafraichissant de voir le style d'Urasawa à ses débuts et puis les histoires en elles même sont vraiment sympa à suivre.

Enfin petite précision qui a son importance : le tome de Glénat est constitué de chapitres tirés des tomes 1 et 2 japonais, donc la pagination originale n'est pas respectée.
#22651 par jojo81
28 avr. 2011, 23:29
Glénat l'a supprimé de son catalogue.

Quand tu as dit ça sur MN l'autre jour ça m'a intrigué. Je me suis renseigné et la série n'est pas en arrêt de comm', elle n'apparait pas en rouge sur la liste des tomes commandables par les libraires. La fiche Glénat est toujours dispo: http://www.glenatmanga.com/pineapple-army-t01-9782723423359.htm

Ce qui m'échappe, c'est que Glénat semblait l'avoir anticipé puisqu'il n'y a pas de numérotation sur le tome...

Glénat et la numérotation... Je ne sais pas ce qu'ils prenaient à l'époque mais c'était fort.
Par exemple pour Ghost in the Shell il faut suivre l'orde: tome 1 - tome 2 - tome 3 - tome 2 (l'autre)...

Sinon pour le livre en lui même j'ai bien apprécié. L'édition française est de bonne qualité et graphiquement j'eu l'impression de lire Otomo, et ça c'est cool.
#22652 par Raimaru
28 avr. 2011, 23:42
Drucci a écrit :Topic très complet, beau boulot! J'avais fait un topic sur Pineapple Army à une époque mais j'ai du faire une fausse manip' vu qu'il a disparu.


Merci :merci:
J'ai eu peur d'avoir fait un peu court...
D'ailleurs, j'ai oublié de parler du travail de documentation sur le militarisme américain. Je ne sais pas si tout est vrai, mais ça en a l'air.

Jojo a écrit :Quand tu as dit ça sur MN l'autre jour ça m'a intrigué. Je me suis renseigné et la série n'est pas en arrêt de comm', elle n'apparait pas en rouge sur la liste des tomes commandables par les libraires. La fiche Glénat est toujours dispo:


Pourtant, il me semble vraiment que sur le catalogue 2011, on le voit plus... Je revérifierai.
#22653 par Adanedhel
29 avr. 2011, 07:53
Je bosse en librairie et Pineapple Army est toujours commandable en ce moment (je viens de vérifier)...
#22655 par Raimaru
29 avr. 2011, 11:18
Bon, du coup, j'ai modifié ma fiche :merci:
#22660 par effer
29 avr. 2011, 15:27
Raimaru: merci pour cette bonne fiche. :merci:
#22664 par Raimaru
29 avr. 2011, 16:00
effer a écrit :Raimaru: merci pour cette bonne fiche. :merci:


Je te remercie à mon tour pour ce compliment :merci:
#28888 par Drucci
23 mai 2012, 08:38
Glénat confirme dans une nouvelle série de "questions aux éditeurs" (sur Manga-Sanctuary) que la reprise de Pineapple Army s'annonce difficile mais qu'ils font tout pour :

Glénat a écrit :Bonjour. Étant fan de Naoki URASAWA, j’ai une question qui me trotte dans la tête : est-il possible que vous éditiez un jour son manga, Pineapple Army en entier ?

Nous avons posé diversement la question à son éditeur, mais nous n’avons jamais reçu de retour positif. La situation des anciens titres de cet auteur reste complexe, et se traite au cas par cas. Si c’est possible en tout cas, nous le ferons.
#33940 par Raimaru
12 sept. 2013, 19:08
Quand je disais que Pineapple Army était en rupture, j'avais deux ans d'avance en fait :p

Bonjour, prévoyez-vous de rééditer le manga “Pineapple Army” de Urasawa ? Merci de votre réponse.

Nous ne sommes plus détenteurs des droits de “Pineapple Army”. Nous gardons bon espoir de voir une édition de cet excellent titre en français. Néanmoins, celle-ci ne sera pas réalisée par Glénat.


http://www.manga-news.com/index.php/actus/2013/09/12/Glenat-repond-a-vos-questions
#36402 par xXTenma's-ShadowXx
18 juil. 2015, 09:57
C'est un manga que je voulais beaucoup me commander pour ces vacances mais finalement j'ai renoncé parce que j'avais peur du délai d'envoi par internet. Mais du coup, j'ai bien envie de lire ce manga!
Je considère pas forcément ça comme de l'"anecdotique", c'est plus une façon de voir comment Urasawa est arrivé au succès qui est le sien en commençant par des histoires surement moins élaborées! Pour nous elle peut paraître anodine et simplement anecdotique mais pour lui je suppose qu'elle a été pour lui un grand tournant dans sa façon de concevoir des histoires car comme l'a dit précédemment Drucci, et comme dans Master Keaton, beaucoup de thèmes abordés deviendront une "marque de fabrique" chez Urasawa. Comme j'aime beaucoup Master Keaton et les Histoires Courtes, je pense que je risquerais de bien aimer Pineapple Army aussi!

Mais je me pose cette question: est-ce que vous pensez qu'il est encore commandable en librairies aujourd'hui?
#36403 par Wang Tianjun
18 juil. 2015, 13:01
Etrangement, il n'est toujours pas en arrêt de commercialisation, et quelques librairies l'ont encore dans leurs rayons. Je pense que c'est commandable rapidement oui ^^
#36405 par xXTenma's-ShadowXx
19 juil. 2015, 16:35
Ooh, ça c'est bon à savoir! Merci beaucoup!
Un peu court pour le prendre pour mes vacances mais je le commande dès que je rentre!:)
#36447 par StraightDown
16 août 2015, 17:53
J'ignore si la référence peut venir d'autre chose que le manga, toujours est-il qu'un titre du groupe Abingdon Boys School se nomme Pineapple Army.

J'ai pas vraiment eu le courage de l'écouter par contre, désolé :D.