La section dédiée au chapitre final de la trilogie : discussions, infos, actualité...
#12154 par Drucci
07 juil. 2010, 11:57
Image

Ayé, il est sorti!

Pas encore acheté ni vu mais je compte faire ça aujourd'hui et poster mon avis ce soir.

Edit : trouvé nulle part malgré mes recherches dans plusieurs magasins, je l'ai donc commandé sur Internet et je devrais le recevoir vendredi!
#12236 par Wang Tianjun
08 juil. 2010, 20:03
Acheté à la Japan Expo et vu dans l'après-midi, et je l'ai vraiment bien apprécié malgré la réalisation pas toujours au top. Côté scénario, ça tient beaucoup plus la route que le 2, et surtout, j'ai trouvé la fin proposée plus cohérente (et donc, réussie) que celle du manga !

Chronique ce soir ^^

EDIT : voilà voilà !!!


20th Century Boys - Film 3 - Reprenons notre Symbole

Après s'être fait longuement désirer, le dénouement de l'adaptation du célèbre manga de Naoki Urasawa, 20th Century Boys, nous arrive enfin, et ce sans passer par la case cinéma contrairement aux deux volets précédents, faute d'affluence dans les salles obscures. Pourtant, ce grand final théâtral et spectaculaire aurait mérité une diffusion sur écran large ! Mais recadrons la situation : 2015, dernière année du calendrier chrétien, fut marquée par la Mort puis par la résurrection d'Ami, s'imposant ainsi comme un nouveau messie. Au même moment, un nouveau virus meurtrier s'abat sur le monde.... et nous voici ainsi projeté en 2018, ou plutôt, en l'an 3 après Ami ! Le monde a bien changé et Tokyo est entouré par une large barricade afin de se prévenir du fléau. Mais le président du monde est bien décidé à ne pas en rester là, et vise un nouveau cataclysme pour anéantir l'Humanité. C'est sans compter sur les membres de la Base Secrète qui souhaitent récupérer leur emblème, et au passage sauver le Monde !

Ce troisième opus de la trilogie se veut beaucoup plus sombre, jouant sur le contraste entre la tour blanche où réside Ami et les bas-fond de Tokyo qui ont sombré dans la noirceur et la décadence. L'immersion est alors beaucoup plus profonde et réaliste que dans le manga et ressemble moins à un décor de carton-pâte que dans le précédent film. Les scènes de massacre ne nous sont pas épargnés et le spectateur percevra plus intensément l'horreur de la situation. De même, les rebelles de la bande à Genji ou ceux de la Reine de Glace se montrent beaucoup plus déterminés que dans la version papier. On n'échappe pas néanmoins au surjeu habituel des acteurs, notamment dans les passages lacrymaux. Paradoxalement, les scènes les plus fidèles au manga sont aussi les moins réussies, manquant de crédibilité. Elles sont toutefois assez rare, au vu des importantes libertés que prend le scénario dans cette conclusion !

Une nouvelle fois, Yukihiko Tsutsumi s'est vu confronté à la difficulté de synthétiser six (voire huit) tomes dans un film de 2h20. Fort heureusement, la découpe est ici beaucoup plus aisée et ne dénature pas tellement les différentes intrigues. Les passages les moins pertinents du manga sont tous simplement éludés, et de ce fait le rythme n'accuse aucun véritable temps mort ! De plus, la cohérence de l'ensemble reste majoritairement respectée, ce qui était le défaut majeur du second volet. Certains personnages ont pris un peu plus d'ampleur, comme Yoshitsune ou Majume, pour éviter la multiplication des rôles de figuration. On regrettera toutefois un nombre importants de flashbacks sur les évènements déjà-vus dans les précédents chapitres, même si ces retours en arrière permettent de comprendre l'implication de chacun et de consolider l'ensemble, tout en simplifiant au passage l'intrigue.

La qualité essentielle de ce final reste surement son scénario. Les producteurs avaient d'ores et déjà annoncé une fin divergente de celle du manga, et la conclusion retenait toute l'attention des fans. La voilà à la hauteur des espérances, et pourrait même réconcilier les réfractaires de l'auteur ! En effet, la plupart des questions de la série, ayant des réponses éludées dans le manga, trouvent ici des explications très profondes et ne se limitant pas à la simple supposition d'un nom. Pari réussi donc pour les scénaristes, qui n'ont pas dénaturé l'œuvre d'Urasawa au passage en conservant la plupart des moments-forts ! Les derniers mystères offrent leur lots de rebondissements, et il faudra bien rester jusqu'au bout du générique et même au-delà pour connaitre enfin le fin mot de l'histoire !

Pas de miracles en revanche du côté de l'édition. Kazé nous offre comme pour le second opus un boitier simple, avec aucun bonus. Quid de la fin alternative du film ? Espérons que le coffret collector de la trilogie, prévu prochainement, corrige le tir sur ce point. Le doublage français reste acceptable mais dénote de certains problèmes de synchronisation.

Ainsi, le troisième film de la saga 20th Century Boys clôt de très belle manière la trilogie après la bonne surprise du premier et le léger coup de mou du second. Certains fanatiques extrémistes pourront peut-être hurler au scandale de voir le final ainsi bouleversé, mais le scénario proposé tombe très finement sur ses pattes et offre une conclusion plus que satisfaisante pour les néophytes comme pour les adeptes qui verront ici une lecture très intéressante de l'histoire. Sans provoquer de grands moments d'émotions (ces derniers sont parasités par le jeu d'acteur), le film se veut très divertissant et intense, et nous donnera sans doute envie de replonger dans le manga au plus vite !
#12242 par Drucci
08 juil. 2010, 22:21
Tu m'as donné encore plus envie de voir le film Wang, j'ai pas lu ta chronique au cas où ça spoilerait, mais ton avis résumé en quelques lignes au début est très alléchant, surtout concernant la fin!

Je reçois et regarde ça demain normalement! :imp:
#12253 par Wang Tianjun
09 juil. 2010, 07:04
J'essaie au mieux de ne pas spoiler dans mes avis :D
Maintenant ne soyez pas trop impatients, il se peut que je sois à coté de la plaque par rapport au reste du monde (qui a dit Pluto 4 ? ^^")

EDIT : au passage, j'ai milité pour en faire le coup de coeur nouveauté de la semaine sur MN :D
http://www.manga-news.com/index.php/actus/2010/07/09/Top-de-la-redaction
#12273 par Drucci
09 juil. 2010, 20:43
Je viens de voir le film et je suis sur le cul! Vraiment, je craignais que la fin "différente du manga" soit juste un argument commercial et qu'elle soit bidon mais en fait elle est clairement différente et tellement plus logique/juste/réussie que celle du manga qu'on en vient à se demander pourquoi Urasawa avait pas choisi cette fin pour 20th/21st!

Concernant le film dans sa globalité, je l'ai trouvé excellent, je pense que c'est le meilleur des trois. J'ai moins été frappé par les côtés "cheap" des précédents, j'ai eu l'impression qu'il en y avait moins (j'ai trouvé les effets spéciaux très bien faits perso) mais peut être que c'est du au fait qu'on s'y est habitué après 3 films ^^

Les points faibles du film restent les scènes émotion et le côté statique des persos dans les scènes en question : à chaque fois on voit un ou plusieurs acteurs rester statique comme un tronc d'arbre, les poings serrés et bien alignés le long du corps. Cet effet dramatique marche dans le manga mais ça passe pas du tout en film et je comprends pas que le réalisateur ait cherché à le gommer, mais peut être est-ce un code du cinéma japonais (j'en doute franchement, quand on voit cette "position" on visualise tout de suite les multiples scènes des manga d'Urasawa où tu vois des persos se tenir tout droit après une nouvelle tragique ou une révélation - Tenma, Gesicht, Otcho...-). Et puis la multiplication des scènes "émotion" en elle même fait qu'on s'en lasse je pense et qu'elles ont pas l'effet désiré. Mais le problème n'est pas le jeu d'acteur en fait (je trouve que tous les acteurs sont très bons, surtout celui qui joue Kenji), mais bien cette position statique. De même, les scènes sur les "gu ta la la" sont un peu trop nombreuses ou longues (c'est toujours la même chose, pas besoin d'insister, or par moments ça dure longtemps).

A part ça, niveau défauts je regretterai encore la disparition de certaines scènes et des raccourcis faciles, mais faut se faire une raison, vu la durée du film c'était pas possible de les conserver donc c'est normal. Ca me gêne en tant que fan mais d'un côté je me dis qu'en ayant lu le manga, je comprends pourquoi tel ou tel perso agit comme il agit. Mais je me dis encore (et toujours :o ) que le spectateur qui n'a pas lu les manga doit se poser des questions sur le pourquoi du comment souvent. Les exemples spécifiques que j'ai en tête :

Spoiler : :
- La scène où Kenji arrive dans le "bidonville" devant Tokyo. Vu qu'il rencontre Chôno à ce moment là et qu'on n'a pas le temps de les montrer en train de voyager ensemble, on se met à faire chanter Kenji pour que Chôno reconnaisse la musique et se dise que c'est l'oncle de Kanna. Le truc c'est que la façon dont ça se déroule est trop bizarre, Kenji apprend qu'on peut pas passer sans "passe", il dit "bon..." et il se met à chanter tout d'un coup. WTF?! :nerd:

- La scène où Kenji met la cassette de sa chanson dans la boîte aux lettres de Konchi. On sait pas pourquoi il fait ça, sachant que normalement il cherche pas être enregistré et que c'est une rencontre fortuite mais bon.

- Le fait qu'Ami ait fait construire les soucoupes ET le robot par Shikishima et les jumeaux. Je comprends pas trop l'intérêt, et encore moins du coup la cohérence de la scène où Otcho discute avec Shikishima (dans son atelier pourtant loin du Palais d'Ami où se trouvent le robot et les soucoupes), qui dit qu'Ami a tué sa fille et que depuis il a changé de camp. Tout ça pour filer un lance-missiles à Otcho, WTF?! Ca aurait été plus simple de garder l'histoire originale avec les soucoupes d'Ami et le robot construit en cachette mais bon.

- La mort de Manjûme. On sent que les scénaristes se sont dit "bon, faut l'éliminer, mais comment faire vu que Takasu l'assassine plus?"... et hop, vas y que je te fais écraser comme un boulet par le robot en 5 secondes. :D Enfin c'est pas vraiment un défaut, ça m'a fait marrer vu le côté improvisé de la scène.


Enfin, mis à part ces défauts, c'est vraiment du tout bon de bout en bout. Aucun temps mort, un très bon jeu d'acteurs, des scènes que j'ai trouvé mieux filmées (les effets de zoom et de plan large sont plus "pro" et rendent mieux), un scénario qui reprend la trame des derniers tomes tout en les épurant, en gardant le meilleur et en enlevant plein de détails ou d'éléments finalement inutiles.

La grande force du film c'est que les persos qu'on trouvait sous-utilisés et limités à des rôles secondaires jusqu'ici (Yoshitsune, Manjûme, Kiriko, Otcho et même Ami) sont tous, sans exception, au coeur du film et on développe leur psychologie et leur passé, ce qui les rend beaucoup plus travaillés donc attachants ou intéressants. Je pense notamment à Ami et Manjûme, qui prennent enfin du poids.

Spoiler : :
J'ai beaucoup aimé le fait qu'on remplace le perso du "tueur" par Manjûme, le choix surprend au début mais c'est logique quand on y repense et ça permet d'expliquer le passé du personnage. Sa rencontre avec Kenji est très bien mise en scène également.

Quant à Ami, on explique vraiment son passé et ses motivations (elles sont plus développées que dans le manga et carrément plus crédibles je trouve), et on partage vraiment la peine du personnage, on compatit avec lui (cf la scène où il pleure en se regardant dans le miroir étant gamin, et juste après quand il pleure, adulte, sous son masque, en se rappelant cet événement). C'est d'autant mieux fait que je craignais que ses motivations paraissent encore plus ridicules en film (l'histoire du badge).

Et Kenji gagne vraiment en profondeur, je voulais vraiment voir des flashbacks qui expliquent/détaillent son parcours "d'amnésique" dans le manga et on n'y avait pas eu droit, mais là le film rattrape le coup de manière magistrale en incluant ces passages! Les scènes de détresse de Kenji lorsqu'il retrouve la mémoire (pas d'ambiguité à ce sujet dans le film d'ailleurs contrairement au manga), le fait qu'il vive avec des SDF et en soit devenu un, qu'il soit à la dérive, tout ça développe vraiment le personnage d'une belle manière.

On a même droit au remix des cris et pleurs de femme du premier film, priceless! :nerd:

Par contre, le coup de l'explication de sa survie reste bidon. Le coup de la cabine blindée, pourquoi pas (d'autant que la motivation d'Ami tient la route vu qu'il dit qu'il en voulait pas à Kenji au début mais qu'au final il a voulu se venger ; en clair, en 2000, il est prêt à épargner Kenji mais en 2015 il perd encore plus les pédales et ne fait plus preuve de pitié, donc ça tient la route pour la cabine blindée)

Le truc c'est que si cette explication est "cohérente", quand on voit l'explosion nucélaire monstrueuse derrière c'est plus du tout crédible. :nerd: Et encore une fois y a aucune justification logique à cette explosion monstrueuse, juste le "on a du budget les mecs, faut que CA PETE!!!". Ca m'a bien fait marrer d'ailleurs quand on nous révèle que la bombe à neutrons du nouveau robot est 500 fois plus puissante que celle de 2000... bah putain, heureusement qu'elle explose pas sinon toute l'Asie serait rayée de la carte! :nyark:

Enfin on sent qu'Indiana Jones IV et le coup du réfrigérateur pour survivre à une explosion nucléaire est passé par là, bel hommage du cinéma japonais :merci:


De manière générale les flashbacks sont tous très bien intégrés et chacun d'eux balance une révélation quasiment. J'ai pas les autres films exactement en mémoire mais il me semble qu'on a beaucoup plus de flashbacks sur l'enfance des persos dans ce film non?

En tout cas, le gros point du film c'est tout simplement qu'en plus du rythme constant, on a enfin des révélations, et tout un paquet même. Contrairement au manga on a des réponses à toutes les questions posées dans les films et tout se tient de manière cohérente. Ca confrme vraiment le feeling que le deuxième film est un pur film de transition, ce qui en fait le moins bon des 3 vu qu'il pose plein de questions et que l'intrigue a l'air de partir dans tous les sens alors qu'en fait il prend tout son sens quand on a vu ce 3ème film.

J'ai été surpris tout au long du film par les changements par rapport au manga, et chacun d'eux (quasiment) apparait comme un changement sensé et réussi. Ca permet aussi d'être tenu en haleine parce qu'à plusieurs reprises on se demande vraiment ce qui va se passer! La liberté des scénaristes par rapport à l'intrigue du manga est plus poussée que jamais et ça paye vraiment!

Et la révélation de l'identité d'Ami et toute l'intrigue autour est juste parfaite (contrairement au manga)...

Spoiler : :
Notamment toute l'intrigue sur Yoshitsune déjà entamée dans le film précédent - comme quoi on avait l'oeil mine de rien! :inno: -. Je pensais que c'était un gros coup de bluff dès le début du film quand Otcho fait part de ses soupçons, et puis on voit que Yoshitsune agit de manière louche, et enfin quand on le voit sortir du robot je me suis dit "Oh mon dieu ils ont osé, c'est bien Yoshitsune le double d'Ami!!!" :shock: :shock:

Et en fait, non. :D Mais j'ai carrément mordu et toute l'intrigue à son sujet est très bonne, ça colle au personnage de vouloir essayer de comprendre et de "pardonner" Ami, notamment parce qu'il a vécu la même chose et comprend ce qu'il ressent (même si pour le coup on sait pas vraiment ce qui lui prend de porter un masque comme ça, un raccourci un peu bizarre aussi).

Et le coup du face à face Ami/Yoshitsune/Otcho/Kenji est très bon aussi, on enchaine révélation sur révélation, la tombée du masque d'Ami est bien classe, et le "Non, tu n'es pas Fukube" qui me faisait penser que Kenji allait enchainer en disant "Tu t'es fait refaire le même visage" mais en fait là aussi, rien de tout ça! Au diable l'histoire de double d'Ami, on s'en tient à un personnage unique et c'est beaucoup plus cohérent pour le coup, et plus touchant.

Les 10 dernières minutes du film, quand on comprend qu'il s'agit de Katsumata, de son vrai visage, mais qu'il s'est contenté de bluffer tout le monde depuis à cause des souvenirs erronnés de ses "camarades" d'enfance, sont purement géniales, j'étais littéralement sur le cul! :fury:

Et au final on éprouve vraiment de la compassion pour le personnage, la tête de l'acteur qui joue le gamin est parfaitement adaptée dans le rôle du gamin qui voulait juste s'amuser avec ses camarades et se faire des amis. Le fait de compiler toutes les scènes où Ami est impliqué gamin mais durant lesquelles on n'avait jamais vu son visage, en montrant cette fois-ci sont visages est très efficace.

J'ai bien aimé le coup de la composition du "gu ta la" entre Kenji et Katsumata, c'est bien vu.


Sinon Wang, à quelles scènes tu penses quand tu dis
Wang a écrit :Paradoxalement, les scènes les plus fidèles au manga sont aussi les moins réussies, manquant de crédibilité.
?

J'ai pas eu cette impression, au contraire, j'ai particulièrement aimé les scènes clé tirées du manga, qui sont très bien retranscrites et passent parfaitement à l'écran :

Spoiler : :
- Le flashback sur Kiriko et Ami
- Le flashback sur Manjûme et Ami, avec la révélation sur la corde très bien vue (bluffant de fidélité et qui rend très bien à l'écran avec le côté "manipulation" et incrédulité des spectateurs suivis de leur "croyance.
- Le face à face Ami/Kanna
- La scène où Otcho monte les escaliers pour essayer de faire capter la radio désespérément et faire entendre la chanson de Kenji à Kanna, c'est un de mes passages préférés dans le manga et je l'ai trouvé très bien retranscrit.
- La mise en marche des soucoupes et du robot, puis toutes les scènes avec le robot (et le cockpit), l'explosion des soucoupes, le lâcher de virus...
- Le concert claque bien (ainsi que le rassemblement de toute la foule) même si au final "ils" chantent "la" chanson contrairement au manga ^^
- Les retrouvailles entre Kenji et sa bande pendant le générique (prétendument final :P) et l'écoute de la chanson. Paradoxalement, par rapport à toutes les scènes larmoyante à contre effet qu'on a vu jusqu'ici, celle là est vraiment réussie à mes yeux, je l'ai trouvée touchante et juste sans tomber dans le larmoyant (l'accolade Kenji/Kanna est très belle dans le manga et ils ont bien su retranscrire ces émotions dans le film)


Bref, je m'arrête là, je pensais pas écrire autant mais le film m'a vraiment plu donc je tenais à souligner tout ce qui m'avait marqué positivement comme négativement (et comme vous pouvez le voir le positif est clairement prédominant).

Je pensais pas que le film pouvait rattraper la fin décevante du manga, et pourtant, il fait plus que ça : le final tout entier (tout le film quoi) est excellent, la conclusion parfaite de la trilogie, et surtout, la fin en elle-même ainsi que les libertés du scénario et les nouvelles révélations sont très justes, réussies, et les 10 dernières minutes à la fois terriblement simples et grandioses! :incline: :love:

Bref, je vous conseille vraiment le visionnage de ce film, je rejoins totalement l'avis de Wang, et à la réflexion j'aurais vraiment aimé moi aussi avoir l'occasion de le regarder sur grand écran, mais tant pis. Ce que j'espère surtout c'est que les néophytes du manga comme les fans de ce dernier, déçus par le deuxième volet, ne se laissent pas "décourager" au point de pas regarder le dernier film, car c'est clairement le meilleur et il complète totalement le deuxième.
#12369 par Wang Tianjun
13 juil. 2010, 10:36
Drucci a écrit :Sinon Wang, à quelles scènes tu penses quand tu dis
Wang a écrit :Paradoxalement, les scènes les plus fidèles au manga sont aussi les moins réussies, manquant de crédibilité.
?
J'ai pas eu cette impression, au contraire, j'ai particulièrement aimé les scènes clé tirées du manga, qui sont très bien retranscrites et passent parfaitement à l'écran :


Disons que c'est dans ces scènes-là, se voulant trop fidèles, que les faiblesses de la réalisation m'ont le plus dérangé (personnages statiques, grimaces, cadrages trop proches du manga,...).

Sinon suite à ma chronique j'ai reçu une réaction de la part de Kaze. En fait, la fin alternative est bien présente sur le dvd ! Il s'agit ni plus ni moins de toute la séquence après le générique.
#12671 par Drucci
01 août 2010, 11:03
Wang Tianjun a écrit :Sinon suite à ma chronique j'ai reçu une réaction de la part de Kaze. En fait, la fin alternative est bien présente sur le dvd ! Il s'agit ni plus ni moins de toute la séquence après le générique.


Ah c'est cool de voir que Kaze suit un peu les réactions/critiques au sujet du film!

Je trouve ça bizarre que les 10 dernières minutes soient exclusives au DVD et qu'elles aient pas été présentes sur la version ciné, parce que mine de rien c'est quand même les 10 minutes les plus importantes des trois films.

Faudra que je corrige cette info sur le site vu qu'on a bien la fin alternative sur le DVD français du coup... c'est là que ça devient gênant de pas pouvoir le mettre à jour pendant l'été. :angry:
#12922 par 14thgunner
10 août 2010, 11:02
J'ai vu le film hier soir!

Aloreuh...

Bon je suis pas mal moins enthousiaste que toi Dru. Je sais pas pourquoi, mais j'ai eu un peu de peine à arriver au bout. Certains changements ne m'ont pas emballés...

Dans l'ensemble, le film est bon, en tout cas mieux que le 2. La plupart des passages sont bien retranscrits et sont agréables. Les passages sanglants sont excellents! Il y a des explications sur certains point sombres du manga, et c'est bien aussi!

Mais:
Certain personnages sont vraiment risibles, notamment Nitani et Konchi... Et ça casse un peu le film... Je me marrais à chaque fois qu'on voit la tronche de ce DJ... :fouet:

Il manque le passage ou Kenji joue de la guitare entouré de flics, et qu'il dit qu'on ne tire pas sur quelqu'un qui chante! C'est mon passage préféré et ils l'ont enlevé, les salauds!!!

Sinon:
Spoiler : :
Le coup de la cabine blindée c'est bien gentil, mais bon. Quand on la voit survoler la moitié du pays pour s'écraser dans la montagne, et que Kenji en sort en boitant un peu et en pleurant comme une vieille, merci...

Sinon le coup du robot avec la bombe est dérangeant, mais logique... S'ils voulaient virer le retour dans le simulateur pour arrêter la bombe, il fallait qu'elle soit quelque part, d'où le choix de la mettre dans le robot... Mais bon du coup, Otcho et sa jeep a un peu l'air con. Et je ne parle pas de Manjume écrasé comme une buse!!


Et la fin:
Spoiler : :
Quant à la fin, je suis pas sur d'avoir tout compris. Est-ce qu'il y a aussi 2 Amis, ou est-ce que Fukube est réellement mort en étant jeune?? Ce qui fait que Katsumata aurait pris sa place dès le début? Si je me souviens bien, dans le manga, Fukube meurt en se faisant tuer par Yamane... Du coup ce n'est qu'ensuite que Katsumata devient l'Ami "officiel". Alors que dans le film, Fukube mourrait dès son enfance, et il n'y aurait qu'un seul Ami depuis toujours. Et que celui qui se fait buter est juste un pauvre type avec un masque??
#13121 par Typhoon Swell
16 août 2010, 19:59
De mon côté, j'ai jamais aimé le cinéma asiatique en général. En gros, à moins d'un chef d'oeuvre (tiens, je dois d'ailleurs regarder Yojimbo et Les Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa, là il semble que ça soit grandiose), je n'accroche pas totalement.

20th Century Boys oblige, j'ai regardé la trilogie. Le premier film, je l'avais trouvé correct ; le second, un peu moins, et le troisième, dans la lignée : c'est "acceptable". Les modifications, j'aime pas vraiment, surtout que ça semble pas venir de Naoki Urasawa. Concernant les acteurs, ils sont vraiment pas top : ils ont vraiment du mal à faire paraître leurs émotions/sentiments, ou plus généralement, à être naturels.

En gros, je mets :
  • Chapitre 1 "L'avènement" : 13/20
  • Chapitre 2 "Le dernier espoir" : 13/20
  • Chapitre 3 "Reprenons notre symbole" : 12/20
[Note : Sachant que la plus haute note sur l'échelle de Typhoon Swell (mon âme de scientifique prend le dessus :D) est de 19/20, attribuée au film Les Affranchis]
#13206 par Drucci
18 août 2010, 12:21
Quelles modifications du scénario t'ont déplu Typhoon? Tu préfères la fin du manga à celle du troisième film? J'ai du mal à comprendre comment on peut préférer le deuxième film au troisième, c'est une question de goût évidemment mais je sais pas, j'ai trouvé le dernier volet tellement mieux rythmé et maîtrisé (et plus intéressant tout simplement ^^)!

Sinon, 14th, j'avais même pas fait gaffe que le passage où Kenji se faisait tirer dessus pendant qu'il chantait était zappé, c'est vrai que c'est dommage parce que c'est une scène clé du manga (d'un autre côté, vu comment la plupart des scènes clé sont massacrées dans le film, c'est peut être pas plus mal :bouh: ). Par contre j'étais content de voir que la scène où Otcho prend la radio de Kanna et court vers un point en hauteur pour lui faire entendre la chanson de Kenji était bien retranscrite, j'aimais beaucoup ce passage dans le manga et il passe bien dans le film.

Par rapport à tes remarques sous spoiler :

Spoiler : :
Pour le coup de la cabine blindée, je reste persuadé que les scénaristes se sont inspirés d'Indiana Jones IV, y a pas moyen, ça ressemble trop au coup du frigo et de l'explosion nucléaire! :D

Concernant l'identité d'Ami :

- dans le manga, Fukube est Ami jusqu'à sa mort au nouvel an 2015, lorsqu'il se fait tuer par Yamane. A partir de là, Katsumata prend sa relève (même s'ils étaient complices jusqu'ici, il était jusqu'alors dansd l'ombre).

- dans le film, Fukube meurt étant gamin. Mais par la suite, les enfants (Kenji et toute la bande) gardent un souvenir erroné puisqu'ils pensent tous que le gamin mort la veille de la dissection était Katsumata, alors qu'il s'agissait bien de Fukube. Katsumata se fait donc ensuite passer pour Fukube (c'est bien lui qui va voir Kenji à la réunion des anciens élèves, etc) et tout le monde croit que c'est bien lui parce qu'en réalité personne ne se souvient vraiment de Fukube et de Katsumata, il en profite donc pour "voler" son identité.

Du coup il n'y a qu'un Ami du début à la fin, ce qui est plus logique que dans le manga et carrément plus crédible dans le scénario "simplifié" du film! C'est pour ça que je préfère cette fin là et ce scénario, c'est beaucoup plus cohérent et surtout c'est plus émouvant je trouve (les flashbacks sur l'enfance de Katsumata à la fin, quand tu vois écrit sur sa table "crève", et autres joyeusetés du même genre).

Enfin, concernant le type masqué qui tombe de l'immeuble le 31 décembre 2000, dans le manga comme dans le film, c'est juste un pauvre type qui se fait tuer pour le bien de la mise en scène de la mort de Fukube ^^
#13225 par Typhoon Swell
18 août 2010, 14:19
Drucci a écrit :Quelles modifications du scénario t'ont déplu Typhoon? Tu préfères la fin du manga à celle du troisième film? J'ai du mal à comprendre comment on peut préférer le deuxième film au troisième, c'est une question de goût évidemment mais je sais pas, j'ai trouvé le dernier volet tellement mieux rythmé et maîtrisé (et plus intéressant tout simplement ^^)!
Bah j'en ai discuté avec une personne, et elle en a conclu que j'avais pas bien regardé le film!
En gros, je vais le re-regarder, car la fois passée je lisais des articles scientifiques conjointement à ce matage (ça paraît impossible pour certains ^^). Je donnerai mon véritable avis après ça.
#13336 par 14thgunner
19 août 2010, 21:14
Drucci a écrit :Par rapport à tes remarques sous spoiler :


Merci pour cet éclaircissement chef!! Je comprend un peu mieux les tenants et aboutissants des modifications sus-mentionnés y afférentes. (poil aux gentes).
#20593 par Gruic
02 mars 2011, 12:47
Bonjour à tous.

Je suis votre communauté depuis pas mal de temps, en particulier le travail de Drucci. Je me permet de vous déranger aujourd'hui car je m'interroge sur la discussion sous bannière spoiler qui a eu lieu sur ce topic.

En effet je viens également de terminer de regarder la trilogie cinématographique.

Spoiler : :
Vous semblez faire une véritable rupture entre la mythologie des mangas et celles des films, pour des raisons cohérentes et logiques. Néanmoins, est-il impossible que dans le manga également Fukube décède de façon prématurée lorsqu'il était enfant ? Tout porte à croire que ce n'est pas possible (sa mort en 2015, son "changement" d'attitude après sa résurrection...) mais venant d'Ami finalement, tout est possible. Après tout il a des doubles, dont un qui tombe du bâtiment avec lui par exemple lors du nouvel an 2000. Ce qui m'amène à me poser cette question c'est la scène du tome 16 ou Fukube s'étrangle avec une corde. On a vraiment l'impression qu'il meurt à ce moment la. Et ce point rejoint la mythologie du film. Donc Katsumata Ami depuis le début et père de Kanna = possible ou impossible dans le manga ? Et surtout pourquoi.
#20595 par Drucci
02 mars 2011, 13:15
Avant tout (re)bienvenue sur le forum! :merci:

Ton hypothèse est intéressante et n'a jamais été soulevée par le passé si je ne m'abuse. J'ai relu toute la série récemment donc j'ai bien le scénario en tête et

Spoiler : :
si l'idée est vraiment intéressante et expliquerait la scène de la "vraie" pendaison du tome 16 ainsi que le fait que Katsumata/Ami 2 tire sur les jambes de Fukube en lui disant qu'il doit mourir, en principe ça tient pas la route dans l'intrigue du manga.

Les raisons qui me viennent à l'esprit et qui expliquent que c'est impossible :

- Dans le film tout repose sur le fait qu'il n'y a qu'un seul Ami. La fausse piste qu'on nous donne c'est de faire croire que Yoshitsune est Ami mais au final il s'avère que Katsumata est bien Ami et "Fukube" à la fois. Il est une seule et même personne.

- Dans le manga toute la partie sur le deuxième Ami repose au contraire sur l'idée qu'il est le successeur d'Ami premier du nom, c'est à dire Fukube. On pourrait imaginer que Fukube = Katsumata tout du long mais ça ne tient pas la route parce que de nombreux passages (et notamment flashbacks) nous montrent qu'ils sont deux personnes distinctes. Notamment le passage où Fukube est avec Yamane et Katsumata et qu'on voit Sadakiyo plus loin, ou encore les passages qui nous montrent Fukube bien vivant après la fameuse nuit en salle de bio (notamment quand il est devant un hangar et dit d'un air rageux qu'il va "réaliser son plan").

- Le passage où Kiriko dit que Fukube passait beaucoup de temps au téléphone avec une personne "de son âge" montre bien aussi que Fukube et Katsumata sont deux personnes différentes à l'âge adulte et confirme de nouveau que Fukube n'est pas mort en salle de bio.

- Enfin le fait que le premier Ami (Fukube) suive à la lettre le cahier de prédictions initial (de Kenji) puis le sien jusqu'à sa mort et qu'Ami 2 (Katsumata) suive son propre cahier (la copie de copie de copie ^^;) prouve bien une fois de plus qu'ils sont distincts.


Voilà je sais pas si je suis très clair mais j'espère que mes explications te conviennent!
#20597 par Gruic
02 mars 2011, 13:54
Avant tout (re)bienvenue sur le forum!


Merci bien. J'ai hâte de les relire également pour creuser de mon côté. Je juge tes arguments efficaces. En fait mon hypothèse est démentie par des témoignages extérieurs à Ami. Mais finalement, ce genre de témoignage se fait très rare dans le manga et repose sur des souvenirs diffus.

Spoiler : :
Mais si il y a bien 2 Amis dans le manga, je ne parviens pas à comprendre la logique de la scène de la pendaison et du fameux mensonge. Le mensonge pourrait également être un Katsumata se prenant pour Fukube après sa mort/pendaison. Ainsi le simulateur ne serait que l'image de son propre mensonge, ce qui expliquerait des divergences avec la réalité, et sa cruelle difficulté à connaitre sa propre identité.
Un peu comme si Urasawa nous invitait à une seconde lecture de son œuvre au travers du film.


C'est quand même bizarre tout ça.