#34562 par Drucci
05 nov. 2013, 13:54
La Base Secrète a écrit :Alors qu’on attend toujours la concrétisation des projets d’adaptation de Monster et de Pluto, un autre manga de Naoki Urasawa a fait l’objet d’une transposition, sous forme de court-métrage, dans un relatif anonymat… et pour cause puisqu’il s’agit de Mighty Boy, une histoire courte parue en 1986!

Les deux chapitres de Mighty Boy racontent les déboires d’Hayada Dankichi, un étudiant qui travaille occasionnellement en tant que cascadeur-doubleur dans un sentaï (série de super-héros japonais). Hayada, qui prend trop à coeur son rôle de super-héros, espère tout à la fois devenir un grand acteur et reconquérir sa petite amie…

En octobre 2012, après que Naoki Urasawa ait accepté sa demande d’adaptation, le réalisateur espagnol Javier Yañez, dont plusieurs courts-métrages ont été primés, a lancé un appel au financement participatif, accompagné d’une présentation vidéo du projet.

Cet appel semble avoir été entendu : le court-métrage a en effet été diffusé le week-end dernier au Salon du Manga de Barcelone. La bande-annonce de l’adaptation, sous-titrée en anglais et en japonais, témoigne d’une grande fidélité au matériau d’origine, certaines répliques étant directement tirées du manga :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8wW6q5dcb-A[/youtube]


Javiez Yañez, qui a découvert les oeuvres de Naoki Urasawa il y a neuf ans avec Monster, a souhaité s’éloigner de son registre habituel (le court-métrage horrifique) pour se lancer dans une histoire résolument comique. Le cinéaste, qui réalise ses propres effets spéciaux, espère que les spectateurs du court-métrage seront autant touchés que lui à sa première lecture de Mighty Boy.
#35919 par xXTenma's-ShadowXx
11 oct. 2014, 21:02
Hey, je viens de finir de la regarder!^-^/ Et de prendre mon manga pour relire l'histoire courte en question, parce qu'il me semblait bien que plein de trucs étaient pas là dans le manga.
Bon, sinon, qu'en dire...Honnêtement, le manga est mieux. Évidement. Ceci dit, contrairement à ce à quoi je m'attendais, ce ne sont pas forcément les effets spéciaux et les scènes de tournage d'Astro Vital Man qui m'ont gênée. Déjà je suis un peu déçue pour le personnage principal, celui du manga était très attachant, touchant, je l'avais beaucoup aimé quand je l'avais lu. Il avait vraiment l'air d'un jeune adolescent rêveur qui s'attachait au monde de son enfance et on pouvait imaginer que c'était pour cela que sa petite amie l'avait trouvé touchant. Du coup, là scène où elle regardait les séries pour enfants à la télé était bien plus crédible...Là...L'acteur principal à l'air d'une jeune geek un peu bébête, qui sèche les cours pour regarder la télé et lire des mangas (bien que j'avoue qu'il lise de très bons mangas ahah)...Idem pour la petite amie qui à l'air de n'importe quelle fille que vous prenez dans la rue, un de ces genre de "clones" qui ont toute le même style et qui n'ont pas du tout l'air du genre à être attendries par un jeune adolescent avec une bonne bouille qui se prend pour un super-héros. Bref, surtout que les acteurs jouaient pas toujours super bien mais bon, on va être tolérante parce que je sais bien que le film est à petit budget. ;) Ensuite, l'ambiance est pas la même non plus je trouve. Le manga est beaucoup plus marrant. Là, ça se centre trop sur l'histoire sentimentale entre deux jeunes qui n'ont pas l'air très originaux en plus.

Bref bref, passons aux points positifs maintenant. Oui il y en a aussi quand même! Déjà, le fait qu'ils aient essayé de transposer l'histoire en Espagne (en changeant les noms des ...) permet de ne pas avoir un scénario qui ne tient pas debout en appelant un gars qui à une tête d'occidental "Dankichi"...Puis les diverses allusions au Japon permettent de faire des clins d’œil à Urasawa, ce qui m'a beaucoup plu étant donné qu'on pouvait y sentir la petite dédicace à l'auteur original de la part du réalisateur du court-métrage! Aussi, scène sympa: celle avec le Japonais dans le magasin. Pas mal, quand même. Surtout que ça montre bien la façon dont les occidentaux se trompent toujours entre chinois et japonais.^-°
Bon et juste pour finir, j'ai trouvé que le style d'Urasawa n'était pas assez présent...Par exemple, à la fin, j'ai bien aimé le fait qu'ils fassent une transition pour passer au générique en se servant de dessins mais je pense qu'ils auraient pu prendre des dessins avec le style du manga, ça aurait été mieux je pense.

Enfin voilà voilà! Ça valait le coup d’œil quand même, même si de toute façon je suis toujours réticente à voir un manga adapté en film (d'où mes inquiétudes pour Pluto et 20th Century Boys que je n'ai pas encore regardé, et bien sur la fameuse série Monster...).