#10516 par Typhoon Swell
13 avr. 2010, 11:02
Question avant de l'acheter (surtout si il est en édition collector) : il s'agit d'un manga de sport si j'en crois les divers résumés que j'ai pu lire ? Est-ce qu'il y a plus ou moins de similarités avec le style de Monster ou 20th Century Boys ?

Car je dois avouer que les mangas de sport ne m'attirent pas réellement, bien que l'oeuvre d'Urasawa me fascine ^^
#10517 par Wang Tianjun
13 avr. 2010, 11:22
Un manga de sport ? Oui et non...

je t'invite à (re)lire ma chronique de la page précédente.
Il y a un sujet principal qui est bien le tennis, mais la série est loin de se résumer à ça, puisqu'il y a aussi une histoire mafieuse dans le lot et des personnages qui n'ont rien à voir.

On est pas dans le côté apprentissage, et je ne pense pas qu'on verra de longs cours sur les règles du tennis, ni les procédés habituel du shonen. Ici, on est plus sur le côté "business" de ce sport, avec les sommes astronomiques, le luxe, et la convoitise qu'il peut générer.

En revanche, c'est très difficile de le comparer avec Monster, 20th ou Pluto, car on est loin d'un thriller. Le ton y est bien plus léger, et les intrigues prennent un peu moins aux tripes. Mais le manga sait être tout aussi passionnant !

Pour en dire plus, je citerais la biograpie de l'auteur, rédigée par notre Drucci national (et qui m'a aidé aussi ^^") :

Il débute alors, en 1993 Happy! qui remportera également un succès considérable, et s'achèvera au bout de 23 tomes. Mais ce manga est presque réalisé à "contre-coeur" par Urasawa, qui voulait commencer une série se focalisant sur la nature humaine, et réaliser une oeuvre digne de Phénix, le manga de Tezuka qui a marqué son enfance. Son éditeur en décide autrement et veut le voir continuer dans les séries sportives à succès ; Urasawa s'exécute et devra donc attendre pour commencer une série qui lui tient vraiment à coeur. Ce qui ne l'empêche pas d'intégrer dans Happy! des réflexions sur les pires facettes de l'homme (avec la jalousie et la convoitise de certains personnages).


http://www.labasesecrete.fr/naoki-urasawa.php
#10525 par Typhoon Swell
13 avr. 2010, 12:40
Merci Wang, je lis avec attention des écrits sur le site, mais celui-ci n'y figurait pas. Le dernier paragraphe semble parfaitement résumer la situation. Et bien, ça me donne envie de me lancer dans l'aventure !
#10615 par Saeko Doyle
14 avr. 2010, 23:19
J'ai enfin lu le Happy 1, vraiment excellent ! je ne m'attendais pas à cette ambiance au début avec les yakusa, je trouve ça génial comment Urasawa a mené sa trame afin que Miyuki soit à vouloir rejouer au Tennis, c'est passionnant et il y a tout plein d'aspect hors tennis qui sont évoqués.
J'aime bien aussi le fait que l'un des yakusa finisse par croire en Miyuki, décidément Urasawa est toujours aussi fort pour penser des perso avec un background complet.
J'ai vraiment hâte de lire la suite ! C'est différent d'un manga de "sport" classique ce qui me plaît beaucoup.
#10632 par BigFire
15 avr. 2010, 20:43
Drucci a écrit :Ah, et mention spéciale à l'édition de Panini d'ailleurs, je m'attendais au pire et au final l'édition est très jolie et très soignée, de la couverture plastifiée à la sous-couverture cartonnée aux pages couleur ainsi qu'à la traduction (j'ai pas relevé une seule faute ou coquille). Seul bémol : la qualité du papier, qui aura tendance à "jaunir" très vite comme les 20th mais bon, pour le reste c'est vraiment du beau boulot!


Je reviens sur ce point.
Certes Panini Merdic a fait un effort mais on est quand même largement loin derrière l'édition deluxe qu'offre Glénat pour Dragon Ball et Dr Slump
En effet pour 10.55€ Glénat offre du papier glacé alors que Panini pour 9.95€ sur PQ.
Perso j'aurai préféré payer 0.60€ supplémentaire.

Mais bon Panini Merdic restera Panini Merdic. D'ailleurs je m'attends à avoir la même qualité de papier pour Manben.
#10648 par Drucci
16 avr. 2010, 18:57
BigFire a écrit :
Drucci a écrit :Ah, et mention spéciale à l'édition de Panini d'ailleurs, je m'attendais au pire et au final l'édition est très jolie et très soignée, de la couverture plastifiée à la sous-couverture cartonnée aux pages couleur ainsi qu'à la traduction (j'ai pas relevé une seule faute ou coquille). Seul bémol : la qualité du papier, qui aura tendance à "jaunir" très vite comme les 20th mais bon, pour le reste c'est vraiment du beau boulot!


Je reviens sur ce point.
Certes Panini Merdic a fait un effort mais on est quand même largement loin derrière l'édition deluxe qu'offre Glénat pour Dragon Ball et Dr Slump
En effet pour 10.55€ Glénat offre du papier glacé alors que Panini pour 9.95€ sur PQ.
Perso j'aurai préféré payer 0.60€ supplémentaire.

Mais bon Panini Merdic restera Panini Merdic. D'ailleurs je m'attends à avoir la même qualité de papier pour Manben.


J'avais pas de terme en tête pour définir la qualité du papier de Panini mais là tu viens de trouver le mot parfait, c'est exactement ça (hélas). :o

Enfin mis à part le papier, par rapport à 20th, y a quand même eu un gros progrès sur le reste de l'édition! Et pour Manben je pense pas qu'ils oseront le sortir sur un papier aussi pourri quand même, c'est forcément du papier glacé pour un artbook normalement.
#10661 par mycea
17 avr. 2010, 19:17
Alors ça y est, j'ai lu Happy !
Et le moins qu'on puisse dire c'est que j'ai bien fait d'écouter vos conseils. Merci à tous, donc, car je n'étais vraiment pas partie pour l'acheter !
J'ai trouvé cette lecture très agréable et rafraîchissante. C'est gentil sans jamais tomber dans le mièvre (Urasawa sait s'arrêter à temps ;) ) et amusant sans tomber dans le lourd. Il ne faut pas attendre le manga du siècle mais c'est une histoire tout en délicatesse qu'il faut savoir lire en conséquence.

C'est marrant parce que les mangas de sports, je les fuis généralement et pourtant quand je finis par en acheter j'aime assez (style Real ou Happy). Je trouve que ces mangas flattent totalement nos fantasmes de gamins, de manière simple et naïve, mais que c'est parfois agréable de se laisser bercer.

Comme vous l'avez relevé, l'intérêt d'Happy ! est surtout dans le mélange des genres. On se fait surprendre par l'intrigue et par certains personnages, ce qui compense un certain nombre de stéréotypes largement rebattus (la maman possesive et son fiston, le prof au grand coeur, la nana hyper douée qui peut faire trois aces d'un coup sans entraînement et sans chaussures, le yakuza débile, etc etc).

Il est peut-être dommage d'avoir totalement laissé de côté la piste policière : qu'est devenu le grand frère ? Ne va-t-on pas chercher à le retrouver ? Mais là j'en demande sans doute trop pour un premier tome. Alors attendons.

Les deux Yakusas m'ont énervée au début, puis Urasawa leur a donné un peu d'épaisseur. Ils pourraient gagner en charisme dans le tome 2.

Les tois gamins sont vraiment sympas, surtout le plus petit comme tu le relevais Bigfire : là on tient quelque chose de vraiment intéressant !

Les personnages féminins sont globalement bien traités, de la star inabordable à la gamine toute fraîche et charismatique qu'est Miyuki en passant par la "fille au grand coeur" et la pouf de base, la fille de la big patronne. Rien de révolutionnaire mais ça fonctionne car les relations entre ces personnages sont traitées sans concession et avec simplicité.

Bref, j'ai aimé le lire et bien sûr j'acheterai la suite. C'est frais et agréable ! En plus c'est un livre qu'on ne lâche pas au bout de 10 minutes, parce qu'il y a de quoi lire et que ce n'est pas lassant : et ça c'est cool.

Ma conclusion, c'est qu'il ne faut pas avoir peur de le lire parce que c'est un manga de sport (parce que le sport est un prétexte dans ce premier tome), ni parce que c'est une oeuvre de jeunesse, parce qu'elle me semble pas mal aboutie.

Surtout, c'est évidemment bien agréable d'établir une continuité entre les premiers personnages créés par Naoki et ceux de ses séries phares. J'aime beaucoup observer cela. En général le talent se ressent dès les premières oeuvres : et c'est bien le cas ici.
#10763 par Drucci
23 avr. 2010, 12:46
mycea a écrit :Bref, j'ai aimé le lire et bien sûr j'acheterai la suite. C'est frais et agréable ! En plus c'est un livre qu'on ne lâche pas au bout de 10 minutes, parce qu'il y a de quoi lire et que ce n'est pas lassant : et ça c'est cool.

Ma conclusion, c'est qu'il ne faut pas avoir peur de le lire parce que c'est un manga de sport (parce que le sport est un prétexte dans ce premier tome), ni parce que c'est une oeuvre de jeunesse, parce qu'elle me semble pas mal aboutie.

Surtout, c'est évidemment bien agréable d'établir une continuité entre les premiers personnages créés par Naoki et ceux de ses séries phares. J'aime beaucoup observer cela. En général le talent se ressent dès les premières oeuvres : et c'est bien le cas ici.


Je te rejoins totalement dans ta conclusion mycea, l'histoire, bien qu'assez "basique" (même si c'est un mélange des genres intéressant) est très prenante, je pensais pas lire ça d'une traite et pourtant on se laisse prendre dans l'ambiance et on dévore le volume d'un coup (et pourtant il faut pas mal de temps pour le lire malgré tout)!
#10819 par Sharnalk
26 avr. 2010, 08:19
Finalement, à lire vos critiques, vous devriez aimé Touch qui est un peu dans le même genre. De très sympathiques personnages avec un fond de sport derrière (le base ball).

Les deux Yakusas m'ont énervée au début, puis Urasawa leur a donné un peu d'épaisseur. Ils pourraient gagner en charisme dans le tome 2.

Je l'espère, car lors du premier match de Tennis, j'en avais ma claque ...
#10884 par mycea
01 mai 2010, 17:38
Sharnalk a écrit :Finalement, à lire vos critiques, vous devriez aimé Touch qui est un peu dans le même genre. De très sympathiques personnages avec un fond de sport derrière (le base ball).

Les deux Yakusas m'ont énervée au début, puis Urasawa leur a donné un peu d'épaisseur. Ils pourraient gagner en charisme dans le tome 2.

Je l'espère, car lors du premier match de Tennis, j'en avais ma claque ...


particulièrement énervants à ce moment-là en effet :D
#32166 par Valdi
06 mai 2013, 07:48
Vous m'avez donné envie, j'irai l'acheter un de ces jours. :D
#32183 par Drucci
08 mai 2013, 10:38
Tu devrais pas le regretter : trois ans plus tard et à un tome de la fin, on peut clairement dire qu'Happy! est une des meilleures séries d'Urasawa!
#32233 par argautier
11 mai 2013, 22:12
et Dieu sait que c'est difficile cette attente...
plus que 3 jours, plus que 3!
je les décompte depuis 3 semaines, à la base j'avais même failli poster un décompte quotidien sur le forum....
je n'en peux plus d'impatience!!!!
#32242 par Drucci
12 mai 2013, 14:43
J'en suis pas au même stade d'impatience (même si je me verrais bien dans cet état pour le dernier tome de Billy Bat) mais j'ai quand même très envie de lire ce dernier tome, non seulement pour voir comment Urasawa dénoue toute son intrigue mais surtout pour découvrir la dernière page... je me demande vraiment sur quoi il a fini Happy!.
#32254 par BigFire
13 mai 2013, 06:52
A mon avis la dernière page on aura droit à un bol de riz au curry :D
#32267 par Drucci
13 mai 2013, 14:57
Ça collerait bien, mais j'aimerais avoir une scène marquante!
#32277 par Simulacra
13 mai 2013, 17:53
Par la veste que lui a promis Nikolik si elle la battait ?
#32308 par Valdi
14 mai 2013, 21:00
Parce qu'elle l'a pas encore battue, en 14 tomes ? 0__0

(Je me suis acheté les 5 premiers, et j'en suis au deuxième, au moment où j'écris ces lignes.)
#32312 par Simulacra
15 mai 2013, 10:35
Valdi a écrit :Parce qu'elle l'a pas encore battue, en 14 tomes ? 0__0

(Je me suis acheté les 5 premiers, et j'en suis au deuxième, au moment où j'écris ces lignes.)


Ba... la reine fait un peu office de boss final hein :-/
#32314 par Valdi
15 mai 2013, 11:12
Je croyais que c'était la vieille Ohtori, le boss final. :inno: