Tout ce qui touche aux BD, manga, comics, manhwa, livres...
#15906 par BigFire
14 nov. 2010, 17:52
Bon à ce que je vois tu es devenue complètement accro comme la plupart des personnes qui postent sur ce sujet.

mycea a écrit :
Spoiler : :
le passage de la torture que Michonne inflige à son tortionnaire m'a sacrément rebutée... faudra pas qu'ils nous en fassent trop des comme ça !! C'est gratuit, ça sert à rien, du gore pour le gore selon moi... et en plus le gus est même pas mort donc ça promet pour la suite. Bon à part ça l'idée de rencontrer une autre communauté d'humains était très bonne, l'idée du chef timbré état aussi excellente, et la perspective d'une guerilla entre clans est... bonne, oui, ça c'est sûr. Mais horrible en même temps.


Spoiler : :
En effet cette séquence est insoutenable, même moi je me suis senti mal à l'aise quand je l'ai lue mais je me dis qu'elle colle parfaitement bien à l'ambiance du récit et au contexte. Et le fait qu'elle soit insoutenable montre déjà qu'elle est réussie et aussi qu'on a encore le recul face à ce contexte si particulier.
Les humains agissent vraiment comme des monstres et c'est dans ces tomes que l'on se rend compte que les hommes sont bien pires que les zombies au final.


Bref j'attends la suite avec impatience. Sachant que je vais devoir laisser passer la semaine avant de revenir à la librairie (sauf miracle...) ça va être dur.


Et il reste encore des surprises pour la suite des évènements^^
Bon courage pour l'attente en tout cas
#15911 par mycea
14 nov. 2010, 18:07
Spoiler : :
C'est certain que le passage de la torture met bien en exergue le fait que les humains perdent la boule et en effet, deviennent plus dangereux que les zombies eux-mêmes. Et cette Michonne semble avoir une inquiétante double personnalité. Si jamais elle se retourne contre eux, elle est super dangereuse ! sans compter d'autres, comme Carol, qui déménagent pas mal aussi. Et Rick, je le trouve toujours vraiment tangent. Il a quand même assassiné le prof de sang froid...
#15913 par Drucci
14 nov. 2010, 19:11
Je rejoins l'avis de BigFire sur

Spoiler : :
la scène de la torture du Gouverneur. Je crois que j'ai jamais vu un truc aussi gore dans une série (même dans Berserk), c'est vraiment répugnant mais ce qui est vraiment bien fait c'est qu'on compatit pour Michonne, on comprend son côté inhumain, mais en même temps on est vraiment gêné/dégoûté par ce passage.

En tout cas je considère pas que c'est du gore gratuit, ça a son importance et sa place dans cette histoire et c'est même un des passages les plus marquants de l'intrigue.
#15962 par BigFire
15 nov. 2010, 11:09
Alors le tome 13 est prévu.... pour mars 2011, patience... :D

Son titre: Point de non-retour

Image
#16123 par Drucci
17 nov. 2010, 18:31
Classe la couverture, j'espère qu'on en apprendra plus sur le personnage du prêtre!

Et le titre ne fait que confirmer ce à quoi on s'attendait à la fin du tome 12... ça promet. :fear:
#16716 par mycea
28 nov. 2010, 17:56
J'en suis au tome 11 et je résiste vaillamment pour échelonner ma lecture. Le tome 12 devrait cependant bientôt tomber.
Et c'est chouette parce que l'intrigue continue de prendre de l'ampleur :

Spoiler : :
la perspective d'une excplication scientifique nous tient en haleine, et on est particulièrement intrigués par ces zombies sans force qui semblent en fin de "vie": la durée de vie d'un zombie est-elle limitée dans le temps ? Et qu'ont fait les humains pour en arriver là ?
Les derniers événements ont été particulièrement chauds avec la mort des jumeaux et l'épisode des chasseurs cannibales... J'avoue que le gamin homicide m'a sciée tout autant que la justice faite par le petit Carl...
Quand à la justice faite par l'équipe de Rick sur les chasseurs, elle est simplement répugnante : j'ai l'impression qu'il n'y a plus aucun personnage humain dans cette série... mais ce qui est angoissant, c'est qu'on continue de les apprécier parce qu'on est en totale empathie ! Jusqu'où va-t-on aller comme ça ?
Le danger venait des zombies, et progressivement les humains sont devenus bien plus dangereux. Maintenant, chacun doit se méfier de lui-même, car il s'est aperçu qu'au fond de lui repose un criminel. Et c'est bien le plus terrible. Ces personnages ont-ils une chance de redevenir humain en cas de retour à la normale ?
#16735 par BigFire
28 nov. 2010, 21:08
Je vois que la série te captive toujours. Comme quoi j'ai réussi à faire adhérer de nombreuses personnes à du comics et qui parle en plus de zombies.

Tu en es au tome 11, il s'est donc passé de nombreuses choses depuis
Spoiler : :
La mort de Tyresse qui est surprenante car on s'imagine jusqu'à la dernière minute l'arrivée de Michonne in extremis pour le sauver et finalement non.
On a aussi le massacre des autres membres du groupe dont la femme et le bébé de Rick.
L'autre élément que j'ai apprécié par la suite c'est le passage de Rick avec le téléphone. Je trouve cette scène particulièrement réussie et on voit comment un être humain essaie de se raccrocher à quelque chose pour ne pas complètement sombrer. On avait aussi ça avec Tom Hanks dans seul au monde et son ballon. Et finalement quand on voit le comportement de Rick et du téléphone on relativise énormément celui de Michonne et c'est ça qui est génial. On suivait et on avait la psychologie de Rick en tête donc avant on ne pouvait pas comprendre celui de Michonne et c'est progressivement et suite aux malheur que le personnage principal a suivi que l'on comprend comment les différents protagonistes ont sombré ou trouvé un moyen de ne pas devenir complètement fou.


Sinon au vu de tes interrogations, je sens que le tome 12 va particulièrement te plaire.
A ce moment là tu nous auras rattrapé et tu attendra comme tout le monde avec impatience le mois de mars^^
#16741 par Drucci
28 nov. 2010, 21:51
D'accord avec BigFire,

Spoiler : :
le coup du téléphone est tout simplement génial, c'est à la fois simple, triste et très bien vu... et surtout ça fait tout de suite paraitre Michonne pour quelqu'un de "normal" après qu'on ait eu des doutes à son sujet depuis sa première apparition.

Par contre je suis surpris que tu aies pas mentionné le tome 8 et le passage traumatisant où la majorité du groupe succombe à l'attaque du Gouverneur (surtout Lori et le bébé)!
#16821 par mycea
02 déc. 2010, 11:05
Ouaip, vous avez bien raison tous les deux :

Spoiler : :
Je ne parlais que des derniers tomes lus dans mon message, c'est pour ça. Le passage du téléphone est énorme, un des meilleurs du comics. ça fait écho à une scène équivalente de Ray bradbury dans Chroniques martiennes, je suis certaine qu'ils y ont pensé. En revanche je n'ai jamais pensé que Michonne était folle parce qu'elle parlait seule (moi, ça m'arrive :D). le coup du téléphone, pour Rick, est nettement plus inquiétant... surtout s'il l'entend sonner. Honnêtement, je me suis demandé ce qu'il en était véritablement.
Quant à la disparition de Tyreese (et des autres), j'avoue avoir eu du mal à l'avaler. C'est dommage de supprimer ce personnage comme ça. Lori et le bébé, je sais pas pourquoi mais je m'y attendais. Et après l'épisode avec le gouverneur je me demandais même s'il n'allait pas y avoir qu'un seul survivant : Rick. M'étant imaginé le pire, j'ai finalement été soulagée par ce tome d'élimination en série.
Enfin, j'ai lu le tome 12 et il est énorme !! On se demande vraiment ce qu'il va se passer ensuite, et ce que cache cette communauté : Mais un peu de retour au calme ne fait pas de mal.
Question cruciale : d'où viennent les steaks ? :fear:
Ils sont mal pour la nourriture, va falloir faire quelque chose !!
#18913 par Smurk
20 janv. 2011, 04:19
Finalement, vous n’etes pas bien loin derriere le rythme de publication original.

Spoiler : :
Ce qui m’etonne, c’est qu’il faille arriver au gouverneur pour que les lecteurs finissent par admettre que Rick serait peut-etre un tout petit peu maboule. Hmm. Ca fait quand meme bien longtemps qu’il deraille franchement, et plein de choses auraient du nous revolter depuis longtemps. Seulement, comme le dit si bien Mycea, on est tellement dedans qu’on se dit « oui, il faudrait peut-etre en arriver la », alors que non, heureusement non, il ne faudrait pas ! Que toutes les « bonnes » decisions, qui leur ont permis de survivre jusque-la, les ont aussi toujours fichu dans le petrin et ont toujours tue un ou plusieurs personnages. Personnellement, j’ai trouve la mort de tout le monde un peu baclee (a la fin de la prison). Par contre, oui, c’est tres triste de perdre Tyreese, surtout qu’il avait vraiment la mega-classe et qu’il apportait un peu de bon-sens en contre-balancant les decisions foireuses de Rick... Et pis, quoi, il avait survecu au gymnase et, rien que pour ca, il aurait du gagner un peu d’immortalite. ;)
#18950 par Drucci
20 janv. 2011, 23:59
J'ai pas l'histoire détaillée en tête mais

Spoiler : :
dans mes souvenirs on se dit que Rick va un peu loin pour la première fois quand il bute de sang froid le prisonnier qui menaçait de les flinguer. Mais bon pour moi il devient vraiment fou après la mort de Lori et là où la parution française s'est arrêtée il a l'air d'avoir craqué (il s'apprête à récupérer les armes pour prendre le contrôle de la communauté "paisible" où s'est réfugiée la bande). Le truc comme tu le dis c'est qu'à chaque fois son choix se défend. Et même si ça coûte la vie à plusieurs membres du groupe systématiquement, quand Rick dit que ça aurait probablement été pire sinon on (enfin moi en tout cas :nerd: ) a tendance à le croire!
#19186 par BigFire
25 janv. 2011, 13:05
Smurk a écrit :Finalement, vous n’etes pas bien loin derriere le rythme de publication original.

Spoiler : :
Ce qui m’etonne, c’est qu’il faille arriver au gouverneur pour que les lecteurs finissent par admettre que Rick serait peut-etre un tout petit peu maboule. Hmm. Ca fait quand meme bien longtemps qu’il deraille franchement, et plein de choses auraient du nous revolter depuis longtemps. Seulement, comme le dit si bien Mycea, on est tellement dedans qu’on se dit « oui, il faudrait peut-etre en arriver la », alors que non, heureusement non, il ne faudrait pas ! Que toutes les « bonnes » decisions, qui leur ont permis de survivre jusque-la, les ont aussi toujours fichu dans le petrin et ont toujours tue un ou plusieurs personnages. Personnellement, j’ai trouve la mort de tout le monde un peu baclee (a la fin de la prison). Par contre, oui, c’est tres triste de perdre Tyreese, surtout qu’il avait vraiment la mega-classe et qu’il apportait un peu de bon-sens en contre-balancant les decisions foireuses de Rick... Et pis, quoi, il avait survecu au gymnase et, rien que pour ca, il aurait du gagner un peu d’immortalite. ;)



Spoiler : :
Personnellement je ne suis pas d'accord. Situations exceptionnelles, choix exceptionnels.
Pour ma part Rick a à chaque fois fait des choix posés et réfléchis et à mon avis la situation aurait été bien pire s'il ne les avait pas prises ou s'il en avait pris d'autres.
Tous les choix n'étaient pas forcément judicieux mais la plupart étaient cohérent et logique.
Pour ce qui est de Tyresse, mouai je ne suis pas particulièrement convaincu de l'équilibre qu'il apportait. C'est quand même le gars qui a couché avec deux femmes créant ainsi des tensions et dont une s'est suicidée. Pour ma part i la eu largement sont lots de casseroles.

Pour ce qui est des morts à la pelle. Pour ma part aussi cela a été un peu beaucouop. Je ne dis pas que cela a été baclé mais je comprends aussi la volonté de l'auteur. On ne peut pas faire à chaque fois un mort par-ci un mort par-là.
Là au moins ça marque. Après certains perso auraient mérité de vivre et d'être exploité un peu plus longtemps et Kirkman l'admet également. C'est le cas d'Axel pour exemple.
#19260 par Smurk
27 janv. 2011, 03:16
Spoiler : :
Je ne sais plus qui c'est, Axel... C'est l'ex-taulard bien costaud avec des longs cheveux ? Ouais, il etait bien sympathique. Du reste, c'est vrai que l'auteur ne pouvait pas les tuer un a un et, puis en fait, en y reflechissant, ce n'est pas tellement bacle. C'est juste tellement rapide et surprenant.

Quant a Rick, je ne suis pas d'accord avec l'idee meme de "situations exceptionnelles, choix exceptionnels". Toutes les atrocites que nos petits heros croisent au bord de leur route (les jeux du cirque, etc) sont justifiables d'une facon ou d'une autre. Si tu prends Rick, tout frais sorti de l'hopital et que tu le fais descendre un petit garcon psychopathe parce que "c'est un danger pour le clan", personne n'adhererait : Rick serait un monstre, etc. S'il fait ca au tome 25, apres avoir vecu toutes ces horreurs, on compatit, on se dit "pourquoi pas". La donne a-t'elle change vraiment ? Non, ce qui a change, c'est qu'on s'est habitue aux petites horreurs quotidiennes et que c'en est juste une de plus, et pas beaucoup plus horrible que la derniere. Rick n'est pas moins fou dans un cas que dans l'autre.

Pour moi, je vois cette serie non pas comme un guide de survie en milieu hostile, mais comme une reflexion sur la notion d'humanite. Comment, peu a peu, on justifie des trucs de plus en plus horribles. Et comment au final, entre bouffer ses copains et les faire tuer sciemment (ou les faire vivre comme des animaux), ya pas beaucoup de difference.
#19354 par BigFire
28 janv. 2011, 10:09
Spoiler : :
Je ne sais plus qui c'est, Axel... C'est l'ex-taulard bien costaud avec des longs cheveux ? Ouais, il etait bien sympathique. Du reste, c'est vrai que l'auteur ne pouvait pas les tuer un a un et, puis en fait, en y reflechissant, ce n'est pas tellement bacle. C'est juste tellement rapide et surprenant.


Spoiler : :
Pour ce qui est de la mort d'une partie du groupe en effet c'est assez précipité. Cela m'a également surpris à la première lecture mais je comprends le choix de l'auteur. En effet Axel est le biker. D'ailleurs pour cette séquence Kirkman a avoué avoir tué beaucoup de personne d'un coup et regrette justement la mort d'Axel qui avait encore du potentiel.


Spoiler : :
Quant a Rick, je ne suis pas d'accord avec l'idee meme de "situations exceptionnelles, choix exceptionnels". Toutes les atrocites que nos petits heros croisent au bord de leur route (les jeux du cirque, etc) sont justifiables d'une facon ou d'une autre. Si tu prends Rick, tout frais sorti de l'hopital et que tu le fais descendre un petit garcon psychopathe parce que "c'est un danger pour le clan", personne n'adhererait : Rick serait un monstre, etc. S'il fait ca au tome 25, apres avoir vecu toutes ces horreurs, on compatit, on se dit "pourquoi pas". La donne a-t'elle change vraiment ? Non, ce qui a change, c'est qu'on s'est habitue aux petites horreurs quotidiennes et que c'en est juste une de plus, et pas beaucoup plus horrible que la derniere. Rick n'est pas moins fou dans un cas que dans l'autre.


Spoiler : :
Justement tu soulignes parfaitement que la situation a changé. Le quotidien des individus a changé car le monde a changé considérablement. On ne vit plus de la même manière, d'ailleurs c'est de la survie. C'est donc normal que certains choix auraient été surprenants au début car au départ on ne rend pas encore en compte l'ampleur du changement du monde. Donc forcément il y a une évolution de la vision du lecteur. De plus Rick avait pensé à tuer le gosse mais il ne l'a pas fait. Nuance.
C’est comme dans le film The Road, les hommes ont perdu toute humanité car l’environnement a fait qu’ils n’ont plus le choix et on voit leur vraie nature. Cela montre tout simplement que c’est la société qui sociabilise et qui conditionne l’être humain.


Spoiler : :
Pour moi, je vois cette serie non pas comme un guide de survie en milieu hostile, mais comme une reflexion sur la notion d'humanite. Comment, peu a peu, on justifie des trucs de plus en plus horribles. Et comment au final, entre bouffer ses copains et les faire tuer sciemment (ou les faire vivre comme des animaux), ya pas beaucoup de difference.


Spoiler : :
Je suis d’accord sur la notion d’humanité mais l’humanité dépend aussi de son environnement et le fait de pouvoir l’appréhender et de pouvoir créer une société. Or là ce n’est plus le cas. La société telle qu’on la connait est partie en éclat, donc c’est normal que les règles changent pour pouvoir survivre. Vivre en bisounours ce n’est pas tenable car il y aura toujours des éléments instables. Or comme il n’y a plus de société telle que nous la connaissons, il n’y a plus de moyen de les réguler de les contrôler. En conséquent pour préserver l’ensemble du groupe des choix qui peuvent paraître extrême peuvent se comprendre.
#19378 par mycea
28 janv. 2011, 19:54
Spoiler : :
Eh bien moi je pense que vous avez tous les deux raison... Oui, les actions de Rick sont condamnables... Mais le groupe aurait-il survécu sans lui ? Sans aller jusqu'au comportement "bisounours", il est à craindre que quelqu'un de plus modéré aurait commis d'autres fautes, pas d'inhumanité certes, mais qui auraient pu coûter plus. En fait il est très difficile de savoir ce qui serait mieux en terme de survie, dans la mesure où nous ne sommes pas dans une situation identique (encore heureux d'ailleurs). Je crois qu'il ne faut pas oublier ce fait là... étant loin de tout ça, il est extrêmement présomptueux de balancer nos jugements, comme pour toute situation extrême. Ce qui ne doit pas nous empêcher, en effet, de percevoir toute l'horreur de la chose. En tant que lecteur, on n'accepte pas les horreurs que fait Rick... On les discute, on les alimente de tel ou tel argument.. et on essaie de comprendre. Cela est passionnant. C'est ça qui est désarçonnant aussi.
#19631 par Smurk
31 janv. 2011, 13:08
Je sais qu'on n'est pas là pour philosopher mais, je trouve dommage que nous mélangions humanité et société... Entre deux cas extrêmes, comme ceux dont je parlais, les hommes n'ont pas changé, le monde n'a pas changé. Ce qui change, c'est notre perception de la société.
Rester humain, justement, c'est ne pas tolérer qu'on fasse certains trucs atroces parce que l'absence de société nous y oblige. Je ne dis pas que ça fait survivre, je dis juste que ça fait rester humain.
#20997 par Drucci
16 mars 2011, 17:21
Je viens de finir le tome 13 et pour la première fois dans Walking Dead j'en ressors déçu!

On se replonge vite dans l'ambiance malgré la longue attente avant la sortie de ce volume mais j'ai trouvé qu'il se passait vraiment rien (quasiment) dans ce tome, que les scènes "émotion" marchaient pas parce qu'elles paraissent sorties de nulle part... je sais pas j'ai trouvé qu'il manquait vraiment un fil conducteur dans ce volume et que les promesses du tome précédent n'étaient pas respectées. Notamment

Spoiler : :
le mystère qui était fait autour du gérant de la communauté, on s'imaginait qu'il avait commis un crime horrible mais au final son histoire est limite banale. A part le pétage de plombs de Rick (qui retrouve vite ses esprits/son statut dans le groupe donc l'intérêt est limité) et le fait que Carl le voit "téléphoner" à Lori il se passe rien, l'attaque des types de la ville est réglée en deux secondes. Alors oui on nous fait comprendre que les zombies ont repéré la communauté grâce aux coups de feu tirés mais bon, il manque même un cliffhanger digne de ce nom!


Bref pour une fois j'espère que la suite sera bien meilleure parce que l'orientation prise dans cet arc est très moyenne à mes yeux. :|
#21094 par 14thgunner
19 mars 2011, 10:31
Lu aussi le tome 13! Je suis assez d'accord avec toi Dru. Il ne s'y passe pas grand chose.

Spoiler : :
Pour l'attaque de l'autre groupe, je pense que c'est pour montrer qu'à ce moment de la série, les hommes sont plus dangereux que les zombies. D'ailleurs ça fait longtemps qu'un personnage ne s'est pas fait mordre normalement. Tous les derniers morts l'ont été par des humains.

Ce passage est aussi intéressant pour montrer jusqu’où la communauté est prête à aller pour sauver son confort et sa sécurité. En l’occurrence, massacrer un groupe d'autres personnes en ne leur laissant aucune chance. Et massacrer est le mot... Donc c'est pour moi un des passages les plus intéressants.

Par contre, le coup de l'Eglise, qui tente de montrer qu'ils veulent revivre "normalement" est un peu raté. Une couverture pour 5 pages à tout péter... Surtout que ça n'apporte rien du tout.

Bref, à la fin du volume, on a la vague impression que tout ça n'a uniquement servi qu'à remettre Rick dans la position de décideur et de chef... Mouais, peut-être que c'était nécessaire pour la suite du récit?
#21127 par memorisateur
19 mars 2011, 20:29
Je suis la publication américaine en achetant mes comics directements importer dans un magasin spécialisé, et je peux vous rassurer en disant que dans ce tome nous sommes en plein dans l'oeil du cyclone (un peu comme le tome 7). Dans le prochain on pourra revoir des zombies plein les pages :fire:
#21227 par BigFire
21 mars 2011, 16:44
memorisateur a écrit :Je suis la publication américaine en achetant mes comics directements importer dans un magasin spécialisé, et je peux vous rassurer en disant que dans ce tome nous sommes en plein dans l'oeil du cyclone (un peu comme le tome 7). Dans le prochain on pourra revoir des zombies plein les pages :fire:


Personnellement ce n'est pas le nombre de zombies présents dans un tome qui en fait la qualité ou non, mais avant tout les rapports humains qui sont développés.

Pour ce qui est de treizième tome, mon avis est un peu mitigé, mais cela ne veut pas dire pour autant que je n'ai pas aimé la lecture de ce tome qui est pour moi un volume de transition.

Spoiler : :
En fait le plus surprenant dans l'histoire c'est qu'à la fin du douzième tome on s'attend à des évènements qui finalement n'arrivent pas. Et je pense que cela a dérouté plus d'un dont moi d'ailleurs.
On s'attend à un gros clash et au contraire cela se calme vraiment.
Certes Rick pète un câble et même Michonne le remet en place mais ce que j'ai apprécié c'est que les gars de la communauté prennent conscience qu'ils ont besoin d'hommes comme Rick ou Abraham pour survivre. Sans eux ils y seraient certainement passés. Et mis à part le médecin, personne ne tente de se tirer dans les pattes. Le gars admet qu'Abraham a légitimement pris la place de leader au sein du chantier et il en est de même de Douglas avec Rick. D'ailleurs ce dernier se voit encore contraint de mener le groupe alors qu'il évitait cette tâche souvent ingrate.
L'autre point déroutant mais dont j'ai apprécié le dénouement c'est l'attaque des loubards. Au début on pourrait s'attendre à une situation critique mais rien. Normal la communauté est protégée, ils ont des armes et en face les gars n'ont pas vraiment de structure et survivent plus qu'autre chose. Bref le résultat était logique et cela changeait du cas avec du Gouvernor.
Bon il y a le coup de la masse de zombies qui va certainement avoir sa répercussion sur la suite des évènements, mais ce que j'apprécie avec ce tome, c'est que l'on ne sait pas vraiment comment cela va évoluer.


Certes il n'y a pas eu de grands rebondissements dans ce tome 13, mais je pense qu'il a apporté des éléments intéressants pour la suite des évènements.
Spoiler : :
Et pour la suite je pense que la menace viendra plus des zombies que des hommes.
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8