Un forum plus ou moins léger pour les membres : liens marrants, mini-jeux, discussions diverses et variées...
#27970 par Alehas
20 janv. 2012, 17:15
Ouais mais le truc avec Megaupload c'est que ça permet de se procurer des fichiers amateurs, hyper rares ou qui ne sont jamais attéris dans tel ou tel pays, des patchs pour des jeux-video, tout plein de truc, quoi.

Donc pour le téléchargement illégal contenu sur megaupload à la limite osef, c'est clair qu'en se bougeant vraiment on peut se procurer ces mêmes biens en les payant légalement mais pour ce qui est de ce que j'ai cité au dessus ça fait malocu. :boulay:
#27973 par Wang Tianjun
20 janv. 2012, 17:35
Il m'est arrivé aussi d'utiliser MegaUpload pour héberger des gros dossiers de photos et les transférer à mes amis, mais faut pas se voiler la face non plus : c'était surtout une grosse usine à DDL illégaux.

Y aura toujours des dommages collatéraux, mais bon, ceux qui se plaignent le plus fort, c'est surtout ceux qui ne pourront plus avoir leurs derniers épisodes de Naruto :roll:
#27986 par 14thgunner
21 janv. 2012, 19:57
Wang Tianjun a écrit :Y aura toujours des dommages collatéraux, mais bon, ceux qui se plaignent le plus fort, c'est surtout ceux qui ne pourront plus avoir leurs derniers épisodes de Naruto


Mais ça va rien changer du tout... Une autre plateforme va prendre la place de celle-ci, et tout rentrera dans "l'ordre"... Déjà maintenant, si t'arrives pas à trouver quelque ce que tu veux télécharger, c'est rare.
#27994 par Gclems
22 janv. 2012, 18:58
Pour les pirates, rien n'a changé, et rien ne changera. Megaupload était peut être l'hébergeur le plus connu, mais ça fait des années qu'il est en concurrence avec Fileserve, Filesonic ou RapidShare, pour ne citer qu'eux.
Et de toute façon, d'ici 5 ans, 10 grand max (en gros, quand les connexions très haut débit, et surtout la fibre optique, seront vraiment généralisées), les échanges pirates se feront par FTP personnels interconnectés. C'est déjà comme ça qu'est organisée "la Scène" (les grosses teams qui créent les copies pirates, genre Reloaded et consorts) et en connaissant les bonnes personnes, il y a moyen de tout télécharger en avant première à 10Mo/s, et sans chercher plus de 20secondes.
Tant que la législation du web sera faite par des gens qui n'y connaissent rien, comme c'est le cas partout actuellement, les pirates auront toujours des années lumière d'avance.

J'essaie d'être le plus clair possible, tout en restant dans le respect des règles du Forum, c'est pas évident. J'espère que vous n'avez pas l'impression que je vous explique comment continuer à pirater, ou que je vous y insite...

Ce que je trouve assez étonnant, c'est que vous passez un peu à côté du vrai débat, qui est que Megaupload ne faisait rien de plus illégal que Youtube ou Wikipedia. L'hébergement de fichier est tout ce qu'il y a de plus légal (encore heureux) et le site supprimait systématiquement tout ce qu'il trouvait d'illégal (c'est pour ça que de nombreuses archives warez sont protégées par des mots de passe et ont des noms à la con du genre "vacances à la plage avec le chat de toto".
Beaucoup de fichiers pirates sont échangés via les hébergements gratuits de Free. Ils vont faire fermer Iliad, aussi ?

Pire, la fermeture de Megaupload, ça veut dire qu'à tout moment, pour des raisons politiques (ça tombe pile poil le lendemain de l'action généralisée contre Sopa, tiens tiens) ou autres pétages de câbles, les dirigeants de n'importe quel pays peuvent décider de fermer n'importe quel site internet (y compris La Base Secrète) et de mettre en prison leurs propriétaires, voire leurs visiteurs.
Il n'y a aucune loi dans aucun pays, pour le moment, qui justifiait cette fermeture. Et c'est pas le FBI qui va me rembourser l'abonnement que je venais de renouveler, alors que je m'en servais principalement pour sauvegarder des projets persos (mais pas que, comme tout le monde quoi).


edit : Quant à Anonymous, ils ont beau avoir fait plier un cartel Mexicain il y a trois mois et prouvé par là qu'ils en ont une très grosse, c'est pas en faisant des attaques DDOS sur le site du FBI qu'ils vont les empêcher d'agir n'importe comment. Je pense mêmes qu'ils renvoient pile poil la mauvaise image qu'il ne faut pas donner du web.
#27996 par 14thgunner
22 janv. 2012, 19:06
Yep! Tu as tout à fait raison Gclems!

A noter aussi que les personnes qui Uploadaient le contenu illégal ne seront pas du tout poursuivies. Tout comme les "entreprises" qui mettaient de la pub sur le site...
#27998 par Rodrinho
22 janv. 2012, 19:47
Gclems a écrit :Ce que je trouve assez étonnant, c'est que vous passez un peu à côté du vrai débat, qui est que Megaupload ne faisait rien de plus illégal que Youtube ou Wikipedia. L'hébergement de fichier est tout ce qu'il y a de plus légal (encore heureux) et le site supprimait systématiquement tout ce qu'il trouvait d'illégal

Quand meme pas. Ou alors, ils cherchaient pas bien^^

Gclems a écrit :Beaucoup de fichiers pirates sont échangés via les hébergements gratuits de Free. Ils vont faire fermer Iliad, aussi ?

Attention, si y a un mec d'Orange qui te lit...

Gclems a écrit :Pire, la fermeture de Megaupload, ça veut dire qu'à tout moment, pour des raisons politiques (ça tombe pile poil le lendemain de l'action généralisée contre Sopa, tiens tiens) ou autres pétages de câbles, les dirigeants de n'importe quel pays peuvent décider de fermer n'importe quel site internet (y compris La Base Secrète) et de mettre en prison leurs propriétaires, voire leurs visiteurs.

Ben, c'est surtout ça le principal problème. Demain, ils peuvent décider de fermer wikipedia, ou l'élysée peut décider de fermer Mediapart. Ils en ont les moyens, c'est ça qui est chaud.


Gclems a écrit :edit : Quant à Anonymous, ils ont beau avoir fait plier un cartel Mexicain il y a trois mois et prouvé par là qu'ils en ont une très grosse, c'est pas en faisant des attaques DDOS sur le site du FBI qu'ils vont les empêcher d'agir n'importe comment. Je pense mêmes qu'ils renvoient pile poil la mauvaise image qu'il ne faut pas donner du web.

Faut pas oublier que Anonymous, c'est pas un syndicat ou une association, avec des gens qui ont leur carte Anonymous. C'est des gens indépendants avant tout. Et pour la mauvaise image du web, je vois pas en quoi ils seraient titulaires de l'image de marque des utilisateurs d'Internet. Ils n'ont quand même aucune valeur d'exemple sur les masses ou quoi que ce soit.
#27999 par Gclems
22 janv. 2012, 20:14
Rodrinho a écrit :
Gclems a écrit :Ce que je trouve assez étonnant, c'est que vous passez un peu à côté du vrai débat, qui est que Megaupload ne faisait rien de plus illégal que Youtube ou Wikipedia. L'hébergement de fichier est tout ce qu'il y a de plus légal (encore heureux) et le site supprimait systématiquement tout ce qu'il trouvait d'illégal

Quand meme pas. Ou alors, ils cherchaient pas bien^^

J'aimerai t'y voir, tiens, à rechercher les fichiers illégaux sur les serveurs MegaUpload :) Vu la quantité de données stockées, focément il y en avait des milliers qui passaient au travers des mailles du filet, mais ils supprimaient réellement tout ce qu'ils trouvaient d'illégal (et ça passait souvent par des dénonciations, à priori).

Rodrinho a écrit :Faut pas oublier que Anonymous, c'est pas un syndicat ou une association, avec des gens qui ont leur carte Anonymous. C'est des gens indépendants avant tout. Et pour la mauvaise image du web, je vois pas en quoi ils seraient titulaires de l'image de marque des utilisateurs d'Internet. Ils n'ont quand même aucune valeur d'exemple sur les masses ou quoi que ce soit.

Me fait pas dire ce que j'ai pas dit ^^
Je ne dis pas qu'Anonymous représente le web. Mais depuis quelques mois leur popularité augmente en flèche (depuis qu'ils se sont attaqués à Sony, je dirais), on a souvent parlé d'eux dans la presse (sur internet en particulier, mais aussi dans les JT de papy-mamy ;)). Le truc c'est qu'ils donnent un moyen aux politicards d'embobiner le "tout venant", genre "oh vous avez vu ces vilains pirates informatiques ce qu'ils font, ouh là là".
Le truc, c'est qu'ils ont les moyens de passer à travers toutes les lois et plus ou moins toutes les institutions existantes. Facile de faire peur aux gens avec ça, surtout quand tu leurs dis qu'Anonymous n'a pas de chef.
En plus, ils laissent un message assez ambigüe : Ils font des actions relativement louables (je repense notamment à leur altercation avec le cartel, ou à leurs actions contre les sites pédophiles du HiddenWiki et leurs visiteurs) mais ils disent à qui veut bien l'entendre qu'ils sont pour la liberté totale sur le net, notamment niveau piratage. Donc en gros, ils s'en foutent de tuer la culture...
#28000 par Rodrinho
22 janv. 2012, 20:54
Le truc, c'est que n'importe qui peut s'exprimer à la place d'anonymous.
Partout, on a parlé de la menace de s'attaquer à Youtube, Facebook et Twitter. Mais, sur le twitter YourAnonInfo, ils disaient :
Lulz at people saying we would take down Twitter, FaceBook, and YouTube... why would Anon take down how we send our messages?

On peut pas dire "Anonymous est contre ça", ou "Anonymous est pour ci".
Y a pas d'ambiguité dans le discours, puisqu'il n'y a pas de "discours officiel Anonymous"
#28001 par Gclems
23 janv. 2012, 10:37
Ben puisqu'ils communiquent officiellement via Youtube, Twitter et Facebook, il y a bien un discours officiel ;)

Sinon, on est peut être allés un peu vite, en disant qu'il suffirait de se rabattre sur les alternatives à MU : http://pro.clubic.com/legislation-loi-internet/telechargement-illegal/actualite-470984-affaire-megaupload-filesonic-stoppe-fonctions-partage.html
#28004 par Lasc
24 janv. 2012, 11:42
Ce qui m'irrite un poil dans cette histoire (je ne parle pas des actions du FBI, capillotractées, mais on reste au stade de l'information judiciaire et rien ne peut préjuger de l'issue du procès), c'est l'hypocrisie générale des pirantins. Quand on lit les réactions, on a l'impression que le souci principal, c'est l'accès gratuit à la culture. On te sert des arguments - attention je vais être légèrement caricatural - comme quoi "je veux mon coffret Naruto dans mon supermarché en bas de chez moi et moins cher si possible, merci les industries maléfiques du divertissement qui abrutissent les masses". On te sert qu'on prend aux riches pour donner aux pauvres, en disant cyniquement (par ailleurs) qu'on est prêt à acheter plus si c'est moins cher, et donc rendre plus riches des riches qui se seraient adaptés à l'économie du net. Va comprendre quelque chose.

Ils ont une réflexion de pur consommateur. Ils ne réfléchissent pas à ce qu'il y a derrière. Derrière le gratuit, il y a une entreprise qui a un modèle économique différent des majors, certes. Financé par la pub, qui rémunère ceux qui abreuvent de liens, qui se fout des principes de base de la neutralité du net (tu viens chez moi, tu paies, je libère ta connexion pour télécharger plus et uploader plus), qui filtre (les liens les moins cliqués ont plus de chances d'être mis à la trappe en cas de surcharge du serveur) et pour qui la culture est un fichier bourré d'octets sans valeur propre (on ne rémunère pas les producteurs, on ne se pose même pas la question de savoir s 'ils sont "maléfiques" ou non), puisque ce qu'on vend, c'est du temps de cerveau humain disponible, comme dirait l'autre. On va me dire que Megaupload a une façade légale : oui, mais l'accusation ne porte pas sur ça. Rapidshare a déjà été jugé et s'en est (relativement) bien sorti en retirant réellement les liens dont on se plaint (pas comme Megaupload, qui ne fait que masquer le retrait en changeant juste les liens mais en conservant leur destination). Meagupload est légitime à défendre ce modèle économique s'il reste légal, mais je n'irai pas défendre ce modèle pour autant.

Les pirantins t'expliquent par ailleurs qu'ils se battent pour les libertés du net (drôle de façon du reste d'épargner les mastodontes Google, Facebook et compagnie, qui sont aux antipodes du principe même d'internet). Ok, alors, battez-vous pour trouver des moyens de financement alternatifs qui satisfasse ceux qui sont à l'autre bout de la chaîne, cherchez à redéfinir le droit d'auteur (par exemple, en ne confondant pas "libre" et "gratuit"), ou plus simplement défendez ces valeurs (contre l'ACTA et autres joyeusetés), mais ne défendez pas Megaupload. Megaupload est tombé et c'est normal! Si on pirate, on assume aussi...
#28011 par xsaga2001
24 janv. 2012, 17:35
Lasc a écrit :Ce qui m'irrite un poil dans cette histoire (je ne parle pas des actions du FBI, capillotractées, mais on reste au stade de l'information judiciaire et rien ne peut préjuger de l'issue du procès), c'est l'hypocrisie générale des pirantins. Quand on lit les réactions, on a l'impression que le souci principal, c'est l'accès gratuit à la culture. On te sert des arguments - attention je vais être légèrement caricatural - comme quoi "je veux mon coffret Naruto dans mon supermarché en bas de chez moi et moins cher si possible, merci les industries maléfiques du divertissement qui abrutissent les masses". On te sert qu'on prend aux riches pour donner aux pauvres, en disant cyniquement (par ailleurs) qu'on est prêt à acheter plus si c'est moins cher, et donc rendre plus riches des riches qui se seraient adaptés à l'économie du net. Va comprendre quelque chose.

Ils ont une réflexion de pur consommateur. Ils ne réfléchissent pas à ce qu'il y a derrière. Derrière le gratuit, il y a une entreprise qui a un modèle économique différent des majors, certes. Financé par la pub, qui rémunère ceux qui abreuvent de liens, qui se fout des principes de base de la neutralité du net (tu viens chez moi, tu paies, je libère ta connexion pour télécharger plus et uploader plus), qui filtre (les liens les moins cliqués ont plus de chances d'être mis à la trappe en cas de surcharge du serveur) et pour qui la culture est un fichier bourré d'octets sans valeur propre (on ne rémunère pas les producteurs, on ne se pose même pas la question de savoir s 'ils sont "maléfiques" ou non), puisque ce qu'on vend, c'est du temps de cerveau humain disponible, comme dirait l'autre. On va me dire que Megaupload a une façade légale : oui, mais l'accusation ne porte pas sur ça. Rapidshare a déjà été jugé et s'en est (relativement) bien sorti en retirant réellement les liens dont on se plaint (pas comme Megaupload, qui ne fait que masquer le retrait en changeant juste les liens mais en conservant leur destination). Meagupload est légitime à défendre ce modèle économique s'il reste légal, mais je n'irai pas défendre ce modèle pour autant.

Les pirantins t'expliquent par ailleurs qu'ils se battent pour les libertés du net (drôle de façon du reste d'épargner les mastodontes Google, Facebook et compagnie, qui sont aux antipodes du principe même d'internet). Ok, alors, battez-vous pour trouver des moyens de financement alternatifs qui satisfasse ceux qui sont à l'autre bout de la chaîne, cherchez à redéfinir le droit d'auteur (par exemple, en ne confondant pas "libre" et "gratuit"), ou plus simplement défendez ces valeurs (contre l'ACTA et autres joyeusetés), mais ne défendez pas Megaupload. Megaupload est tombé et c'est normal! Si on pirate, on assume aussi...

Je te dit juste merci, merci au moins quelqu'un de mon avis qui ne me prends pas pour une "abrutit" par ce que je trouves ça normal la fermeture de megaupload!!! Merci