#33012 par Drucci
05 juil. 2013, 09:49
Image

Disponible depuis aujourd'hui!

Mais à voir l'engouement général autour de Master Keaton, je pense que ça intéresse pas tant de monde que ça :bouh:
#33013 par Arale
05 juil. 2013, 10:07
Déjà ??!
J'ai l'impression que ça fait même pas 1 mois depuis le précédent :shock:

Drucci a écrit :Mais à voir l'engouement général autour de Master Keaton, je pense que ça intéresse pas tant de monde que ça :bouh:

Ouais et c'est bien dommage.. :/
#33025 par Simulacra
07 juil. 2013, 14:21
Je l'ai acheté hier à la japan :o

Pas encore lu par contre. Master Keaton n'est pas le genre de trucs qu'on lit en quelques minutes :D
#33143 par Simulacra
16 juil. 2013, 08:42
J'ai "commencé" à le lire, j'en suis à la moitié !

Du bon et du moins bon... en fait, le principal défaut d'Urasawa (à savoir "je sais pas conclure") ne date pas d'hier... et ce master Keaton nous le montre bien, en nous laissant sur notre faim presqu'à chaque histoire.

La première avec ce mur de la joie... cela aurait été trop demandé de nous expliquer un peu d'où vient ce "miracle" et surtout, la décision de la raffinerie ?

Pour l'histoire avec les deux sud-américain, elle est un peu tirée par les cheveux... complétement même (déjà, Keaton dans une mauvaise posture, ça devrait pas être possible) et... encore une fin précipité à mon sens

L'histoire sur la prise d'otage est vraiment très bien, très agréable à suivre... ma préférée pour le moment, même si une fois encore, ça se termine de manière un peu rapide... zou.

Urasawa n'est pas encore au top, mais ça reste une lecture très agréable... à picorer par ci par là !
#33146 par Wang Tianjun
16 juil. 2013, 08:57
Je l'ai lu entièrement il y a peu (il était dans mes derniers sur ma pile de lecture) et effectivement, je partage ton ressenti sur les fins de chapitre en queue de poisson. Et contrairement à toi, le double chapitre sur la prise d'otage est celui qui m'a donné le plus de mal, avec un développement très long pour une résolution trop hâtive à mon goût.

Ce troisième tome a tout de même pour intérêt d'intégrer deux personnages assez forts, que j'espère que l'on retrouvera par la suite : Anna et Charlie, même si le premier chapitre sur ce dernier finit là encore un peu de manière précipitée.
#33155 par Arale
16 juil. 2013, 14:54
Je viens de finir ce tome 3 et comme d'habitude j'ai plutôt aimé. Il y a toujours des chapitres un peu en dessous mais au final ça passe plutôt bien.

_Le premier chapitre avec l'aurore boréale (c'est bien une aurore boréale hein?) était assez bizarre. J'ai trouvé que ça manquait vraiment de fond, et je rejoins Simulacra, une explication aurait été la bienvenue.

_Celui avec la prise d'otage était énorme. Ça change de ce qui se fait d'habitude sur le sujet, c'est plus une résolution intellectuelle qu'une énième embuscade et ça fait pas de mal. Et la fin ne m'a pas gêné plus que ça. Ça m'a fait penser à Lucky Luke d'ailleurs :p

_Pour le duel entre les 2 sud-américains, j'ai trouvé le dénouement assez mielleux..

_Par contre celui avec les bombes dans le centre commercial était beaucoup plus captivant. Un peu poussé certes mais le coup du chocolat c'était juste génial :D.

_Sur ce tome, j'ai pas trouvé le chapitre familial aussi bon que d'habitude. Pas tant sur la fin, qui est peut être la mieux réussi du volume, mais l'intrigue principale et l'humour n'était pas aussi présent que d'habitude j'ai l'impression.

_Celui avec Charlie était assez cool. Ça serait bien qu'on le revoit plus tard comme a dit Tianjun mais malgré tout j'en doute. Et sinon pour un super détective, il est assez obtus le mec. Soit (comme il l'a dit) il a toujours eu de la chance, soit sa prétention l'a perdue parce qu'il a sérieusement bâclé son enquête là...

_La trêve de noël était assez plaisante. Il y avait ce côté léger que je n'ai pas trouvé dans le chapitre familial et la bataille de la fin était mythique!! Non franchement, faire une mini-catapulte et un canon à neige.. Fallait oser :nyark: !
#33210 par Wang Tianjun
19 juil. 2013, 12:58
Allez zou, cette fois je vais accumuler moins de retard que pour Billy Bat 7 :p


Master Keaton 3

De nouveaux voyages attendent notre cher Taichi dans ce troisième opus de Master Keaton. Notre enquêteur fera notamment plusieurs escales au sein du Royaume Uni, s'extasiant sur les aurores boréales visibles depuis l'Ecosse, s'intéressant aux coutumes locales d'un village gallois, ou étant appelé à l'aide pour diverses affaires plus sérieuses. Entre investigations, études archéologiques et retrouvailles avec d'anciens amis, ses trépidantes aventures se suivent mais ne ressemblent pas !

Une fois encore, il est bien difficile d'analyser un tome de Master Keaton sur sa globalité, tant l'auteur saute du coq à l'âne entre ses histoires, qui peuvent se montrer très inégales. La première aventure du volume, par exemple, ne laissera pas un souvenir impérissable, et l'on préfèrera s'intéresser à des chapitres plus étendus. Parmi eux, nous retiendrons notamment une affaire d'enlèvement, où le récit s'intéressera surtout sur la manière de procéder plus qu'à l'identification du kidnappeur. Naoki Urasawa sait aussi faire monter la tension avec une course poursuite entre notre héros et un poursuivant plus le moins original, ou encore en suivant la rédemption d'un poseur de bombes amateur de chocolat.

A chaque volume son escale familiale, mais le chapitre de cette nouvelle cuvée sera moins séduisant que d'habitude, aussi lui préfèrera-t-on la bataille de boules de neige entre salarymen en fin d'ouvrage. De plus, si le cercle familial de Keaton n'est pas vraiment à l'honneur, l'auteur nous fait découvrir quelques vieilles connaissances de notre héros : la tenace Anna Husak Plummer et le taciturne inspecteur Charlie Chapman, aux faux airs de Jean Reno. Deux figures que l'on espère recroiser à l'avenir...

Master Keaton reste donc sur son rythme de croisière, et nous entrons peu à peu dans cette lecture inhabituelle, nous poussant à faire des pauses pour mieux profiter de l'ensemble. Une lassitude pourrait même commencer à naitre, si Urasawa savait distiller quelques nouvelles figures charismatiques pour nous tenir un peu plus en alerte. A savourer doucement pendant ces lourdes journées estivales...
#33301 par Drucci
24 juil. 2013, 18:35
Image

On savait que Jean Reno avait servi de modèle à Urasawa pour Charlie Chapman, mais Goldenbat (un fan japonais qui nous suit sur Twitter) a judicieusement fait remarquer qu'il s'était plus précisément basé sur le personnage de Jean Reno dans Le Grand bleu!

Sinon, très bon tome, dans la continuité du précédent : au fil des volumes on a de moins en moins d'histoires inégales je trouve et le personnage de Charlie est vraiment un coup de coeur immédiat.
#33305 par benjamin
24 juil. 2013, 20:26
J'adore vraiment cette série. Plus je la lis, plus je la trouve intéressante. Je n'en suis qu'au tome 2 mais vraiment, je dévore la série.
#33306 par Drucci
24 juil. 2013, 20:44
Comme quoi c'est vraiment le format de l'anime qui t'avait rebuté, non?
#33307 par benjamin
24 juil. 2013, 20:51
Non, le coup des looners mais je m'y suis fait. Et les scénarii sont bien pensés.