#33585 par Gruic
10 août 2013, 14:24
Mouais.
Je lis votre argumentation avec intérêt, j'arrive à entrevoir ce qui vous a plu dans Happy! et son dernier tome, mais je n'adhère pas. C'est du Yawara! version Cosette enchaînant les surenchères cousues de fil blanc, faussement rythmé par des matchs bavards durant lesquels Urasawa tente de cacher le fait qu'il ne sait pas rendre un match vraiment intéressant.

Pour moi, une fin dans la lignée des fins d'Urasawa : décevante.
Et pourtant j'en attendais pas grand chose.
#33596 par Drucci
10 août 2013, 18:55
J'en déduis que Yawara! est bien plus réussi à ton goût, mais pourquoi exactement?
#33600 par Gruic
10 août 2013, 19:12
En tout cas plus innovant.

Happy! est une sorte de redite de Yawara!. On sent qu'Urasawa veut s'émanciper, faire plus sombre et moins shonen, mais au final je trouve qu'il n'y arrive pas et replonge aussi sec dans le shonen (son éditeur doit y être pour quelque chose à ce moment la de sa carrière). On sait que personne ne va mourir et que tout va bien se finir, alors qu'il arrête de nous bassiner pendant 15 tomes à faire pleuvoir tous les malheurs du pauvre monde sur son personnage principal.
Yawara! c'est une comédie familiale qui ne casse pas 3 pattes à un canard, mais elle s'assume pleinement comme telle.

Urasawa c'est un super dessinateur et un super metteur en scène. Happy!, en petite soeur de Yawara! se veut donc carrément plus léché et joli. Ca c'est clair. Mais niveau scenar au secours.