#14050 par Wang Tianjun
03 sept. 2010, 16:43
mycea a écrit :Tout à fait d'accord avec vos critiques (mais pas avec la déception de wang) :)


Je n'ai pas été "déçu" non plus, j'ai bien aimé le tome et je me suis laissé entrainer (d'ailleurs j'ai mis 15/20 au tome, ça reste une bonne note ^^). Mais sur une analyse "objective", le tome est quand même bourré de clichés, et je me devais de les signaler :p
#14051 par mycea
03 sept. 2010, 16:50
Oui, mais en même temps les clichés on s'attend à les trouver maintenant... donc bon.
#14244 par Drucci
11 sept. 2010, 13:14
Enfin lu!

J'ai beaucoup aimé ce tome, qui se concentre enfin plus sur le côté sportif, même si l'arrière-plan et les enjeux du match restent très présents.

Je viens de lire vos avis sur le volume et je me retrouve totalement dans ce message de mycea :

mycea a écrit :Quand je referme un tome de Happy je suis toujours étonnée de voir à quelle vitesse je l'ai lu au regard de l'intérêt supposé que j'ai pour ce type d'histoire. C'est là qu'on voit que les ficelles narratives à la Urasawa sont en place; le tout pour lui à ce moment de sa création est de trouver une bonne histoire où le suspense mettra davantage de chose en jeu que l'issue d'un match.


C'est exactement ça pour moi aussi! En pleine lecture, alors que j'étais pris dans l'histoire et que je voulais voir ce qui se passait par la suite, je me suis demandé comment le manga pouvait être aussi prenant alors que j'ai pas d'attrait pour le tennis et pour les manga sportifs "classiques" (je considère Eyeshield 21 et Slam Dunk comme des exceptions ^^), et que les personnages d'Happy! sont tous des stéréotypes.

Mais les enjeux hors terrain, les personnages, l'ambiance, la mise en scène, le tout rend en fait l'histoire très prenante et on se laisse prendre au jeu! On s'attache vraiment aux persos je trouve, et notamment à Miyuki, qui parait moins énervante qu'avant malgré son côté naïf. De même, le mafieux Sakurada apparait beaucoup plus sympa et attachant dans ce tome.

Et Choko arrive à se montrer de plus en plus détestable alors que la barre est levée très haute dès le début avec elle, c'est un bel exploit de réussir ce "crescendo" sans trop en faire.

Finalement c'est ça qui est impressionnant dans Happy!, c'est qu'en reprenant des recettes classiques ("oh non je suis battue, c'est la fin..." "ha c'est pas fini, je peux encore gagner") du genre, Urasawa y ajoute des éléments de ses futurs succès (le suspense haletant - malgré le côté "classique" de la situation on se demande vraiment si Miyuki va gagner le match ou pas -, les problèmes familiaux, la réaction des persos secondaires, etc) et ça forme un mélange très sympa. Le coup du renversement de situation en fin de match avec les multiples balles de match dans les mains de Choko reste peu crédible mais ça passe quand même! Par contre j'y connais rien en tennis mais je croyais que quand tu touchais le filet c'était "let" donc point non valable... apparemment c'est pas le cas sinon le coup de la balle infernale serait pas valable. :nerd:

Happy! reste un manga "gentillet" dans le sens où c'est une ambiance "bon enfant" mais alors que je craignais que ça soit le point faible du manga, finalement c'est très sympa de lire du Urasawa plus léger, peut être que ça explique aussi l'intérêt "surprenant" du titre sachant qu'on le lit après Monster, 20th et Pluto, et non pas avant. En plus du côté "débuts de Miyuki dans le tennis" y a le côté "débuts d'Urasawa dans le manga" (même si c'est pas son premier manga ni son premier succès), ses "codes" habituels qui sont eux aussi à leurs balbutiements, et des enjeux et des personnages moins développés que par la suite, plus "cool" donc plus facilement abordables.

Et le côté répétition est très marqué dans ce volume en effet, un peu trop (par moments c'est chiant, tout comme les scènes dans le restaurant avec les gamins) mais ça passe. D'ailleurs le titre du volume annonce la couleur : "again and again and again..."

Par contre j'ai pas décelé de case retouchée dans ce volume, un second "passage" sera nécessaire, à moins qu'Urasawa n'ait rien retouché dans ce tome mais ça m'étonnerait.

Vivement la suite en tout cas, la dernière page nous laisse sur un suspense haletant. :fury:
#14271 par 14thgunner
11 sept. 2010, 15:04
Drucci a écrit :Et Choko arrive à se montrer de plus en plus détestable alors que la barre est levée très haute dès le début avec elle, c'est un bel exploit de réussir ce "crescendo" sans trop en faire.


Sans trop en faire, sans trop en faire... Il en fait quand même beaucoup beaucoup!!! Beaucoup... Beaucoup...

Drucci a écrit :Par contre j'y connais rien en tennis mais je croyais que quand tu touchais le filet c'était "let" donc point non valable...


Seulement sur le service. Le service est à remettre. Après advienne que pourra, tu peux même passer à côté du filet si le cœur t'en dis...

Sinon, c'est vrai qu'en fait, le suspens vient du fait qu'on est pas sur que Miyuki va gagner... Dans la plupart des mangas de sport, voire même des shonen, on est sur que le héros va winer... Mais là, en fait, on en est pas certain.
#14287 par Drucci
11 sept. 2010, 22:44
14thgunner a écrit :
Drucci a écrit :Par contre j'y connais rien en tennis mais je croyais que quand tu touchais le filet c'était "let" donc point non valable...

Seulement sur le service. Le service est à remettre. Après advienne que pourra, tu peux même passer à côté du filet si le cœur t'en dis...


Merci de la précision, j'aurai appris une base du tennis grâce à toi et à Happy!, ma journée n'est donc pas perdue. :D
#14306 par mycea
12 sept. 2010, 18:03
Drucci, contente de voir qu'on est d'accord et vivement la suite parce que la fin est intenable en effet.
Comme tu le dis 14th, dans ce manga on est sûr de rien concernant l'héroïne (comme dans tous les mangas de l'auteur finalement... On peut pas prévoir une happy end de manière évidente.
#14309 par BigFire
12 sept. 2010, 18:41
On peut pas prévoir une happy end de manière évidente.


Personnellement, au vu du traitement du manga, je m'attends à un happy end.
Par contre je ne sais absolument pas quelle tournure cette fin va prendre. Et c'est en ça que c'est assez marrant.
Miyuki peut très bien échouer dans son tournois mais des éléments extérieurs vont largement compenser cet échec ou bien l'inverse.
#14311 par Wang Tianjun
12 sept. 2010, 19:37
BigFire a écrit :Personnellement, au vu du traitement du manga, je m'attends à un happy end.

En même temps sans ça, la série porterait mal son nom ! :D (m'étonne que personne l'ait encore faite celle-là ^^")

Sinon, bien d'accord avec le pressentiment de BigFire. Je pense sans grande surprise qu'elle va remporter le tournoi. Quant à la suite... je la vois bien rembourser sa dette rapidement, mais ensuite être poussée à continuer sa carrière naissante de joueuse pro, de gré (par passion revenue) ou de force (suite au contrat de sponsoring engagé avec les yakuzas..)
#14318 par 14thgunner
13 sept. 2010, 12:54
Ah bah non moi je pense pas qu'elle va gagner le tournoi... Mais que grâce à lui elle va se faire repérer par un grand coach, genre l'alcolo, et qu'après sa carrière va décoller, et qu'elle se vengera en gagnant plus tard contre Choko...

Mais par contre, la toute fin du manga sera Happy, ça c'est sur!!! :goku:
#14691 par Typhoon Swell
25 sept. 2010, 17:35
J'avais pas réagi, mais j'ai trouvé que c'était un bon tome. La fin ouvre deux possibilités, et honnêtement, j'arrive pas à savoir laquelle des deux filles va gagner :

  • Soit c'est Choko, car elle fait un numéro comme d'hab et ça va pousser Miyuki à la laisser gagner car elle est trop naïve et a un trop grand coeur.
  • Soit c'est Miyuki, mais ça va être dur car le public va encore plus la détester.

Sinon, sur l'ensemble du tome, c'est agréable à lire, mais c'est parce que c'est Urasawa. En revanche, pas beaucoup de pages couleurs pour ce tome, même si l'édition me convient bien.
#17896 par Buyht
02 janv. 2011, 17:03
Je suis en retard, je n'ai lu ni le 4, ni le 5, mais j'ai remarqué que Choko se fait de plus en plus détestable avec des coups bas à n'en plus finir, elle se moque de Miyuki mais le public continue de l'adorer et de l'admirer...

Miyuki gagne toujours avec la balle infernale alors que Urasawa laisse supposer qu'elle peut gagner sans... quand Choko contre la balle infernale, Miyuki ne peut plus rien faire et elle continue de perdre. :fight:

Je n'y connais rien en tennis mais j'adore Happy! et je commence à croire que Choko est forte, finalement...

Tous les autres personnages sont attachants finalement : le fils à Môman qui ne peut rien faire sans l'avis de sa mère, le mafieux qui n'a pas pu devenir footballeur à cause d'un but contre son camp...

Happy! n'est pas le meilleur manga de Naoki Urasawa mais je suis la série avec plaisir ! :imp: