#36371 par xXTenma's-ShadowXx
24 juin 2015, 17:39
Coucou tout le monde!
Alors, j'ouvre un nouveau topic dans le forum Yawara! Parce que je me rend compte qu'il n'y a pas de sujet un peu général sur cette saga. Peut-être que c'est parce que beaucoup d'entre vous ne l'ont pas lu ou vu?
Dans tout les cas, j'invite ceux pour qui ce ne serait pas le cas à venir me donner vos avis et à (éventuellement) vouloir lire le mien. :)

Voilà voilà, j'ai commencé il y a un peu plus d'un mois la série animée de Yawara! (124 épisodes, go!>w<) parce que c'était un des seuls que je ne connaissais pas encore de Naoki Urasawa - et pour cause vu sa faible diffusion. N'étant pas une adepte des scans et la version française du manga étant inexistante, je me suis alors lancée dans cet anime avec l'espoir d'un jour en arriver au bout.
Avant de commencer à donner mes impressions sur cette saga j'aimerais demander si des gens qui auraient lu et vu à la fois le manga et l'anime (ou bien qui tout simplement seraient bien renseignés sur les deux) si l'on peut noter une grande différence entre les deux supports, ou si, à la façon dont l'est Monster, le manga aurait été scrupuleusement suivi au point d'en proposer une version plus que fidèle? Car n'ayant pas lu le manga, je ne pourrais donner ma critique que de ce que la saga animée adaptée à pu m'en donner.

Alors. Je n'en suis pour l'instant qu'à l'épisode 57 où [spoiler]Yawara à gagné la coupe du monde de judo à la catégorie de poids libre et veut une nouvelle fois arrêter le judo.[/spoiler] (donc s'il vous plait pas de spoil de ce qui se passe après hein, j'ai encore réussi à me préserver de tout ça...!^^')
Mais, pour ce que j'ai pu voir, je dirais que mon bilan par rapport à cette saga est très positif! Pour tout dire, je ne m'attendais pas forcément à adorer cette saga car je ne suis ni une grande amatrice des mangas sportifs (même si je prends parfois plaisir à en lire), ni une fervente fan des histoires romantiques. De plus, je pensais (oh mauvais préjugé, sois-je maudite pour avoir pensé ça du maître...!u___ù'') que comme c'était une première histoire longue d'Urasawa, elle allait peut-être être moins bien réussie que les autres, sans compter que le manga sportif sur longue durée est assez dur à bien créer, si l'on veut toujours que le public soit désireux de savoir la suite. Surtout qu'avec le personnage de Yawara, qui est un génie du judo, il est difficile parfois de se demander si elle va ou non perdre (l'issu des matchs pourrait paraître pour le moins prévisible).
MAIS. J'ai été vraiment impressionnée par la qualité de ce manga, et c'est bien là que l'on reconnait le génie d'Urasawa. Bien sûr, le suspens et la tension psychologiques sont peut-être moins skotchant que dans Monster ou Billy Bat (mais là n'est pas l'intention: aucune comparaison n'est donc possible!), mais dans sa catégorie, il se démarque quand même très bien sous bien des aspects! Et en plus, il n'est pas sans présenter tout les prémisses qui feront par la suite le succès et le charme des mangas d'Urasawa.

Tout d'abord je trouve que le premier point fort, c'est de réussir à intégrer dans ce manga à la trame super classique (une jeune fille hyper douée pour le judo va devenir la star numéro un des jeunes de sa génération en conquérant le monde de son sport) à un scénario rempli de surprise et de rebondissement. En fait, ce qui fait la principale différence avec les autres mangas sportifs de ce genre c'est que l'héroïne se refuse à ce succès et préfère une vie normale: mais là, on tombe dans un autre scénario classique, celui de la jeune adolescente qui rêve du prince charmant et de tomber amoureuse en "profitant de la vie". Je pense que le scénario de Yawara! peut aussi se lire comme ça: la jeune fille se refuse d'entrer dans un monde en pensant qu'il l'empêchera de vivre normalement sa vie, alors qu'au contraire il lui permettrai de l'apprécier d'autant plus. Il y a un parallèle évident avec le scénario de "la jeune fille se refuse de rentrer dans le monde des adultes en pensant qu'il l'empêchera de profiter de ses années de jeunesse (Yawara se situe dans la période pivot où la jeune fille qu'elle est va devenir une jeune femme), alors qu'en réalité il l'aidera à grandir. Finalement, elle finira par accepter cette situation et deviendra alors une femme."
Le récit de Yawara! est une quête initiatique et rentre ainsi dans une catégorie classique tout en en proposant une vision tout à faire originale. Mais là sont réunis les premiers ingrédients d'un succès: peut importe le public, le lecteur peut facilement s'identifier à l'héroïne mais aussi être intrigué par la façon dont l'histoire va se dérouler.

Le deuxième point fort de l'histoire, c'est la façon dont Urasawa arrive à rendre une trame qui tourne autour des thèmes du sport et du romantique absolument attrayante pour tous. Je ne peux pas être sure de ce qui exerce une telle impression mais je pense que cela vient de la diversité des personnages et de leurs différents profils qui finissent finalement par s’entremêler autour de thèmes communs (des personnages comme Matsuda ou Kazamatsuri passent aussi bien de la trame sportive à la trame romantique que de la trame romantique à la trame sportive) mais aussi au grand humour de la saga. Peu importe le domaine, les gags sont en effet nombreux. Je pense également que le judo est un sport assez simple et que c'est pourquoi il est assez facile de suivre un match -et donc de s'enthousiasmer en se demandant qui va gagner et comment-.

Ensuite, au niveau des personnages (parce que ce serait une honte de ne pas en parler lorsqu'on soulève les points forts d'un manga d'Urasawa!)...et bien là encore, le maître frappe fort! Les personnages ne sont pas aussi ambigus que dans Monster par exemple mais là encore, le but est différent: dans Monster, l'objectif est de montrer en chaque personnage un individu humain donc forcément ambigu, alors que dans Yawara!, ils doivent être chacun destinés à un rôle bien précis pour donner du peps à l'intrigue et la rendre dynamique (Jigoro le dit lui même lorsqu'il désigne Sayaka pour être la rivale de sa petite fille: "Une héroïne à besoin d'une rivale!". Et à cela s'ajoute un grand père obstiné dans le rôle de Jigoro, un beau parleur dans le rôle de Kazamatsuri...)! Les personnages sont un peu caricaturaux comme dans les histoires courtes de l'agent Yamashita (qui me rappelle soit dit en passant le journaliste Matsuda!), mais sont tous très attachants chacun à leur façon parce que très différents mais en grande harmonie puisqu'ils font avancer l'histoire. Certains personnages, leur passé et leur destin, ne sont pas sans prévoir ce qui fera le charme des personnages d'Urasawa dans ses œuvres à venir (j'ai notamment été très touchée par Fujiko ^^).
Pour l'instant, mes préférences au niveau des personnages vont naturellement vers Matsuda, Fujiko, Yawara et Jigoro, mais il est presque dur de n'en citer qu'un seul! Beaucoup de personnages méritent notre attention. ;)

Enfin voilà. Je ne sais pas ce que vous en pensez de votre côté, mais j'ai pour ma part été très surprise de l'attrait que cette série à finalement eu sur moi. La preuve que définitivement, j'aime VRAIMENT le travail d'Urasawa... :)
#36374 par Valdi
24 juin 2015, 23:33
J'ai lu 64 chapitres en scans fr. J'avais commencé à regarder la série à un moment (sous-titres US, 10 épisodes), mais j'ai arrêté, je crois que mon ordinateur n'était pas fait pour ça.

Je suis pas très shonen sportifs, mais j'aime beaucoup (davantage que Happy!). Yawara est trop mignonne (>W<), et son grand-père est le papy le plus épique que j'aie jamais vu. :D
#36375 par xXTenma's-ShadowXx
27 juin 2015, 21:00
Aah! J'ai en effet vu sur un topic du forum que certains avaient des liens pour lire les scans français: je pense que je pourrais jeter un coup d’œil quand j'aurais fini de regarder l'anime (parce que je suis maintenant bel et bien décidée à aller au bout des 124 épisodes! ;) )
Mais du coup, tu as vu une partie des deux versions: est-ce que tu te souviens de s'il y avait grande différence entre les deux? (pour ce qui te reste de souvenir? :) )
Je trouve aussi que c'est une saga très agréable même si l'on est pas fan du genre. Personnellement je n'ai lu que le premier tome de Happy! pour le moment mais j'en ai beaucoup entendu parler, mais pour ce que j'ai pu voir, c'est un genre tout différent (et beaucoup plus étrange et plus mature que Yawara!). Je ne sais pas quelle saga je préférerais mais finalement ma préférence irait peut-être à Yawara!
D'ailleurs, même dans le début de Happy!, on dirait que Urasawa à "recyclé" les éléments bases qui faisaient le succès de Yawara!. L'héroïne est très douée pour un sport et se lance à la conquête d'un prix, le grand père est remplacé par des enfants (ce rapport est souvent établi par l'auteur), Miyuki à une rivale insupportable et très riche et le principal des deux Yakuzas ressemble beaucoup à Matsuda. Le scénario et les questions qu'il soulève sont toutes autres bien sûr.

Je suis bien d'accord pour dire que Yawara (ah oui, pourtant à priori ce n'est pas mon genre de personnage préféré mais elle est vraiment trop mignonne!<3) et Jigoro sont de superbes personnages! Je me bats pour me décider de si ma préférence va à Jigoro ou Yawara, mon cœur balance à la vue de chaque action des deux personnages...^^
#36376 par Valdi
27 juin 2015, 23:26
La rivale de Yawara est bien plus supportable que celle de Miyuki, tu verras si tu continues. :o

Et la série Yawara! est plus légère.

J'ai pas vu beaucoup de différences entre les scans et l'anime, si ce n'est la scène de romance au parc, avec Kazamatsuri qui n'arrête pas de repérer des ex. xD
Cette scène est absente du manga, ou alors elle apparaît bien plus tard, après 64 chapitres.
C'est tout ce dont je me souviens comme différences. D'un autre côté, avec 10 épisodes, je suis pas allé loin. :D
#36377 par xXTenma's-ShadowXx
30 juin 2015, 09:55
C'est ce que j'ai entendu dire aussi...! Ceci dit, Sayaka est certes énervante, mais elle reste supportable. Je pense que déjà, elle est pas pire qu'Eva dans Monster, donc bon, elle est forcément moins horrible que la rivale de Miyuki dans Happy!
Et je pense aussi d'après ce que j'ai lu un peu partout que Yawara! est plus léger que Happy!.

Ah, je ne savais pas que cette scène était absente du manga! Bah après, les ex de Kazamatsuri apparaissent de façon assez récurrente dans les scènes comiques de la saga.
Mais merci beaucoup pour l'information: ça veut donc dire qu'il y a surement des différences entre manga et anime (ceci dit, même dans Monster, il y a de très subtiles différences entre le manga et l'anime).
Dans tout les cas, je lirais les scans une fois l'anime achevé! ;)
#37962 par Bertin
11 juin 2019, 09:58
J'ai regardé quelques épisodes de ce saga et je l'ai aimé. Je ne suis pas encore allé plus loin mais je suis en train de télécharger une à une le reste des épisodes. J'aime beaucoup Yamara et j'adore son histoire
#37972 par HP-L
16 juin 2019, 12:42
Il n'existe pas, à l'achat, de version sous-titré française... donc le relais d'un fansub, ne devrait pas poser de problème.

Il faut savoir faire le distinguo entre un relais qui serait préjudiciable financièrement à l'auteur et un relais qui ne l'est pas. En l’occurrence, ici nous sommes dans le second cas. Et puis si c'était à la vente je l'achèterai, or ça ne l'est pas.

Et je ne vois pas pourquoi tu évoques des scans, je n'en ai pas demandé.

Bref, si quelqu'un passe par là, il peu me mp au pire.
#37973 par BigFire
16 juin 2019, 16:24
HP-L a écrit :Il n'existe pas, à l'achat, de version sous-titré française... donc le relais d'un fansub, ne devrait pas poser de problème.

Il faut savoir faire le distinguo entre un relais qui serait préjudiciable financièrement à l'auteur et un relais qui ne l'est pas. En l’occurrence, ici nous sommes dans le second cas. Et puis si c'était à la vente je l'achèterai, or ça ne l'est pas.


Juridiquement cet argument ne tient pas. Au pire il y a toujours moyen d'acheter la version originale.
#37974 par Wang Tianjun
17 juin 2019, 06:57
+1 avec BigFire.

En outre, je garde ma casquette de modérateur sur la tête : c'est la règle sur le site et sur le forum, point. Au-delà du préjudice porté à l'auteur, c'est aussi le site qui serait dans le radar des ayant-droits s'il devenait une plateforme d'échange de liens illégaux.