Un forum plus ou moins léger pour les membres : liens marrants, mini-jeux, discussions diverses et variées...
#35026 par Maerlyn
21 janv. 2014, 19:08
Comme j'en ai parlé sur le topic de l'horloge, je vous propose donc un jeu sous forme d'aventure textuelle.

Cela veut dire que je joue le rôle du narrateur, et vous celui du personnage, que vous dirigerez sous formes de commande (ex: Je fouille la pièce, Je tente d'échapper au monstre venant d'une autre dimension, Je me gratte les fesses, etc)

Les commandes seront donc à entrer en italique et à la première personne.
Vous pouvez être plusieurs à proposer une commande après l'un de mes posts, je déciderais ensuite si je décide de prendre toute les commandes en compte, ou juste une, ou seulement certaines.

Le jeu commence au post suivant. Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser !
#35027 par Maerlyn
21 janv. 2014, 19:09
Vous vous réveillez dans l'obscurité. Vous ne savez pas où vous êtes. La dernière chose dont vous vous souvenez est de vous être fait assommer alors que vous rentriez chez vous. En vous retournant, vous apercevez un rai de lumière au niveau du sol.
#35028 par Gclems
21 janv. 2014, 19:33
J'ouvre le paquet de pistache dans ma poche, et en mange une tout en regardant la source de lumière.
#35031 par Maerlyn
21 janv. 2014, 23:27
Gclems a écrit :J'ouvre le paquet de pistache dans ma poche, et en mange une tout en regardant la source de lumière.


Vous ne vous souvenez pas avoir mis ce paquet dans votre poche mais votre amour des pistaches est plus fort que tout. La pensée que les pistaches soient empoisonnées vous effleure, et vous espérez vraiment ne pas regretter votre acte plus tard.

Pendant ce temps, vous yeux commencent à s'habituer à l'obscurité. Vous êtes dans une pièce. Et le rai de lumière provient de sous une porte, la source étant probablement l'éclairage de l'autre côté de cette même porte.
#35034 par BigFire
22 janv. 2014, 14:57
A défaut de pistache, je me fourre le doigt dans le nez et de l'autre main je saisis la poignet de la porte pour l'ouvrir.
#35038 par Maerlyn
22 janv. 2014, 18:59
BigFire a écrit :A défaut de pistache, je me fourre le doigt dans le nez et de l'autre main je saisis la poignet de la porte pour l'ouvrir.


Avez-vous vraiment juste mangé une pistache ? Vous avez des doutes. Les avez-vous imaginées ? Vous pourriez vérifier en mettant la main dans votre poche, mais cela semble soudain effrayant. Probablement un symptôme du à la paranoïa causée par la situation présente.
Ou alors les pistaches étaient bel et bien empoisonnées.

Vous vous approcher à tâtons de la porte afin de l'ouvrir. Vous trouvez la poignée, mais la porte semble être verrouillée.
#35040 par 14thgunner
22 janv. 2014, 20:53
Déçu, mais pas vraiment surpris, j'entreprends une inspection de la pièce dans laquelle je me trouve. Je fouille les moindres recoins minutieusement, du sol au plafond.
#35047 par Maerlyn
23 janv. 2014, 17:27
14thgunner a écrit :Déçu, mais pas vraiment surpris, j'entreprends une inspection de la pièce dans laquelle je me trouve. Je fouille les moindres recoins minutieusement, du sol au plafond.


La pièce est toujours dans l'obscurité. Vous ne vous voyez pas (littéralement) fouiller tous les recoins sans visibilité. C'est un coup à se cogner le petit orteil quelque part, et ça fait très mal cette saloperie.
#35048 par Raimaru
23 janv. 2014, 18:10
Je me rends compte que je suis seul. Je décide de me remettre les baloches en place pour passer le temps. Elles ont disparu !
#35050 par Gclems
23 janv. 2014, 19:23
Ah non, c'est bon, elles sont là toutes les trois. Je crois. J'essaie ensuite de défoncer la porte à coups de pieds.
#35053 par Maerlyn
24 janv. 2014, 03:21
Raimaru a écrit :Je me rends compte que je suis seul. Je décide de me remettre les baloches en place pour passer le temps. Elles ont disparu !


La panique vous prend à l'estomac, et vous vous sentez sur le point de pleurer.

Gclems a écrit :Ah non, c'est bon, elles sont là toutes les trois. Je crois. J'essaie ensuite de défoncer la porte à coups de pieds.


Pour effacer ce moment de peur peu glorieux de votre mémoire vous décider d'agir de la manière la plus masculine que vous connaissez; en défonçant quelque chose. La porte semble une bonne cible.
Mais vous évaluez mal votre trajectoire, et votre pied percute le mur juste à côté. Une douleur vous remonte jusqu'au bassin.

Heureusement tout n'est pas perdu. Vous avez en fait touché (et bel et bien défoncé, au moins en partie) un interrupteur, allumant ainsi une lumière au plafond.
Vous donnez enfin votre vrai premier coup d’œil à l'endroit où vous vous trouvez. C'est bel et bien une pièce. De la taille d'une petite chambre. Mais il n'y a pas de lit. Juste un tas de coussins et oreillers dans un coin, et un étrange tableau sur l'un des murs.
#35054 par 14thgunner
24 janv. 2014, 11:06
Je me penche en avant et me cache le visage avec la main, attendant quelques instants que mes yeux s'habituent à la lumière.

Je me dirige ensuite lentement vers ce qui semble être le seul indice pour le moment: le tableau.
#35066 par Maerlyn
25 janv. 2014, 02:57
14thgunner a écrit :Je me penche en avant et me cache le visage avec la main, attendant quelques instants que mes yeux s'habituent à la lumière.

Je me dirige ensuite lentement vers ce qui semble être le seul indice pour le moment: le tableau.


Sur le tableau vous voyez la représentation d'un labyrinthe.

Image

Un post-it est collé sur le bord du cadre. Dessus, il est juste écrit: LA MAISON

Le tableau vous met mal à l'aise. Pas beaucoup plus que vous ne l'étiez déjà, mais quand même.
#35067 par Arale
25 janv. 2014, 09:08
Je décroche le tableau du mur pour voir si quelque chose se trouve derrière.
#35068 par Gclems
25 janv. 2014, 09:16
Je me demande le nombre de gens qui ne sont jamais revenus des toilettes dans cette "maison". Puis ce que je ferais si j'étais moi-même perdu dans un labyrinthe. Il paraît qu'il faut toujours tourner du même côté. Ainsi, on finira indubitablement par trouver la sortie. Je me rappelle que sur les boites de céréales, c'était beaucoup plus simple : il suffisait de partir par la sortie et de remonter jusqu'au milieu du labyrinthe. En fait, je sais pas si c'était vraiment plus simple. Mais j'étais plus à l'aise comme ça. Penser à mon enfance me permet m'apaiser un peu.

J'essaie alors de trouver le chemin de ce labyrinthe. Mais en trichant, comme au dos des boites de Choco Pops.
Je regarde ensuite s'il y a quelque chose derrière le tableau.
#35073 par Maerlyn
26 janv. 2014, 00:08
Arale a écrit :Je décroche le tableau du mur pour voir si quelque chose se trouve derrière.


Gclems a écrit :Je me demande le nombre de gens qui ne sont jamais revenus des toilettes dans cette "maison". Puis ce que je ferais si j'étais moi-même perdu dans un labyrinthe. Il paraît qu'il faut toujours tourner du même côté. Ainsi, on finira indubitablement par trouver la sortie. Je me rappelle que sur les boites de céréales, c'était beaucoup plus simple : il suffisait de partir par la sortie et de remonter jusqu'au milieu du labyrinthe. En fait, je sais pas si c'était vraiment plus simple. Mais j'étais plus à l'aise comme ça. Penser à mon enfance me permet m'apaiser un peu.

J'essaie alors de trouver le chemin de ce labyrinthe. Mais en trichant, comme au dos des boites de Choco Pops.
Je regarde ensuite s'il y a quelque chose derrière le tableau.


Vous parvenez à trouver la sortie du labyrinthe assez facilement. Ou du moins vous en aviez l'impression. Car quand vous essayez à nouveau, sans tricher cette fois, en faisant le chemin à l'endroit, vous ne la trouvez plus. Une sensation dans votre estomac vous suggère de vite passer à autre chose.
Soulevant le bord du cadre pour voir s'il y a quelque chose de l'autre côté, vous apercevez quelque chose tomber sur le sol. C'est une paire de ciseaux. Elle était visiblement coincée entre le tableau et le mur.
#35082 par BigFire
26 janv. 2014, 09:57
Ayant vu tous les épisodes de Mc Gyver récemment, je me dis que même si ce n'est pas un couteau suisse, cette paire de ciseaux pourrait m'aider à crocheter la porte.
#35091 par Maerlyn
27 janv. 2014, 10:46
BigFire a écrit :Ayant vu tous les épisodes de Mc Gyver récemment, je me dis que même si ce n'est pas un couteau suisse, cette paire de ciseaux pourrait m'aider à crocheter la porte.



Votre connaissance accrue du plus grand héros des années 80 ne vous sert malheureusement à rien. La serrure est visiblement faite pour une petite clef en métal, et la lame des ciseaux ne rentre pas dedans.
Silencieusement, vous en voulez à Richard Dean Anderson pour ne pas vous avoir appris comment gérer ce genre de dilemme.
#35094 par Gclems
27 janv. 2014, 12:38
J'utilise les ciseaux pour aller découper tous les coussins en espérant trouver la clé dans l'un d'eux.
#35108 par Maerlyn
29 janv. 2014, 01:13
Gclems a écrit :J'utilise les ciseaux pour aller découper tous les coussins en espérant trouver la clé dans l'un d'eux.


Vous ne trouvez rien d'intéressant dans les trois premiers coussins. Sentant venir la frustration, vous essayez un oreiller. Les plumes qu'il contenait se répandent sur le sol et... enfin ! Une petit clef métallique tombe également, suivie de quelques petits objets de couleur ivoire que vous ne reconnaissez pas.
Vous vous baissez aussitôt pour ramasser la clef, et c'est là que vous réalisez que les petits objets sont en fait des dents.